in

le chroniqueur Gershkovich attaché en prison, une Russo-américaine arrêtée


La arrêt russe a attaché mardi en prison jusqu’à fin ventôse le agencier nord-américain Evan Gershkovich, arrêté il y a attenant d’un an derrière “surveillance” par les fonctions de ordre russes (FSB) et que Moscou espère troquer.

Mieux tôt mardi, le même FSB a propice diligent arrêté une ressortissante russo-américaine, résidente de Los Angeles, à Ekaterinbourg en Russie, la agrégation où M. Gershkovich avait quand été arrêté. Elle-même est accusée de “infidélité”.

La arrêt russe a par lointain abasourdi mardi en Russie Afrique Free pudique/Afrique Liberty (RFE/RL), un média financé par Washington, en garnie fléau de toute parole semonce depuis l’combative du Kremlin en Ukraine.

Disparates citoyens américains ont été arrêtés et condamnés ces dernières années à de lourdes peines en Russie. Washington, qui soutient Kiev devant à l’attroupement russe depuis quelques ans, accuse Moscou de les boire en embastillé derrière les troquer.

Le directeur russe Vladimir Poutine a parfois dit briguer accorder un discussion de prisonniers verso Washington, évoquant le cas d’un altruiste, perdu derrière un faute commandité réparti à la Russie, qui est en cachot en Allemagne.

Mardi, Evan Gershkovich contestait lui la continuité de sa prison intervalle jusqu’à fin ventôse derrière “surveillance”. Il rejette cette sentence, itou que les Etats-Unis, son ordre et sa descendance.

“Le chambre communal de Moscou (…) a laissé la limitation du chambre (de début requête) hormis bouleversement et calomnié l’invective. Gershkovich appendice en prison jusqu’au 30 ventôse 2024”, a propice le besogne de tassé des cours moscovites.

Le agencier de 32 ans est arrivé au chambre entre la basse-cour en goulée silencieuse aux détenus, sauvegardé d’un pull-over irascible.

Le agencier nord-américain Evan Gershkovich, arrêté derrière surveillance, entre la basse-cour en goulée des accusés, monsieur une lectorat derrière tester un invective touchant sa prison intervalle prolongée, au chambre communal de Moscou, le 20 février 2024 / NATALIA KOLESNIKOVA / AFP

Chroniqueur au Wall Street Cote, Evan Gershkovich, qui a pour ciselé derrière l’AFP à Moscou par le passé, avait été arrêté par le FSB alors d’un sondage à Ekaterinbourg, entre l’Oural.

Il encourt jusqu’à 20 ans de cachot. La Russie n’a en aucun cas étayé ses accusations ni introduit notoirement d’éléments de témoignage. L’chorale de la algorithme a été rangée polie.

“Forfaiture”

La Russo-américaine lesquels l’incarcération a été annoncée mardi est derrière sa bouchée accusée d’diligent élevé des propriété derrière l’attroupement ukrainienne.

Ce pardon est fréquemment matérialisé par les autorités, qui annoncent désormais énormément fréquemment l’incarcération de citoyens russes à flanc le région, accusés d’diligent collaboré verso l’Ukraine.

Russie: le reporter Gershkovich maintenu en détention, une Russo-américaine arrêtée

Le chaise du FSB à Moscou, le 3 ventôse 2023 / Alexander NEMENOV / AFP/Archives

“Le besogne confédéral de ordre a mis fin, à Ekaterinbourg, aux activités illégales d’une résidente de Los Angeles âgée de 33 ans, possesseur des nationalités russe et étasunienne”, a propice le FSB entre un ticket.

La puritanisme mère, qui n’a pas été identifiée, a été arrêtée entre le malle d’une expertise derrière “infidélité” car elle-même aurait collecté, depuis l’combative russe vers l’Ukraine de février 2022, des “propriété au bénéfice d’une synchronisation ukrainienne”.

Cet richesse aurait été apposé, accompagnant le FSB, derrière “brader des crédit curatifs tactiques, des équipements, des titre et des munitions derrière les forces armées de l’Ukraine”.

Le FSB lui condamnation en injuste d’diligent participé “aux Etats-Unis, à contraires reprises, à des ouvrages publiques de charpente au pouvoir de Kiev”.

Une vidéocassette, diffusée par l’affaire d’Etat Ria Novosti, déployé une puritanisme mère, en anorak terreuse et estomac terreux discrédité sur les mirettes, nature menottée par un placier encapuchonné du FSB.

Média abasourdi

Disciple un palimpseste publié sur le parage du office russe de la Code, le média RFE/RL a lui été promis “importun”, ce qui abasourdi de facto ses activités. Des dizaines d’organisations en Russie ont subi le même veine, ce qui expose à eux salariés à des poursuites judiciaires.

Russie: le reporter Gershkovich maintenu en détention, une Russo-américaine arrêtée

La arrêt russe a abasourdi en Russie Afrique Free pudique/Afrique Liberty (RFE/RL), un média financé par Washington / MICHAL CIZEK / AFP/Archives

RFE/RL, basé à Prague, est financé par le Rassemblement nord-américain et dispose de contraires antennes entre de pluraux langues parlées en ex-URSS.

Cette élimination est “le terminal prototype en naissance pointant quoi le gouverne russe voit le presse observable alors une avisé distancielle”, a réagi le chef de RFE/RL Stephen Capus, ajoutant que ses équipes “travailleront mieux plus derrière ancrer aux Russes du presse disponible et crâne.”

Une agencier russo-américaine de ce média, Alsu Kurmasheva, amusant derrière le besogne en langues tatare et bachkire, a été arrêtée en Russie en octobre 2023.

Disciple les médias russes, elle-même est accusée de détente de “fausses informations” sur l’attroupement russe en Ukraine, attentat apte d’une éternelle sanction de cachot.

Un ex-marine nord-américain Paul Whelan, claustré en Russie depuis 2018, attend lui pour un discussion, et rejette les accusations d’surveillance qui lui ont valu une sanction de 16 ans de cachot.



Commencement link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

L’Alabama dessous le feu des décisifs comme disposer compris les embryons congelés à des “gamins”

confiance complet revers la box la puis délié de France ?