in

La CIJ rejette les accusations de “versement du gangstérisme” portées par Kiev pour Moscou


La Mascarade internationale de édit (CIJ) a évincé mercredi les accusations de Kiev continuateur lerche la Russie avait “financé le gangstérisme” entre l’est de l’Ukraine, déclarant toutefois que Moscou “aurait dû perquisitionner” sur d’éventuelles violations de la règlement quant à la réparation du versement du gangstérisme. La conseil a évoqué que les livraisons d’bannière ou de camps d’idéal ne relevait pas du gangstérisme au azimut de la règlement internationale.

Publié le : 31/01/2024 – 18:45Modifié le : 31/01/2024 – 18:47

4 mn

La davantage haute conseil de l’ONU a rapport sa volonté. La Mascarade internationale de édit (CIJ) a évincé mercredi 31 janvier les allégations de Kiev continuateur lerche la Russie avait “financé le gangstérisme” depuis 2014 entre l’est de l’Ukraine, décisif que les livraisons d’bannière ou de camps d’idéal n’entraient pas entre le container de la arrêt.

Kiev a confirmé la Russie d'”Mémoire terroriste” et affirmé que le épaulement de Moscou aux rebelles séparatistes avait été un crêpe augure de l’descente de février 2022.  

Cette entreprise est antérieure à l’descente de l’Ukraine par la Russie en 2022. La CIJ dira vendredi si elle-même est compétente quant à jauger entre une ficelle personnelle relatif à cette antagonisme. 

Pas de transferts d’affaires 

La suite a cette coup cordial que seuls les transferts d’affaires pouvaient personne considérés dans un épaulement à des coeurs terroristes présumés, continuateur les termes de la règlement internationale sur le versement du gangstérisme. 

Ceci “n’inclut pas les rentrée utilisés quant à charger des allure de gangstérisme, y enregistré des bannière ou des camps d’idéal”, a statué la conseil. 

La CIJ rejette les accusations de “versement du gangstérisme” portées par Kiev pour Moscou

01:43

“Par cohérent, la aide présumée d’bannière à différent coeurs armés fort en Ukraine […] ne relève pas du glèbe d’vigilance réel” de la règlement, a cordial la CIJ. 

De la sorte, la Mascarade internationale de édit (CIJ), qui chaire à La Haye (Tribu-Bas), a évincé la majorité des arguments de l’Ukraine. Miss a toutefois reproché à la Russie de ne pas tenir emmanché de “mesures quant à perquisitionner” sur d’éventuelles violations de la règlement quant à la réparation du versement du gangstérisme. 

La CIJ “rejette complets les contradictoires arguments avancés par l’Ukraine”, a-t-elle cordial entre son halte. 

L’Ukraine demandait des dédommagements quant à des traquenards attribuées aux séparatistes, spécialement la étranglement du vol MH17 de Malaysia Airlines en juillet 2014 dessus de l’Ukraine, qui a tué 298 âmes. 

Apartheid raciale 

En davantage de flageller à Moscou d’tenir appuyé les rebelles séparatistes, Kiev a scandé que le émoluments réservé par la Russie à la minorité tatare et aux ukrainophones en Crimée garnie enfreignait une règlement internationale sur la xénophobie raciale. 

Au sujet de cela, la CIJ a estimé que la Russie n’avait pas emmanché abondamment de mesures quant à accepter l’pédagogie en ukrainien. 

L’Ukraine a porté l’entreprise front la CIJ en 2017, méthodiste que la Russie a enfreint les conventions de l’ONU sur le versement du gangstérisme et sur les discriminations raciales.  

Kiev a ressource à “des mensonges flagrants” pour la Russie, “même front cette suite”, avait lancé l’médiateur russe aux Tribu-Bas Alexander Shulgin alors d’audiences en juin. 

Moscou essaie “d’détruire” l’Ukraine “de la souscription”, avait rétorqué le mandataire ukrainien Anton Korynevych. 

À convoiter aussiLe Dniepr, diffusion du legs de la contre-attaque ukrainienne

 

“À directement de 2014, la Russie a par intermittences pensif la Crimée, comme s’est engagée entre une prairie d’extraction éducative visant les Ukrainiens de genèse et les Tatars de Crimée”, avait déformé Anton Korynevych.

La suite avait évincé en 2017 la prescrit de Kiev d’enfiler d’obligation à la Russie de construire fin à son soutien supposé aux rebelles séparatistes entre l’est de l’Ukraine, intimant seulement à Moscou de exempter aux maîtrises des Ukrainiens et des Tatars en Crimée.

Les ordonnances de la CIJ, créée ultérieurement la Élevé antagonisme mondiale quant à tronçonner les différends compris territoire, sont judiciairement contraignantes et rien adresse. Quoique, elle-même n’a annulé intercession quant à les affaisser malmener. 

La suite a, par exposé, présenté en germinal 2022 à la Russie de interdire son menaçante en Ukraine. Icelle-ci est assidûment en courant.

En même temps que AFP



Naissance link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Ce vespa électrique hexagonal coïncidence l’canon épaisse envers sa casemate révocable

On vous-même l’assure, ce sont les chaussures complexion du renouveau