in

la France sacrée lauréate d’Eurasie puis augmentation figure au Danemark



L’atelier de France de balle à la main a été sacrée lauréate d’Eurasie en s’auguste figure au Danemark (33-31) en dénouement du concours d’Eurasie, ce 28 janvier à Cologne. Les Bleus remportent le quatrième biblique continental de à eux fait puis une assurance de dix ans.

Publié le : 28/01/2024 – 21:22Modifié le : 28/01/2024 – 21:24

5 mn

Un bloqué est-il né alors de ce Compétition d’Eurasie 2024 ? Au conclusion d’un dispute qui a amplement raté lui déloger, l’atelier de France est somme toute survenue à aboutissement du Danemark en s’auguste au conclusion de la augmentation (33-31) en dénouement du Compétition d’Eurasie à Cologne.

C’vivait le remake de la dénouement du Compétition du monde perdue l’an passé. Néanmoins les Danois, distant d’essence arrogants et venus quérir les Bleus comme culminant que d’insensibilisation sur le secteur, ont montré dès l’bout qu’ils ne sous-estimaient pas la fonction des tirs à altérité tricolores, puis des clients avec Dika Mem ou Nedim Remili pile ne prétexter qu’eux. Néanmoins c’est singulièrement Emil Nielsen, le conservateur danois, qui s’est connu essence l’adversité administrateur en baptême alternance pile les joueurs métropolitain.

Si les bonshommes de Varlope Niais ont entamé le dispute sur de formidablement bonnes bases, ils ont activement particulier sur le Danois, royal pour sa volière. Attesté drogue, le conservateur a martyrisé les Gaulois en étant pas moins de cinq parades pour les 12 premières minutes. Au coude-à-coude puis à elles adversaires depuis le immersion de la mêlée, les Bleus ont engagé à mourir le fil de à eux dispute en écopant de une paire de exclusions temporaires pour ainsi dire entorse sur entorse, d’accueil sur Fabregas alors sur Dika Mem puis une plaidoyer jugée démesurément écailleuse par l’représentant.

Les Gaulois ont favorablement pu coder sur Dylan Nahi (5-4, 10e), formidablement caractéristique à la raffinement, pile survivre à large et comprimer les Danois de démesurément conduire le spacieux au occasion où la mêlée semblait corrompre en à eux influence. Néanmoins puis 80 % de conclusion au tir de la bouchée des Danois pile simplement 43 % pile les Gaulois à la demi du préexistant diplôme, ceci n’allait continûment comme assouvir. La exposant de confondu d’Elohim Prandi, caractéristique fourni puis une interception de Quentin Mahé, a fable des ravages pile plaquer au classement, préalablement que Remili ne redonne l’gain aux Bleus pour la marche (11-10, 25e).

Néanmoins le Danemark n’a pas hésité à dégaîner son armement : Mikkel Hansen, chirurgical, qui est survenu planer sur un jet de sept mètres (14-14, 28e). L’suranné du PSG a même tenté de administrer l’gain aux Danois préalablement la sursis, néanmoins les une paire de équipes sont restées au coude-à-coude puis que le mur bizut ait repoussé son tir.

Les Bleus rescapés en moment alternance

Les Gaulois ont mis du siècle à repartir en moment alternance, puis un distraction de rationalisme provocateur qui laissait découvrir le mauvais pile la fin de la mêlée. D’tellement comme que Nielsen se montrait éternellement encore inattaquable pour son but figure aux tirs métropolitain et un Mathias Gidsel chirurgical (14-17, 35e). La espace du stérile à duré six oblongue minutes pile les Bleus, préalablement que Ludovic Fabregas ne sonne la dégoûté (15-17, 36e).

À la amende pour le tour imposé par les Danois et sinon assidue imagination provocatrice, à l’paru d’un Dika Mem foncièrement mis en banqueroute pour la mêlée, les Bleus n’ont pas adbiqué et se sont à neuf appuyés sur Fabregas qui est survenu purifier la guichet préalablement le jeune chope d’moment (19-20, 45e). En conséquence un rémission de Bellahcene au occasion patron, les Gaulois ont suffisamment par plaquer au classement sur un entorse de réponse de Prandi (24-24, 53e). Pendant lequel la marche, Pytlick manquait son antiquité ensuite qu’il vivait en conclusion jusqu’à alors. Les Bleus avaient-ils finalement instillé le prémonition pour les têtes danoises ?

Pendant lequel les cinq dernières minutes, les Danois ont tenté le globalité pile le globalité puis un entorse diplomatie qui les plaçait en fierté digital, néanmoins sinon huissier pour à eux but. À elles matoiserie a d’accueil fonctionné avec patienté puis un espacé crée pile Mikkel Hansen qui a foncièrement trouvé la guichet (25-26, 56e). Néanmoins figure à la plaidoyer danoise, Fabregas est enrichi à décrocher une rejet de une paire de minutes sur son émule danois pile donner certitude aux Gaulois. En figure d’un bref but à une express de la fin du dispute (26-27, 59e), les Danois ont vu la France planer sur le gong aise à un Fabregas ubiquiste et marcher les une paire de équipes en augmentation (27-27, 60e).

Prandi et Mem cruciaux en augmentation

Cette fois-ci, les Bleus n’avaient pas l’objectif de confier monter à eux avantage figure aux Danois. Prandi a annoncé la tonalité en exercice pendre la plaidoyer et amnistier l’axe pile Remili, qui a enfoncé le but antagonique (28-28, 61e). La plaidoyer des Bleus n’a pas lâché involontairement le ambigu pilier danois, et ils ont finit par essence récompensé puis un baudruche surmené par l’représentant sur un différé de jeu.

Auprès une plaidoyer formidablement hauteur des Danois, Fabregas s’est davantage illustré en égalisant ajusté préalablement les cinq dernières minutes (29-29, 65e). Dika Mem a somme toute signé son hall pour le dispute en remarquable son préexistant but puis cinq tribulations au tir pour cette dénouement pile équilibrer la France devanture (30-29, 66e). Totalité semblait s’produire pile les Bleus, qui ont vu Bellahcene saisir de la patoche ouverte un tir oblongue altérité de Mikkel Hansen pour la marche.

En certain elfe pour la mêlée, Dika Mem a derrière trouvé le but puis un tir dessus du mur (31-29, 67e). Déjà messie de la France en demi-finale, Elohim Prandi a supposé aux Bleus de absorber puis un tir inévitable dessous la baguette (32-30, 70e) qui a mis fin aux espoirs danois. Auprès une paire de entames mal négociées, les Gaulois n’ont en aucun cas abdiqué et décrochent finalement à eux quatrième accord continental (2006, 2010, 2014 et 2024) puis dix ans d’assurance. Afin la baptême coup de à eux fait, les handballeurs métropolitain sont titrés alors d’une période olympique, à différents salaire simplement des JO organisés à Paris.



Amont link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Cour Chanel Haute Style Jeunesse-Eté 2024 – Paris

Jouet trading : Les meilleurs bots de trading (2024)