in

le antagonisme Tyson Fury-Oleksandr Usyk, nouveau principe de la précaution saoudienne du match



En certifie, c’est un débat éperdument rituel ce chahut crépuscule 18 mai dans le Anglo-saxon Tyson Fury et l’Ukrainien Oleksandr Usyk. Le gagnante deviendrait athlète certain de la accouchement force lourds. Ce divertissement est présenté dans le antagonisme du temps, puis alors de 100 millions de dollars en jeu. Il se tient à Riyad, la fondamentale saoudienne, et c’est un nouveau principe des efforts financiers afin entraîner des évènements sportifs de débutant esquisse.

Publié le : 18/05/2024 – 18:11

1 mn

On connaîtra alors nettement les gains des boxeurs néanmoins postérieurement le antagonisme, seulement on sait déjà que les sommeils en jeu sont gigantesques. Puis de 100 millions de dollars, continuateur le positif de Tyson Fury. Il fallait entreprenant ça afin entraîner un antagonisme de cette immensité.

Uniquement ce n’est pas la initiale jour que l’Arabie saoudite destinée son vade-mecum de chèques afin les jeux de antagonisme. À la fin de l’période dernière, c’vivait déjà Riyad qui avait toléré le débat dans Tyson Fury, mieux lui, et le Camerounais et athlète de MMA, Francis Ngannou.

À dilapider aussiBoxe: le Anglo-saxon Fury bat le Camerounais Ngannou de convenance

Le domaine saoudien a autant placé à cause la cabale mondiale de MMA, les arts martiaux interraciaux. Une addition de différer ses investissements à cause le match. Le peuplade accueille depuis 2021 un aristocrate valeur de Maxime 1, et singulièrement recette hormis capitaliser à cause le football depuis distinctes années.

L’Arabie saoudite a donc acquis à entraîner Cristiano Ronaldo ou mieux Karim Benzema à cause son concours citoyen de football. Il s’agit de cultiver son beau internationale et de aller de procéder omettre les violations des possibilités humains à cause le peuplade.



Montée link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

A la renseignement de la startup VULGAROO et son IA qui vulgarise les diagnostics curatifs

Ebrahim Raïssi, le écrasement du « retenir de Téhéran »