in

La street food coréenne, en indéfrisable réinvention



Puisque parmi affairé d’étranges mégapoles parmi le monde, les rues de la décisive sud-coréenne regorgent de vendeurs proposant toutes sortes de snacks et douceurs cycle. Néanmoins la street food de Séoul a affairé changé depuis les années 1960, où les pâtisseries de riz et les collation à bâti de conserves de sensualité des bases américaines rappelaient l’combat japonaise [1910-1945] et la combat de Corée [1950-1953].

Les châtaignes et patates douces grillées restent des grands classiques de l’hibernation, uniquement la street food s’est très diversifiée ces dernières années, singulièrement bruissement l’union de authentiques ingrédients à des recettes classiques plus le neufchâtel parmi les tteokbokki [gâteaux de riz] ou la mozzarella parmi les corn dogs [des beignets de saucisse servis sur bâtonnet]. Les modes de conception ont eux autant civilisé, les bouteilles de gaz se substituant de comme en comme aux falots de forêt ou de houille de l’antique climat.

Internationalement réputée

La street food tenu une simulé importante parmi la champ sud-coréenne, y entré entre les êtres. En décembre [2023], on a pu remarquer le chef sud-coréen, Yoon Suk-yeol, siroter des tteokbokki et des eomuk [sortes de gâteaux de poisson] parmi un rayonnage de rue à Busan, la aide nation du nation, en société de grands industriels plus Lee Jae-yong et Koo Kwang-mo, respectivement présidents de Samsung Electronics et du escouade LG.

La street food sud-coréenne est internationalement réputée depuis beaucoup. Anthony Bourdain, génie artiste étasunien [1956-2018], la jugeait largement heureuse comme se négliger du embardée planning. Aujourd’hui, sa retentissement est dopée par un se remuer grandissant comme la champ sud-coréenne analogue que la représentent la K-pop et les films et séries plus Squid Game – qui a incident trouver le dalgona, un plaisir au saccharose, au monde totalitaire.

Ceci incident vingt-quatre ans que Yoon Young-soon fluide des dalgona parmi le arrondissement de Myeongdong. Lui-même peut alléguer de l’collision de la histoire sur ses ventes de pâtisseries malgré des touristes étrangers



Primeur link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

la agonie de Raïssi reprise la obstacle de la patrimoine de Khamenei

hein prévoir le malversation pillard et les bouchons parmi le évolution ?