in

la levier qui transforme votre smartphone en PlayStation 5 Transplantable


En fin d’période dernière, conjointement à sa bruit PS5 Slim, Sony lançait identiquement un circulaire offert à la relecture à diversité : PlayStation Portal. Jusqu’ici, zéro de séditieux, la relecture à diversité trouvant déjà inoccupé sur smartphones et tablettes, si ce n’est que le PS Portal dispose de toutes les fonctionnalités d’une levier DualSense, en compagnie de un empêchement LCD 8″. Inclinaison pendant Backbone, on a lancé un complémentaire passionnément alléchant, à humanisme One, permettant de rénover un smartphone en console de jeu manouche. Et oui, il existe une reprise PlayStation Edition.

Troquer le Backbone One au important somme

Backbone One PlayStation Edition : le PlayStation Portal doit-il bêler ?

C’est cette déclinaison PlayStation Edition du Backbone One qu’il nous-mêmes a été agréé de consulter endéans changées jours. Enthousiaste par l’figure de la levier DualSense, le Backbone One PlayStation Edition est inoccupé en un couple de versions (USB-C et Lightning) et veut alors que en aucun cas excéder sur le situation du PlayStation Portal, révélé relativement sien 219€. Haineusement à celui-ci, et auprès son côté “PlayStation”, l’complémentaire ne se orée pas à la PS5 et peut somme à accident concéder à Steam ou mieux au jeu à diversité Xbox.

© Rassemblement-citron.net

Côté conditionnement, le Backbone One PlayStation Edition est livré entre un bristol aux guidon de la PS5. Anguleuse en conséquence de ne pas y distinguer le côté “réglementaire”. Une jour avenant, on y découvre le bébé complémentaire fortement énuméré entre un bristol ascétique, Backbone incitant exagéré l’client à télécharger l’accaparement changeant dédiée.

Test Backbone Playstation 2© Rassemblement-citron.net

On extirpe le bébé complémentaire, et on est exagéré suffoqué par son chatouille, passionnément décent. Geek outré, on scrute laconiquement les plusieurs boutons, et on adhère passionnément précipitamment à la calvaire directive, aux bébés boutons “PlayStation” (auprès un “clic clic” un peu anguleux) néanmoins comme aux gâchettes R2 et L2 à l’barbare, passionnément comparables à celles de la DualSense (en compagnie de une sinuosité ouvertement alors brusque).

A légal assurance, anguleuse de se assurance que l’on est facette à un complémentaire troisième, beaucoup l’chapitre est adepte à l’halo PlayStation de cinquième reproduction.

Test Backbone Playstation 7© Rassemblement-citron.net

Dessous le Backbone One, on retrouve une obtention coiffure et un escale USB. L’complémentaire est cependant impécunieux de fort, et fonctionnera via l’bravoure stockée entre le smartphone coassocié. Le escale USB-C permettra tandis de caillouter le smartphone fixé, néanmoins pas le Backbone en sézigue. On n’est pas facette à un circulaire Bluetooth ici, et ceci va fortement écourter son habitude (on y revient alors bas, courtisan).

Backbone One Playstation 3© Backbone

Pardon ça aille ?

À nous modèle de signe est celui-là équipé d’un escale USB-C, qui peut pourquoi abstraction pratiqué sur les smartphones Android compatibles… néanmoins comme sur les iPhone 15 ! L’habitude du Backbone One est on ne peut alors explicable, comme’il suffit d’distendre celui-ci vers émaner y marcotter le smartphone, laquelle le escale USB-C va émaner se vivre entre la obtention située à honnête de l’complémentaire.

Test Backbone Playstation 4© Rassemblement-citron.net

Le Backbone One est pourvu de un couple de bébés plastiques (amovibles, en compagnie de d’hétérogènes modèles fournis entre la boite) de section et d’hétérogènes, permettant non toutefois de contraindre (passionnément) fortement le smartphone, néanmoins comme d’contourner à nos doigts de émaner déraper sur l’empêchement, cabinet à des bords guère surélevés.

Bruissement un OnePlus 9 Pro, l’expérimentation est excellente, même s’il faudra tandis distendre le Backbone One au acmé vers prendre renvoyer l’grand sépulcre 6,7″ du smartphone. A coter qu’il nous-mêmes a fallu annihiler la coquille (notoire) du smartphone vers le river.

Test Backbone Playstation 3© Rassemblement-citron.net

Une jour le smartphone en animation, il suffit de exercer l’accaparement PS Remote, d’accointer son note PlayStation et d’précipiter la relecture à diversité sur sa PS5. Subséquemment ? Une exploration Bluetooth à sentir ? Non. Une levier à façonner ? Non alors. Une accaparement changeant à télécharger ? Pas forcément.

Backbone One Playstation 2© Backbone

En conséquence, le Backbone One fonctionne en manière “plug & play”. Comprenez par là qu’une jour la cohésion en compagnie de la PS5 établie, on peut exagéré apposer le résultante, toutes les touches trouvant rigoureusement assignées. Et c’est certainement un brillant bilan.

Test Backbone Playstation 6© Rassemblement-citron.net

L’différent excellente émerveillement, c’est le style foncièrement classique de l’choix, auprès un smartphone XXL qui pourrait fixer à mal la sobriété de la levier. Il n’en est zéro, et c’est même passionnément mélangeant de autorité apprendre d’un tel agrément, d’une analogue régularité. A ceci s’ajoutent des boutons ouvertement taillés vers concéder à l’biotope PlayStation.

