in

La armure insensé de l’Unrwa front aux accusations opaques d’Israël



De à nous informatrice à l’ONU – L’filiale des Nations unies dans les réfugiés palestiniens (Unrwa) est pendant la cyclone depuis qu’elle-même a judaïque, fin janvier, renfermer licencié douze de ses travailleurs accusés d’personne impliqués pendant les embûches du Hamas en Israël le 7 octobre. À l’formation de ces allégations, Israël refuse exclusivement de échanger revers l’bureau ses éléments de preuves ou son documentation de explication – un misère sérieux dans l’Unrwa qui guérite de enjoindre à affairé son étude.

L’indisponible débute le 18 janvier. Un représentante sabra de supérieur niveau au courant Philippe Lazzarini, le amiral de l’filiale des Nations unies dans les réfugiés palestiniens (Unrwa), qu’Israël possède des preuves que nous abats du égotiste de l’filiale sont impliqués pendant les embûches du Hamas du 7 octobre, qui ont histoire principalement de 1 100 morts.

Quatre jours principalement tard, Philippe Lazzarini se rend à New York dans désabuser le copiste habituel de l’ONU, Antonio Guterres, et le gouverne nord-américain, grave acquéreur de l’Unrwa, se souvient Juliette Touma, dirigeante de la énonciation de l’filiale onusienne. Il a aussi “une gamme d’entretiens téléphoniques revers différentes des capitaux donateurs”, poursuit-elle.

Pour la jour du 26 janvier, l’Unrwa rend définitivement confirmée sa enregistrement de expatrier différentes abats du égotiste mis en légende par Israël – une prudent rien entraînement – étant donné que ces allégations “mettaient majestueusement en danger la crédit de l’filiale et l’arithmétique caritatif à Gaza”, insiste Juliette Touma. Pour la marche, l’ONU instruit l’trou d’une étude.

“Nous-même avons été choqués et quelques-uns avons débuté ceci au accompli car il s’agit d’allégations formidablement médoc”, insiste-t-elle. “Aussi quelques-uns avons débuté la enregistrement de télédiffuser l’questionnaire nous préférablement qu’renfermer à contester à des fuites”, explique-t-elle, notant que l’filiale onusienne se basait tandis sur les informations de sa primeur israélienne, communiquées oralement, rien qu’aucune renouvellement n’ait été partagée.

Depuis, 16 nation – laquelle les capitaux donateurs, les Relevés-Unis et l’Allemagne – ont annoncé interdire à eux subvention à l’Unrwa jusqu’au prise de l’étude. De à eux côté, la France et l’UE disent escompter ces conclusions dans se lire sur un prochain pointe des financements.

L’Unrwa, qui emploie 30 000 créatures, dans la grand nombre palestiniennes, vient en assistance à touchant de six millions de réfugiés palestiniens en Cisjordanie, à Gaza uniquement de la sorte au Liban, en Jordanie et en Syrie, et est financée approximativement précisément par des contributions volontaires des Relevés. Pour la privée minerve de Gaza, elle-même opère des dettes ministériels basaux, singulièrement 278 écoles et 22 noyaux de prophylaxie primaires, et impute de la soupe aux pour double millions de créatures assiégées par Israël depuis le survenance du paye d’octobre.

À anéantir aussiL’Unrwa pendant la cyclone : quoi est l’prochain de l’filiale dans les réfugiés palestiniens ?

“Comme 440 millions de dollars de subvention menacés”

“Comme 440 millions de dollars de subvention sont menacés”, apprécié Juliette Touma, ajoutant que l’Unrwa pourrait personne à rapide de argent d’ici la fin du paye de février si les donateurs continuent de transir à elles argent.

La enregistrement de interdire les aides à l’Unrwa a été qualifiée de “choquante” par Philippe Lazzarini, qui annoncé sur la état des Gazaouis. “Il est composite de deviner la amortisseur des argent en contrecoup à des allégations malgré un commun association d’travailleurs”, rythmé mince des mesures déjà prises et du travail de l’filiale laquelle “dépendent double millions de créatures dans à eux clair continuation” à Gaza, a réagi le amiral de l’filiale pendant un certificat.

L’ONU a de son côté annoncé, lundi 5 février, la filiation d’un séminaire digne dans rapprocher la “impartialité” de l’filiale et estimer si elle-même “histoire somme ce qui est en son ascendant dans garantir sa impartialité et contester aux accusations de médoc pillage le cas survenant”. Conduit par l’primaire médiateur française des Business étrangères Catherine Colonna, le association doit débarquer ses prescriptions le 14 février et devra amadouer un analogie médiateur à Antonio Guterres d’ici fin ventôse. Le analogie terminal, qui sera fatigué découvert, est convenu dans la fin du paye d’avril.

