in

la corossol a mobile et mange une pénalité de 1,84 milliard d’euros


Depuis des années, Apple et Spotify s’affrontent face les chambres. La programme de streaming accordée suédoise accuse la institution de Cupertino de rivalité trompeuse. Alors de longues années de baroud permis, la Change communautaire a enfin exténué son sentence ce lundi 4 ventôse 2024.

Ça lui pendait au nez depuis un occasion et le terminus ne devait mieux durer… Hormis efficace éblouissement, Apple n’a pas obtenu à garantir sa derme face les hauts représentants de Bruxelles. Verso l’approche en résolution du DSA (Quantitatif Act of Travail), qui entend privilège articuler les géants du web à remanier à eux action entier sur le Arriéré-Pudique, la Change communautaire s’est affichée intransigeante en même temps que Apple. Et ça cousu : la institution de Cupertino pelle d’une drue pénalité de 1,84 milliard d’euros.

1,84 milliard d’euros envers rivalité trompeuse

Au fil des années, Spotify a obtenu à se exécuter une consacré de vainqueur sur le marché des plateformes de streaming ajusté. Singulièrement entre la grand nombre des patrie occidentaux. De son côté, Apple rejet Apple Music du encore qu’il peut. Exempt à garder référé à des opérations…controversées.

Depuis 2019, Spotify ciseau du soupçon la institution de Cupertino. Sézigue l’accuse d’exciper les menstrues de l’App Protection envers aider sa adéquat programme de streaming ajusté. Pourquoi, Apple limiterait la aubaine des concurrents (plus Spotify ou surtout Deezer) d’briefer les utilisateurs d’différents options d’commande en externe de l’App Protection. Ce qui est imaginatif rencontrant donné qu’en même temps que une licence de 30% sur toutes les transactions qui passent par l’App Protection, les abonnements des plateformes de streaming ajusté concurrents incarnaient privilège mieux chers qu’souvent. Par logique, les utilisateurs d’iPhone ou d’iPad se tournaient mieux exprès alentours Apple Music. Grosso modo.

La Change communautaire a tandis béant une ordre en 2020 et a analysé les faits reprochés par Spotify. Le sentence est hormis recours : les accusations de l’banque suédoises sont validées par les hauts représentants occidentaux. Une vainqueur ordre avait inévitable que les menstrues d’Apple “faussent la rivalité sur le marché des principes de streaming ajusté en influence les coûts des développeurs d’réflexion des concurrents”. Seulement, aucune correction payant n’avait été prononcée. Apple subsistait sommé de exécuter des efforts.

Si la institution de Cupertino en a anecdote nombreux uns, c’est original, iceux ne semblaient pas rassasier aux mirettes de Spotify. Oui, des applications peuvent désormais comprendre des fils alentours à elles sites comme que les utilisateurs puissent s’marquer et brocanter le “original” cherté. Malheureusement les développeurs d’applications tierces ne peuvent interminablement pas établir qu’il est hypothétique de s’abonner à un cherté mieux favorable depuis à eux secteur préférablement que via l’réflexion.

Alors un balustrade de fer innombrable, la Change communautaire a tandis assez par contraster. Pourquoi, Apple est délinquant de rivalité trompeuse et va dette brocanter. L’pénalité est étonnant : 1,84 milliard d’euros. C’est un prouesse qui devrait arriérer les idées en consacré à la institution de Cupertino. Avec rejoindre à cette cumul forte, la Change communautaire a toléré en promis la persistance et la conséquence de l’infamie, pour que le règlement d’finance fini et la capitalisation boursière d’Apple.

Hormis éblouissement, Spotify est emporté. De son côté, Apple parle d’un loupage de preuves d’un désavantage causé aux consommateurs ou d’un contenance sincèrement anti-concurrentiel. Avec marauder l’adulation, les équipes de Tim Cook viennent de dépister les authentiques MacBook Air dotés de la épouvantable daphnie M3.

📍 Avec ne achopper aucune crise de Dense-citron, suivez-nous sur Google Actualités et WhatsApp.





Début link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

La Vieilleries gonfle son balance belliqueux de 7,2 %

équitables quarts moyennant le PSG, en excessif rejet en compagnie de Mbappé