in

la vice-championne olympique Isabelle Yacoubou met un réussite à sa enceinte


Paris (AFP) – La basketteuse Isabelle Yacoubou, vice-championne olympique envers les Bleues aux JO-2012, débarrassé inéluctablement les parquets à 37 ans, a annoncé mercredi son night-club de Tarbes.

Publié le : 28/02/2024 – 12:44Modifié le : 28/02/2024 – 12:42

1 mn

« Isabelle Yacoubou, fiction du basket tricolore, met un réussite à sa enceinte de joueuse continûment de sa entorse contractée lorsque du coupe à Charleville-Mézières le 24 janvier frais, nonobstant une crayonne de vigilance et une majoration envers emprise aboutir sa étape », indique le Tarbes GB.

Bannière des “Braqueuses” championnes d’Australie 2009 et tandis médaillées d’finance aux JO-2012, face à de latence aviateur de l’meute de France, sézigue avait débuté sa inactif internationale ultérieurement 147 sélections et les JO de Rio 2016 conclus à la quatrième situation.

La assistance d’1,90 mètres souffrait de maux récurrentes aux jointures depuis méconnaissables années.

« Cependant sa entorse, sézigue rallonge attaqué en accotement de lieu lorsque des entraînements et des séminaire à logement, aussi de concerter son prochain nécessiter à cause le night-club comme’sézigue intégrera le état-major du TGB la étape prochaine », indique Tarbes, le night-club de ses prémices, envers lésiner sézigue a remporté le challenge de France en 2010.

La basketteuse française Isabelle Yacoubou, le 27 février 2023 à Paris © JULIEN DE ROSA / AFP/Archives

Un couple de ans comme tard, “Enfant Shaq”, son marque en fondement à l’ex-joueur de NBA Shaquille O’Neal, avait encaissé le comme ample convention en night-club, l’Euroligue envers Valence.



Amont link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Les Françaises s’inclinent faciès aux Espagnoles en conclusion de la Mariage des nations féminine

Seabird – Le chaland aborigène comme la pilotage de Kubernetes au-dessous Windows, macOS et Linux