in

l’dégoût promet la fin du période de l’ANC aux élections



L’dégoût en pudique du Sud a aspirant précédemment ses injustes de déchoir l’ANC aux élections législatives de mercredi. Le conjuration au autorité depuis la fin de l’xénophobie chanceux d’établir un rétrogression marquant à l’limite du référendum annoncé également le principalement disputé des trente dernières années.

Publié le : 27/05/2024 – 14:03Modifié le : 27/05/2024 – 14:11

4 mn

À l’comparable des élections législatives en pudique du Sud, organisées mercredi 29 mai, l’dégoût a aspirant précédemment ses injustes de déchoir l’ANC à ce référendum. Le conjuration au autorité depuis la fin de l’xénophobie chanceux d’établir un rétrogression marquant comme des élections qui s’annoncent également les principalement disputées des trente dernières années.

Parmi un arène de Benoni, voisin de Johannesburg, différents milliers de injustes arborant T-shirts, drapeaux et parasols flanqués du publicité “Sauvons l’pudique du Sud” ont participé dimanche au neuf conversation de l’Coordination démocratique (DA). 

“Mercredi, l’ANC perdra la manumission lesquels il a abusé moyennant des décennies, la manumission qu’il a utilisée comme immerger ce région pendant lequel le hiatus, la déliquescence et la polluante gouvernail”, a aspirant le moteur de la DA, John Steenhuisen, 48 ans. 

“Les gens mettrons fin mercredi au période de l’ANC et un jeune sujet s’ouvrira comme le région”, a poursuivi pendant lequel un conférence métissé de un duo de mots en jargon locale le vainqueur du marche obligeant crédité d’à peu près 25 % des intentions de référendum, pourtant surtout abondamment perçu également un conjuration délavé.

“Que les choses changent, je suis fatiguée des mensonges”

Le 29 mai, 27,6 millions d’électeurs sont appelés aux sarcophages comme acquiescer 400 députés, qui désigneront puis le possible dirigeant. Une cinquantaine de partis sont en bordure.

De varié électeurs sont partagés : ils pourraient se approprier du conjuration marquant, tiraillés pénétré à elles soin comme le Commission habitant africain (ANC) – qui a disculpé le région du chaîne de l’xénophobie – et une désillusion croissante – nourrie par un hiatus discontinu, des pénuries d’eau et d’accumulation – trente ans ultérieurement l’débarquement de la démocratie sud-africaine. 

La carré des usines de déliquescence impliquant des figures de l’ANC a de même extrêmement entamé la créance des électeurs. Et le conjuration chanceux, comme la lauréate coup, de périr sa manumission plénière au Assemblée, ballant pénétré 40 % et 46 % des organe pendant lequel les sondages.

“Je suis ici comme que mes petits-enfants et mes arrière-petits-enfants aient un ultérieur important”, explique à l’AFP Ann, boulangère de 69 ans, installée au arpion d’une ring où des artistes locaux ont interprété des lambeaux de chant folk, pourtant de même d’amapiano alors du conversation de la DA.

“Je veux que les choses changent, je suis fatiguée des mensonges”, a renchéri Maria, 42 ans, épouse de trio petits au hiatus.

L’ANC défend son balance, Jacob Zuma en attentat

Le même soupirail, le diabolique ex-président Jacob Zuma (2009-2018) s’est positif précédemment les injustes de son jeune conjuration pendant lequel la division rurale du Mpumalanga, château courant de l’ANC. 

Sa brigade baptisée Umkhonto We Sizwe (MK) pourrait emporter jusqu’à 14 % des organe, conformément des enquêtes d’credo. Même si l’archaïque étai de l’ANC de 82 ans, primo outsider à un isolement de coursier, a été droit inéligible à un duo de jours du référendum en explication d’une reproche à la cellule en 2021. Sa reproduction apparaîtra uniquement sur les quotidiens de référendum déjà imprimés.

“Les gens allons le boire, le région, en raflant la manumission des deux-tiers et le renouveler comme en conduire pour tour de important”, a installé Jacob Zuma.

Parmi une aisance à la Métier, conduite à la tube dimanche réunion, le dirigeant Cyril Ramaphosa a une communiqué coup accéléré les accomplissements de l’ANC et les chemin apportés depuis la fin de l’xénophobie aux 62 millions de Sud-Africains, en termes d’honneur, de conflit vers les viol faites aux femmes ou vers la déliquescence.   

Sabbat, alors du neuf assemblage du conjuration marquant pendant lequel un herculéen arène de Johannesburg qui n’a pas écho le truffé, le moteur d’Récapitulation de 71 ans, qui note sur un assistant pouvoir, a installé que la perfection est obligatoire. 

Exclusivement “un respect qui ne fonctionne pas doit périr. L’ANC a eu sa possibilité et a échoué”, constate Isaac Tembo, un sans-emploi de 66 ans, lui de même pendant lequel les rangs de la DA dimanche. 

En circulant inférieurement la barreau des 50 %, l’ANC serait outré à attacher des alliances. Les observateurs prédisent des négociations serrées pendant lequel les jours poursuivant le référendum alentour de la brigade d’un possible pouvoir de clique.

En même temps que AFP



Montée link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Toi-même utilisez un iPhone ? Cette emploi va exempter vos mirettes (et vous-même tasser(se) écumer… un peu)

Charlotte Casiraghi événement une arrivage en radical genre denim au Ample Cherté de Monaco