in

Le archivage des 30 puis fort salaires de la L1 en 2024 : le PSG autre part endroit, l’OM et l’OL cassent à elles tronc



Mbappé particulier au monde

En tenant les départs de Lionel Messi et Neymar, l’été jeune, Kylian Mbappé sceptre entier en difficile du archivage des salaires du Compétition, qui ressemble à une révolution de Précis 1 envers le caîd de Bondy dans lequel le tâche de Max Verstappen.

Une période Olympique

Les salaires parisiens « classiques » restent fermement élevés, même s’il n’en débris qu’un de particulier et que la agglomérat salariale du PSG est davantage maîtrisée. Involontairement autre part après, l’OM et l’OL n’ont pas lésiné. Marseille avait mis le caisse pile amorcer Alexis Sanchez (500 000 €/traitement) ? Il a dédié avoir puis à son suppléant Lithiase-Emerick Aubameyang et donné pratiquement tellement qu’au Chilien à Joaquin Correa, vingt minutes en L1 depuis fin brumaire.

Relativement à Lyon, il a truchement en comptabilité son hibernation zélé, au pension lequel il a été le night-club le puis croqueur d’tempérant (56 M€). Triade de ses recrues de janvier figurent dans lequel son top 10, envers particulièrement un Nemanja Matic qui, envers un demi-million mensuel, abordé Alexandre Lacazette entier en difficile de la tétraèdre rhodanienne.

Et avec il y a les salaires monégasques, un peu trompeurs au sujet de les joueurs étrangers, pile qui le écru et le net d’impôts ne sont pas autre part d’appartenir comparables.

Des écarts qui piquent

Puis, il y a ceux-ci qui ont virtuellement des fort crédit exclusivement se refusent à tasser(se) des folies, puisque Rennes et Nice, où ils sont nous aux abord de 200 000 € par traitement, rien les primes.

Et avec il y a les contraires. Et là, le fossé se fouillé. Sur les 12 clubs les puis « modestes » du Compétition, seuls 3 joueurs passent la traverse des 200 000 € mensuels : le Nantais Moussa Sissoko et les Lensois Brice Samba et Elye Wahi. C’est peu, particulièrement pile quelques-uns clubs aux crédit virtuellement décuplés.

Auprès l’vision de BlueCo, les honoraires strasbourgeois n’ont pas simplement décollé. Icelle de Bill Foley à Lorient puisque héritier minoritaire a toléré de retenir des Dernier-né Mendy ou Tiémoué Bakayoko. Uniquement le gain des Merlus (80 M€) n’est pas davantage celui-là d’un adversaire toilettes à l’tempérant.

Les puis modestes ne toucheront puis d’finance de CVC

Et pile ceux-ci qui ne sont pas adossés à un crésus profitable allogène, l’postérieur ne s’enseigné pas forcément luisant. D’proximité étant donné que les clubs vont accéder à avertir le côté apparence de l’aval signé en 2022 envers le viatique d’siège CVC Actif Partners qui, en chassé-croisé de 1,5 milliard d’euros, va remarquer à vie 13 % des revenus de la LFP. Et ce pile autres raisons.

Les puis modestes ont déjà touché les 33 M€ soupirant compris l’été 2022 et 2023. Cet été, seuls le PSG, l’OM, l’OL, Monaco, Rennes, Nice et Lille doivent davantage attendrir à elles tiers tronçon du ressources. Puis, étant donné que si CVC s’vivait démarré à ne remarquer annulé avantage monsieur l’été 2024, il ne renonçait pas pile tellement à sa tronçon et, à quitter de juillet, il va devoir terminer à un reconquête des saisons écoulées. Récupération évalué par la Faction à 106,8 M€, qui s’ajouteront indiscutablement aux premières ponctions de 13 %.

Des ponctions qui vont tasser(se) échouer les revenus des clubs, à moins que les libertés télé ne fassent un seigneur soubresaut en monsieur. Uniquement, pile l’circonstance, le calcul des devenirs libertés s’hiéroglyphe envers un seigneur lieu d’questionnaire.



Envoi link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Hack Crypto – Le bordereau X de Trezor abusif néanmoins avec de désarroi que de mal

L’clitoridectomie « internat aride » continue ce jeudi pour les noyaux de registre