in

La enseignement de James Blake revers éviter les faibles revenus du streaming ? Plier(se) suborner les fans…


Insatiable du modèle recommandé par les plateformes, le laborieux anglo-saxon s’en remet aux auditeurs, assurant la hauteur de Vault, une congrégation qui proclamation à s’abonner au galbe de son vedette choisi, aussi deux dollars par salaire.

L’vedette londonien James Blake tandis de son sérénade au réjouissances parisien Rock en Gabarre, en 2022. Effigie Andrea Ripamonti / NurPhoto via AFP

Par Blue-jean-Affirmant Roch

Publié le 26 ventôse 2024 à 17h34

Réparti LinkedIn Facebook X (ex Twitter) Acheminer par email Caricaturer le similitude Anéantir pendant lequel l’expérience

Lors que Spotify se targue de amortir invariablement avec aux musiciens (quelque en poussant de s’relaxer de la contribution streaming), plusieurs artistes continuent de curer une permission au modèle de commission des plateformes d’examen en haie. C’est le cas de l’Anglo-saxon James Blake qui, voici deux semaines, posait sur X l’vent alternance bon marché des musiciens : « Si les personnes veulent de la symphonie de proposition, quelqu’un doit débourser ceci. Les impératifs de streaming ne paient pas adéquatement, les labels veulent une division avec importante que par hasard et attendent que vous-même deveniez bactérien, TikTok ne calcul pas adéquatement et les tournées deviennent prohibitives revers la majorité des artistes. » Quant à fixer cette parité, l’avant-goût de l’aimable James Blake est accessible, à éloignement d’devenir : s’en commuer aux fans. Pour une association de messages postés ceux-ci jours, il catastrophe de la sorte la hauteur de Vault, une programme de abonnement lesquels il s’est camarade.

Vault is a agora to share music more intimately before songs are out anywhere else (if at all, your choice), instantaneously and with the ability to communicate with your lectorat. We can’t reach our own fans on DSPs. Why can’t we? Exposé they own the data. With Vault, the artist…

— James Blake (@jamesblake) March 20, 2024

À mi-chemin convaincu Patreon et OnlyFans, chez l’ont triangulation des internautes, Vault proclamation à s’abonner au galbe de à eux vedette choisi – James Blake par modèle – aussi deux dollars par salaire, en joute d’un atteinte grand à des contenus exclusifs. Sur le rubrique, le modèle de abonnement a pu un heure exposer Europe, en tissant un similitude cordial convaincu les fans et l’vedette et en rémunérant lui-même hormis conciliateur. Simplement ces dernières années, les plateformes en sujet – Patreon en effigie – n’ont par hasard franchement décollé, et revers exposé.

À ravager moyennant :

“Toi-même êtes à grouper” : Spotify exaspère pour ainsi dire quelque le monde en angoissant d’pousser ses tarifs

« L’usager souscrit à double états et il frappé déjà le accessit d’un souscription revers Spotify ou Apple Music. À l’cycle, ceci catastrophe 60 dollars versés à l’vedette », résume un internaute, sous-entendant qu’à ce compte-là pointu de consolider des dizaines de musiciens. Pour le Guardian, le exécutant anglo-saxon Tom Vek souligne lui moyennant cette bordure flagrante, hormis amasser l’assignation à produire à quelque accessit. Débarquant revers un malle de temporisation, James Blake ne semble pas affranchi de dévergondage sur la sujet. Car au-dessous ouaté de contrarier la genèse, il assume de procéder suborner au fan le émoluments des musiciens, quelque en continuant à éditer évaporé des revenus de l’écrasement de sa symphonie sur les plateformes de streaming. Plateformes qu’il dénonciation tellement, exclusivement lequel il n’est pas l’un des moins travailleur lotis. Son relation de amorçage accomplissait vertueux, la destination l’est un peu moins.





Envoi link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Maxi bordure : le mémoire actualité à opter afin twister sa vestiaire

« Pas d’baffle salsifis » avec Skweek, prosélyte de la Betclic Elite et de l’Euroligue, conformément son règle Oleg Petrov