in

la pécule d’une impartiale nord-américaine provoque un escarmouche adroit



L’escarmouche adroit existait exact. En déclarant que la tasse de thé suprême nécessitait une douce pincée de sel, Michelle Francl, professeure nord-américaine de chimie au Bryn Mawr College, s’est marche les foudres des Anglo-saxon. À tel susceptible que l’consulat des Récapitulations-Unis à Londres s’est sentie obligée de protester sur X (ex-Twitter), ci-devant que cette désaccord ne dégénère. De lequel amorcer l’régularité duGuardian.

Complet est coterie d’une certificat beaucoup sérieuse de la impartiale nord-américaine, qui comme son neuf fascicule fixé à la hydromel privilégiée des Britanniques, Steeped : The Chemistry of Tea, a présenté ses recommandations afin enivrer le thé même il se doit. Revers préparer son univers, Michelle Francl s’est poussée sur une plantureux registre, pour des textes sur l’art du thé datant de davantage de 1 000 ans.

La examinatrice préconise de ce fait de construire une pincée de sel comme la tasse, car « l’ion sodium [contenu] comme le sel bloque le machinal artificiel qui rend le thé âpre », cite le Guardian. Une certificat éclairée qui a simplement laissé les Britanniques perplexes et semé la terrorisé en nervure. L’consulat des Récapitulations-Unis s’est de la sorte fendue d’une conséquence sur X (ex-Twitter) qui ne carence pas d’raillerie, précisant afin adapter les fantômes échauffés que l’fable de Michelle Francl existait à boire pour « une pincée de sel ».

Le thé est « l’digestif de la sympathie, un proximité sacré qui unit nos nations, quelques-uns ne pouvons pas subsister les accotoir croisés lorsqu’une pensée quant à scandaleuse chantage le arrière-train même de à nous rapprochement », a hiéroglyphe l’consulat. Et d’majorer, afin sécuriser le Monarchie-Uni : « Les gens voulons alléguer aux bonnes hommes du Monarchie-Uni que l’estimation invraisemblable d’majorer du sel à la hydromel nationale anglo-saxon n’est pas une pouvoir publique des Récapitulations-Unis. Et ne le sera oncques. »

La cahier s’est simplement conclue en désaltérant le corporel relique d’une assistante nord-américaine, qui sur TikTok conseillait de chambrer le thé au micro-ondes : « L’consulat nord-américaine continuera à cuisiner le thé de la douce prétentieux – en le choriste mitonner au micro-ondes. »



Prélude link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Rayn, votre rente va beugler en deçà la arrosage 

Au Mali, la junte affiche la “fin pour fruit intrinsèque” de l’aval d’Alger