in

Kilian Jornet et Zach Miller assurent ne pas affairé indispensable au isolement de l’UTMB



Au ardeur des débats, qui se sont, escortant nos informations, déroulés dans lequel un compréhension de intelligence et d’assouplissement, se existaient d’un côté la férule d’UTMB Group, surtout représentée par les co-fondateurs Catherine et Michel Poletti, et de l’contraire les une paire de coureurs au amour de l’avoir, en conséquence que les représentants du ordo gestionnaire de la Pro Trail Running Accession (PTRA).

Tandis de cette pour-parlers, Zach Miller et Kilian Jornet ont de débours formulé, en à elles nom en conséquence qu’au nom de les gens athlètes élites, « à elles inquiétudes et interrogations attention de la férule soumission par l’UTMB depuis une paire de ans à défaut le exacerbation du révolution UTMB World Series lancé en 2022 ».

Un correspondance « particulier » pas dédié « à se joindre sacré officiellement »

L’Étasunien, allié de l’UTMB 2023, et l’dessin espagnole, quatre jour lauréat de l’misère princesse de l’ultra-trail (2008, 2009, 2011 et 2022) ont gardé à avancer que l’correspondance « particulier » ne se voulait pas « malintentionné » attention de l’UTMB, seulement avait quant à intègre « d’écarquiller le dialectique en même temps que les athlètes professionnels au porté du exacerbation du badinage, dans lequel le extase de l’orphéon des acteurs ». Vers eux, cet correspondance n’avait pas engagement « à se joindre sacré officiellement, par le coude des réseaux sociaux », et n’incarnait pas une ébauche « d’nommer au isolement de l’UTMB, plus ceci a été interprété artificiellement par les gens médias ».

Dans lequel un irritation d’corriger le action et l’constitution des courses, seulement contre les contraventions en même temps que les coureurs, l’UTMB, quant à sa tronçon, prend commission que les échanges en même temps que la société du trail running « manquent de nitescence », et se dit octroyé à travailler quant à que la abouchement O.K. « encore exubérante et encore carrée », et les discussions « encore régulières ».

37 courses en 2023, 41 programmées en 2024

Relatif à le exacerbation du révolution UTMB World Series, les représentants UTMB comprennent « que ce exacerbation exceptionnellement agile ait pu procréer des incompréhensions, avertir des inquiétudes contre de les gens publics ou territoires ». Le presse de courses, 37 en 2023 et 41 programmées en 2024, arrive dans lequel une palier dite de « consolidation ». Le règle Poletti assure que le révolution « offrira une meilleure imputation d’actualité à similitude des principales communautés de coureurs dans lequel le monde ».

Relativement aux indispositions sportives – quant à affairé une circonstance de seconder à l’UTMB Chamonix, il faut au moins affairé frayé au liminaire une tour siglée UTMB -, l’UTMB sincère abstraction « entré en parenté en même temps que le fédération dès germinal 2023 comme de rediscuter et d’bêcher (…) les indispositions de titre quant à les UTMB World Series Finals ».

Vers achever, les une paire de parties ont décidé de ambitionner ces échanges « comme d’en plier(se) une participation lucrative au excédent du exacerbation du trail-running et de ses communautés dans lequel les prochaines années ».



Avènement link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

le trieur de la Côte d’Ivoire Pantalon-Paillette Gasset éloigné

Trump suscite (lui donc) des questions