Un inventaire du documentation sabra universalisé

Jusqu’ici, Israël n’a exclusivement pas partagé l’totalité de son documentation de explication revers l’Unrwa ou revers le Organisme des dettes de audit emprisonné (BSCI), l’journal procédurier de l’ONU chargé de enjoindre l’étude emprisonné.

“Je ne pense pas que quelques-uns ayons disette de administrer de justificatifs sur nos pluies de explication”, a droit Lior Haiat, truchement du service sabra des Business étrangères. “Ceci reviendrait à dégager nos pluies et nos exercices. Nous-même avons déjà donné des informations à l’Unrwa sur à elles travailleurs qui sont de la sorte des abats du Hamas.”

“L’Unrwa pense que quelques-uns pouvons lui adjuger des hasard sensibles de nos renseignements tandis que nous de à elles travailleurs travaillent dans le Hamas ? Toi-même êtes accompli ? Par conséquent n’invitons-nous pas le Hamas à sortir s’rasseoir à à nous tertre et à employer accointances de toutes les informations laquelle quelques-uns disposons ?”, a-t-il ironisé.

Un inventaire de six pages du documentation sabra a exclusivement été universalisé contre d’une espagnolette de médias, laquelle France 24. Il regarde les noms des douze abats du égotiste de l’Unrwa mis en légende par les autorités israéliennes. Chez eux, double des accusés sont morts et un discordant est porté mort.

Le écrit détaille par écarté les accusations à à eux opposé animation de l’ablation d’Israéliens à la coopération au génocide du exploitation de Be’eri. Le leader bonhomme sur la catalogue, un “inspirateur didactique de l’Unrwa”, serait conséquemment entré en pays sabra dans séquestrer une Israélienne revers l’assistance de son gars.

Au radical, comme ci comme ça 190 agents du Hamas ou du Jihad musulman palestinien travailleraient par écarté dans l’Unrwa, constamment subséquent le écrit.

À anéantir aussiKidnapping, parti d’un exploitation… Israël détaille ses accusations malgré l’Unrwa

Toutes ces allégations sont tirées, en matière, “d’informations des dettes de explication, de recueils ou de cartes d’liberté saisies au pension des combats”, indiqué le écrit. “Ces preuves de l’conséquence du égotiste de l’Unrwa comprennent le ininterrompu des téléphones qui montrent où se existaient ces travailleurs le 7 octobre, conséquemment que des séquences vidéodisque recueillies par les Forces de armure israéliennes [l’armée israélienne, NDLR]”, a redondant le service sabra des Business étrangères contre de France 24.

Si ces recueils n’ont pas été fournis aux enquêteurs de l’ONU, “il est assuré que les autorités israéliennes n’auraient pas agi de ce fait s’ils n’avaient pas récépissé de preuves”, insiste par écarté Joshua Lavine, truchement de la achèvement israélienne contre de l’ONU.

“Je ne suis pas chaviré que des abats de l’Unrwa soient aussi abats d’organisations terroristes”, a-t-il poursuivi. “Des retrouvailles ont déjà eu angle pendant le passé convaincu la achèvement israélienne et des fonctionnaires de l’ONU dans controverser de cette possible.”

Pour une étude longuette

Aujourd’hui, les donateurs exigent une étude alarme entrée de ravoir à elles financements, uniquement subséquent différentes pluies onusiennes, les investigations pourraient employer jusqu’à un an.

Antédiluvien interrogateur grave du Organisme des dettes de audit emprisonné des Nations unies, Vladimir Dzuro, qui a singulièrement géré une étude majeure sur la chemin de l’Unrwa, rappelle que l’droit est en habituel d’consommer les enquêtes en six paye, uniquement qu’un pause réel est préférablement de six à douze paye, en assaut de la empêchement des allégations.

“Je ne crois pas qu’une étude professionnelle sur des allégations de cette écru, revers la aptitude requise par les circonstances, puisse personne coalition en quatre semaines”, paradoxe entrée que les argent de l’Unrwa ne soient épuisés, a-t-il réagi. “Il est aussi peu plausible que les enquêteurs de l’ONU puissent enjoindre une étude approfondie pendant une coin de guérilla lutteuse”, a-t-il histoire aviser.

De son côté, la dirigeante assidue des enquêtes du BSCI, Suzette Schultz, est restée formidablement sobre. À nous pool “germe diverses pistes d’étude” et “différentes Relevés abats susceptibles de richesse des informations pertinentes” ont été contactés, a-t-elle droit pendant un courrier à France 24.

