in

Kiev juré actif déjoué un crime grâce à Volodymyr Zelensky


Les principes de calme ukrainiens (SBU) ont annoncé mardi actif “démantelé un entrelacs d’agents” du FSB russe soupçonnés d’actif préparé l’forfait de Volodymyr Zelensky. Ces foule, accusées de contester aux ordres de Moscou, incarnaient “quelques colonels” du faveur d’Situation ukrainien, chargés d’soutenir la calme de hauts responsables d’Situation, continuateur le SBU.

Publié le : 07/05/2024 – 15:05

2 mn

Les principes de calme ukrainiens (SBU) ont annoncé mardi 7 mai l’captivité de quelques officiers de calme soupçonnés d’actif préparé l’forfait du responsable Volodymyr Zelensky et d’dissemblables hauts responsables du patrie, sur acte de Moscou.

Le SBU “a démantelé un entrelacs d’agents” des principes de calme russes (FSB) qui “préparaient l’forfait du responsable ukrainien”, a loyal cette commencement entre un acte.

D’dissemblables “hauts représentants” des sphères militaires et politiques auraient équitablement été ciblés, identique le amiral du communiqué premier Kyrylo Boudanov, ont loyal les principes ukrainiens.

Les suspects arrêtés sont “quelques colonels” du faveur d’Situation ukrainien assurant la calme de responsables publics, ont-ils précisé.

Un entrelacs “supervisé” par le FSB

Ce entrelacs rencontrait “supervisé” par le FSB et les quelques responsables auraient “donné des informations confidentielles” à la Russie, a montré le SBU.

Ils auraient spécialement requis mobiliser des militaires “proches du faveur de calme” du responsable Zelensky pendant de le “faire en détenu et de le immoler”, d’en conséquence les autorités ukrainiennes.

L’un des abats de ce entrelacs admis se serait procuré des drones et des explosifs, continuateur le SBU.

L’Ukraine a vendu à disparates reprises des tentatives d’forfait grâce à son responsable, d’dissemblables hauts responsables ou à eux proches.

En avril, un type soupçonné d’favoriser le communiqué russe à étudier un crime grâce à Volodymyr Zelensky avait été arrêté en Pologne, continuateur les parquets polonais et ukrainien.

La Russie a été accusée à maintes reprises d’intoxiquer des adversaires du Kremlin, entre le patrie identique à l’allogène, seulement elle-même a assidûment nié ces allégations.

Bruissement AFP



Entrée link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Coterie des champions : fixer PSG

Kendall Jenner enflamme l’afterparty du Met Fête 2024 plus quelques looks dignes d’un roman de fées