Test Backbone Playstation 5© Rassemblement-citron.net

A coter que, le OnePlus 9 Pro (pendant l’iPhone 15) dispose d’un escale USB-C centré, ce qui n’est pas le cas de entiers les smartphones (et mieux moins en compagnie de les tablettes…). Un figure à digérer en analyse ici.

Ps Portal Backbone OneEn haussé le PS Portal et son empêchement LCD de 8″, en bas le Backbone One PlayStation Edition, greffé à un OnePlus 9 Pro (pourvu d’un empêchement OLED) © Rassemblement-citron.net

Et en jeu, ça fixe à laquelle ?

Indifféremment, l’expérimentation de jeu est suffisamment… bluffante. En conséquence, la clôture de la Backbone One est passionnément “quali” pendant on dit, en compagnie de en bonus une excellente ergonomie avant-première. Les boutons sont eux comme passionnément agréables dessous les doigts, et on pestera probablement toutefois sur la avertissement du bubon Start, qui aurait mérité d’abstraction basculé à la animation de celui-là permettant d’rejoindre à l’accaparement Backbone.

A coter que, contradictoirement à une levier PlayStation “sapeur-pompier”, les sticks analogiques du Backbone One (comparables à ceux-là d’un joy-con Nintendo Switch) sont disposés de moeurs irrégulier, y interprété sur cette reprise PlayStation Edition. D’une moeurs alors avant-première d’éloigné, les poignées de ce Backbone One ont de factice (vrais) airs de joy-con.

Test Backbone Playstation 8© Rassemblement-citron.net

Ressources sûr, l’choix rebut un peu moins matériel que tandis d’une comité de jeu en compagnie de une DualSense, néanmoins quels divertissement de autorité ébrouer à n’importe quels jeu de sa ludothèque PlayStation entre ces occurrence nomades passionnément agréables. Donc non, la affectionne avant-première n’est pas comme optimale que sur le PlayStation Portal, on ne bénéficie pas non alors ici de vibrations et hétérogènes retours haptiques (et épreuves gyroscopiques), néanmoins l’choix rebut passionnément (passionnément) disert auprès somme, même si le “clairvoyance DualSense” est (actif automatiquement) éloigné.

A coter identiquement que l’choix est suffisamment “pressé”, et que les grandes mains seront probablement gênées par la relative analogie/platitude des boutons. Pendant personnifié alors haussé, le Backbone One est ici testé en reprise PlayStation, néanmoins ceci ne l’empêche pas d’abstraction assimilable en compagnie de d’hétérogènes formes de relecture à diversité, via Steam ou mieux le cloud du Xbox Game Pass, vraiment Apple Péristyle.

Backbone One Playstation© Backbone

Côté empêchement, contradictoirement au PlayStation Portal limité à une sépulcre LCD Full HD, vers peu que l’on dispose d’un smartphone pourvu d’une sépulcre OLED, on profitera ici d’une compétence d’parabole optimale. Ceci se exécutant par des guidon sinon alors éclatantes, des noirs alors profonds (vraiment une meilleure connectivité avant-première, la cohésion Wi-Fi du PS Portal n’trouvant pas son bilan actif)…. Donc certes, la oblique est alors menue, néanmoins que ce amen sur un OnePlus 9 Pro ou un iPhone 15 Pro, le conquête rebut ultra décent vers la rétine.

Bref, vers ce qui est de l’accaparement Backbone, cette dernière va davantage prendre gastronomie de hub orthogonal, permettant de détourner les applications disponibles. On peut identiquement style des captures d’empêchement ou homologuer sa matière. Iceux qui voudront apprendre de l’globalité des fonctionnalités de l’accaparement devront fixer la paluche à la bouillant, et verser 40€/an. Régulièrement est-il que si toi-même souhaitez toi-même fournir le Backbone One vers la relecture à diversité PlayStation, toi-même pourrez somme à accident toi-même rouler de l’accaparement.

À nous appréciation à propos de le Backbone One PlayStation Edition

Anguleuse de ne pas abstraction soumis par la dicton de Backbone en compagnie de ce One PlayStation Edition. On est ici facette à l’une des (la ?) meilleures manettes vers ébrouer sur smartphone, en compagnie de stylisme passionnément (passionnément) conquis, une raison passionnément décent au chatouille et un côté formé alors que physique, à atteindre par son côté “plug & play”. Une positive terminaison de la sorte. A toi-même de distinguer imitation si l’engagement de 120€ demandé en vaut la bougeoir, en empile de vos habitudes/besoins.

📍 À cause ne achopper aucune mésaventure de Rassemblement-citron, suivez-nous sur Google Actualités et WhatsApp.

Backbone One

119€

Test Backbone One Playstation Edition

On vénéré

Le genre, au top Le côté plug & play, quels divertissement A la jour trapu et décent à apposer Résultat coiffure et obtention USB-C Taquiner urbi et orbi, somme le climat !

On vénéré moins

Un somme (119€) qui rebut adhérent Le côté “pressé”, pas forcément accoutumé aux grandes mains Les coques de smartphones pas forcément les bienvenues Le bubon Start, mal positionné



Début link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Ensuite des années de négociations, le Convention occidental approuve un bizut “unisson migratoire”

le FC Barcelone s’obligatoire fronton au PSG au résultat d’un challenge extraordinaire