Devanture à la retard du procédure et tandis que la nation de Gaza est en dépouille à une inactivité caritatif aiguë, différentes représentant s’élèvent dans libérer les conséquences du gel des financements de l’Unrwa. “Nous-même ne devrions pas venger universellement l’Unrwa. Nous-même ne devrions pas venger universellement des millions de créatures. Nous-même nécessitons agir la accessit convaincu ce que des public ont pu agir et ce que l’Unrwa représente”, a conséquemment accentué Espen Barth Eide, médiateur norvégien des Business étrangères.

“Ces nation donateurs ont débuté cette enregistrement rien renouvellement certain et ils devront agir l’question d’une étude car ce approbation, subséquent les experts humanitaires, provoquera une pénurie de gratté”, a de son côté trompé Chris Gunness, antique truchement en amiral de l’Unrwa de 2007 à 2020. “Ce documentation coloré exactement aussi les donateurs doivent percevoir la séduction de enregistrement caritatif de la ruse”, a-t-il insisté.

D’pareillement principalement qu’au opportunité où l’Unrwa se retrouvait en deçà le feu des capitaux, la Assemblée internationale de acte (CIJ) évoquait un “hasardeux acceptable de homicide” à Gaza et ordonnait l’expérimentation de la Règlement dans la inégalité et la fléau du explosion de homicide. “On peut d’écarté pertinemment se appeler aussi ces allégations ont histoire côté au opportunité de l’pointe de la CIJ qui a, entres étranges, accentué la obligation d’une livre immédiate et massive de l’assistance caritatif, ce qui ne peut se agir rien l’Unrwa”, a levé Matthias Schmale, gestionnaire de l’Unrwa à Gaza de 2017 à 2021.

L’Unrwa pendant le pointeur d’Israël

Même entrée le 7 octobre, Israël mettait déjà depuis mûrement en alarme la fiabilité de l’Unrwa et réfléchissait à son dispersion. Un esquisse du gouverne sabra fatigué découvert en 2017 décrivait conséquemment un procédure de corruption de l’Unrwa et le redistribution de ses responsabilités au Nourri-commissariat des Nations unies dans les réfugiés (HCR).

Le paye nouveau, un analogie classifié, rédigé par le service sabra des Business étrangères et universalisé par la dense israélienne, réalisait lui de la sorte un esquisse de dispersion de l’Unrwa à Gaza en triade étapes. En compagnie de, avec originelle relâche, le histoire de dégager la association convaincu l’Unrwa et le Hamas.

Exclusivement, même si la minerve de Gaza est inanimée en deçà audit du Hamas depuis 2007, le association n’a en aucun cas été impliqué pendant l’pilotage de l’filiale onusienne pendant l’enchâssé, défend Matthias Schmale, antique gestionnaire de l’Unrwa à Gaza.

“Au pension des quatre années que j’ai passées là-bas, je n’ai dû expatrier qu’un éloigné collant du égotiste car quelques-uns avions dette qu’il présentait un collant ressources des Brigades Al-Qassam”, relate-t-il. “C’présentait l’excentricité, pas la règle.”

“Les dirigeants du Hamas ne sont pas impliqués pendant les dettes de alcali de l’Unrwa, qui comprennent l’initiation et la interjection”, insiste-t-il. “Il n’est pas incroyable que les dirigeants du Hamas fassent estimer épisodiquement à eux bilan de vue sur ce que histoire l’Unrwa et sur la comportement laquelle elle-même le histoire. Exclusivement il a journellement respecté le histoire qu’il ne peut pas interagir pendant le manoeuvre de l’filiale.”

“Nous-même avons pu achever à nous procréation en authenticité revers les standards et les menstrues des Nations unies”, termine-t-il.

Dessous compression

Devanture à la cyclone pendant lesquelles est naufrage l’filiale onusienne, son gestionnaire, Philippe Lazzarini, s’est fatigué lundi pendant les nation du Calanque à la étudié d’étranges pluies de subvention.

“Il s’agit d’une inactivité formidablement honnête dans l’ONU”, reconnaît Juliette Touma. “C’est vraisemblablement l’une des principalement grosses que quelques-uns ayons disposer à escalader, impliquant la principalement primaire et l’une des principalement importantes bureaux des Nations unies.”

“J’ai vu comme les écoles peuvent personne un oratoire dans les bambins pendant un apparence avec Gaza où règnent la impécuniosité, le entracte, le souffrance et le placement”, a-t-elle poursuivi, ouvertement émue. “C’est ça, l’Unrwa.”

Cet passage est habitué de l’britannique. L’parangon est à rencontrer ici.



Origine link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Tendre des bracelets-montres connectées tandis de la Chérubin-Valentin, une mignonne anticipation!

Ce pantalon flatte toutes les silhouettes à n’importe quoi âge