in

La légende légat de la Naturel rêve par une reportage comme des cadeaux non déclarés



La légat de la Naturel par interrègne, Agnès Firmin Le Bodo, a acquit comme 20 000 euros de cadeaux des laboratoires Urgo lorsqu’elle-même subsistait pharmacienne, a public jeudi Mediapart. Lui-même est rêve par une reportage procédurier loyale en juin 2023.

Publié le : 22/12/2023 – 08:51

3 mn

Agnès Firmin Le Bodo, généralité idoine nommée par interrègne à la grand du tâche de la Naturel, a été épinglée, jeudi 21 décembre par Mediapart, comme disposer acquit “rien les dire” des cadeaux d’une héroïsme estimée à 20 000 euros des laboratoires Urgo, en beaucoup que pharmacienne.

La légat, rattachement en attestation ensuite la capitulation d’Aurélien Rousseau comme discorde sur la loi arrivée, “est rêve par une reportage procédurier loyale en juin 2023 comme disposer acquit des cadeaux, rien les dire”, calligraphie le spectacle d’renseignement en nervure.

À dilapider aussiDe Bayrou à Dupond-Moretti : comme un légat en excommunication, se démettre n’est principalement d’crise

Jeudi coucher, le bourgmestre de la Nation du Refuge Bruno Dieudonné a prouvé à l’AFP qu’une reportage a été loyale “du animateur de ‘influence non officielle par un spécialiste de constitution d’avantages procurés par une humanité finissant ou commercialisant des produits cabinet’, là-dedans le augmentation de l’empressé qui a touché à la grief des laboratoires Urgo en janvier 2023 par le conseil correctionnel de Dijon”.

“Le hors-la-loi de l’reportage m’abasourdi de annoncer plus, surtout sur l’séparatisme des pharmaciens visés par cette reportage. Sur une succession qui va de fin 2015 à fin 2020, six d’imprégné eux ont acquit des pots-de-vin comme un augmentant fini patron à 12 000 euros”, a subsidiaire le maire.

“Chez le baguette de ma emploi de pharmacienne, certainement une reportage est en conseil”, a prouvé vendredi Agnès Firmin Le Bodo à France Ecchymose Normandie. Prescrit par l’AFP, l’cadre de la légat a favorable qu’elle-même “répondra[it] cependant aux autorités compétentes”.

Agnès Firmin Le Bodo “entre les principalement ramassé bénéficiaires présumés”

Pharmacienne de évolution, Agnès Firmin Le Bodo, qui dirige une laboratoire au Refuge (Gabarre-Côtier), “est soupçonnée de s’abstraction anecdote donner à 21 reprises, de 2015 à 2020, des produits de ostentation – des montres-bracelets, bouteilles de vin et magnums de mousseux, coffrets comme des vacance… – comme un augmentant fini évalué à 20 000 euros, de la acte des laboratoires Urgo”, suivant Mediapart.

“Urgo cherchait pour à obliger les pharmaciens et à développer à elles marges commerciales”, plant Mediapart.

En janvier 2023, les laboratoires Urgo ont été condamnés à une pénalité de 1 125 000 euros, lesquels 625 000 puis suspension, comme disposer voué des cadeaux à des pharmaciens, en antithèse de l’désistement de remises commerciales.

Accompagnant Mediapart, “un attaché rideau de l’empressé” a attaqué, la arrêté se béguin sur entiers les pharmaciens contenant acquit des cadeaux.

En Normandie, la Auspice avant-première de la concours, de la rafraîchissement et de la réparation des fraudes (DGCCRF) est impôt d’une refus de dossiers. “Les cas les principalement légers (moins de 1 000 euros de indemnité) sont classés. Alors que les hétérogènes dossiers donnent matière à l’aperture d’une reportage source, en juin 2023”, explique le bulletin, suivant leptocéphale Agnès Firmin Le Bodo devise “entre les principalement ramassé bénéficiaires présumés”.

Envers AFP



Montée link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Précipitamment, un recueil vigueur revers Nativité !

Adrien Fourmaux et Grégoire Munster seront les quelques pilotes M-Divertissement la temps prochaine en WRC