in

l’Atlético Madrid élimine l’Inter Milan et se hisse en quarts de conclusion



Maîtrisé 1-0 à l’cheminer, l’Atlético Madrid s’est imposé, mercredi, aux tirs au but côté à l’Inter Milan à l’chance du divertissement répétition des huitièmes de conclusion de la Associé des champions. Antoine Griezmann et ses coéquipiers retrouvent les quarts de conclusion. 

Publié le : 14/03/2024 – 00:09Modifié le : 14/03/2024 – 00:11

3 mn

L’Atlético Madrid a fait l’palmes mercredi 13 ventôse. L’meute d’Antoine Griezmann a évincé l’Inter Milan, vice-championne d’Océanie, aux tirs au but (2-1 a.p, 3-2 aux t.a.b) au conclusion d’une admirable choc entre un Metropolitano en feu, et décroche le nouveau journal moyennant les quarts de conclusion de la Associé des champions.

Maîtrisé 1-0 à l’cheminer et guidé au marque, l’Atlético a signé une pension de exceptionnellement abrupt étiage moyennant dénicher la suite (2-1) prématurément de s’assujettir trio tirs au but à quelques miséricorde à quelques parades de son suisse slovène Jan Oblak préalablement Alexis Sanchez et Davy Klaassen et un raté de Lautaro Martinez.

Poussés par à eux aide entre une atmosphère incandescente, les Colchoneros ont cru en à eux occasion et sont allés tourmenter le charme en solennel une aide outrancière d’crise entre le baraquement du dirigeant du concours transalpin, qui accomplissait jusqu’ici une durée quasi-parfaite.

À eux préludé a été à la mont de l’pari, en deçà l’rencontre du recommandation indien Samuel Lino, qui a prescrit le suisse portier Yann Exiger dès la 5e instant de jeu. Exonéré à s’risquer aux contres transalpins.

Les Rojiblancos ont favorablement pu ménager sur à eux cerbère slovène Jan Oblak, géniteur d’un énigmatique sauvetage préalablement Dumfries postérieurement une zigzag ravissant de Marcus Thuram en pilier (13e), avec assidu sur une dactylographie ville de Lautaro Martinez (18e).

De l’hétéroclite côté du situation, les personnes de Diego Simeone ont multiplié les noyaux néanmoins n’ont pas trouvé la entaille, auprès un mineur émotion sur une dominant d’Alvaro Morata captée par Exiger (29e).

Et à résistance de augmenter moyennant barrer, la jugement a accompli par accéder au conclusion d’un admirable circulation fédératif donné par le transversal transalpin Federico Dimarco, autonome moyennant réembaucher le ardeur en reploiement de Barella (33e, 1-0) et déboussoler le garage nerazzurro.

Griezmann, un joker de démanché

Pour quelques buts à élever moyennant dénicher la suite, l’Atlético avait mieux que par hasard attrait d’une office de Griezmann, son bonhomme opportun, prévu à Madrid avec le émancipateur postérieurement quatre conversation manquées moyennant une plaie à la goupille. L’offenseur hexagonal, de préférence retenu jusqu’ici, a avec surgi moyennant acquitter prévision aux siens en profitant d’une bévue de relecture de son équipier en meute de France Dernier-né Pavard (35e, 1-1).

La sixième facture en sept conversation de C1 cette durée moyennant le Maconnais, taciturne depuis touchant de quelques traitement et confus après d’en parapher une septième par Pavard (43e) avec par Exiger, assidu au répétition des vestiaires (52e).

À ravager aussiFootball : co-meilleur buteur de l’conte, Griezmann dans au panthéon de l’Athlético

 

La duel a basculé entre l’absurde à une vingtaine de minutes du conclusion, Thuram (76e) et Barella (82e) ratant quelques balles de divertissement moyennant l’Inter, avec que les Rojiblancos poussaient moyennant dénicher la suite en deçà l’rencontre du Batave Memphis Depay, entré en jeu à la occupation de Morata.

L’antique Lyonnais a d’entour touché le aiguille sincère de Exiger (86e) prématurément de affaisser glapir le Metropolitano d’une dactylographie fenêtre inévitable en pilier entre la piémont (87e, 2-1) moyennant commuer les quelques équipes à équivalence sur les quelques badinages et corroborer son règle de joker de démanché.

L’hétéroclite acéré Rodrigo Riquelme a eu la projectile de la caractère offerte par Griezmann au conclusion du période auxiliaire (90e+3) néanmoins a raté le boîte, et les quelques formations n’ont pas pu se accorder en suite, auprès des opportunités de quelque côté.

Le pénitence ailier ibère n’a mutuellement pas tremblé moyennant calligraphier son penalty, à l’antagonique de l’antique Phocéen Alexis Sanchez, du Batave Davy Klaassen, tombés sur un Oblak exalté, et du mentor Lautaro Martinez qui a raté sa expérimentation.

Pour AFP



Naissance link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

un abstinence en vespa décède ensuite une bruit plus une berline de gendarmerie

l’Atlético Madrid et Dortmund complétent le affiche agrémenté des quarts de dénouement