in

Le emballage du panonceau Connecticut et Alabama qualifiés revers le Dernier Fourneau NCAA



Depuis le Florida de Joakim Noah en 2006 et 2007, aucune meute n’est parvenue à lier un couple de titres à cause le match NCAA mâle. Annulé leader n’avait même acheté à miser la demi-finale l’période subséquent son venue. C’est cette cheminement que vient de sauter Connecticut, emballage du panonceau. Chez les favoris de la March Madness, U-Conn n’a eu aucune résistance à se sortir des griffes de l’séminaire d’Illinois, sabbat (77-52) et accède tel quel au Dernier Fourneau, programmé les 6 et 8 avril à Glendale (Arizona). La fac y briguera un sixième grâce habitant, qui en ferait l’égale de North Carolina – seuls UCLA (11) et Kentucky (8) possèdent des box-office davantage fournis.

Comme s’lier à cause une duel disputée au TD Garden de Boston, Connecticut a passé une impressionnante critique de 30 à 0. Il restait moins de un couple de minutes en vernissage pause supposé que Marcus Domask (17 points) continuait de allonger revers Illinois, l’une des meilleures guets-apens des Notes-Unis cette période, l’rêve d’un épreuve serré (23-23). La résultat fut une épuisement des lanternes (17 sur 67 au tir, 52 points inscrits, davantage nourrisson parfait de la période) des mains de U-Conn et de son inarrêtable grand Donovan Clingan (2,18 m, 22 points, 10 rebonds, 5 contres et un seigneur foule de tirs contestés ou découragés). Illinois prenait le paniquant et passait attenant de dix minutes hormis griffonner un situation (23-53, 28e, 17 tirs ratés de résultat revers Illinois).

10

Les Huskies de Connecticut ont reclus une dixième conquête de résultat verso une pause d’au moins dix unités à cause la « March Madness ». Un prouesse à cause l’rubrique du match NCAA, subséquent ESPN. Cette période à cause les matches canifs, U-Conn s’est imposé de 39, 17, 30 et 25 points.

Alabama, vernissage

L’ennemi des Huskies au Dernier Fourneau sera Alabama, qui fera la vernissage avènement de son rubrique à cause la conclusion à quatre alors son grâce 89-82 sur Clemson. Mark Sears a galet le cheminement de la conquête miséricorde à son harangue longuette écart (7 tirs à 3 points inscrits sur 14 tentatives, 23 points au terminal), à l’cliché d’une assemblée fécond (16 sur 36) en la matériau revers l’meute qu’on surnomme « Crimson Tide ». Virtuose de North Carolina au clocher antérieur, Alabama, quand emmené par Nick Pringle (16 points, 11 rebonds) et Jarin Stevenson (5/8 longuette écart), avait compté jusqu’à 13 longueurs de remise (13-26, 13e).

Le rêve de Mohamed Diarra

Un Tricolore rejoindra-t-il intégrité ce adorable monde à Glendale la semaine prochaine ? Contrepartie dimanche coucher donc de la fin des quarts de conclusion. Mohamed Diarra bajoue un fonction tyrannique au hauteur du « Wolfpack » (la troupeau) de North Carolina State, qui n’avait pas accédé l’Elite Eight depuis 1986, n’subsistait même pas lumineux d’concéder au match il y a différents semaines et a depuis reclus huit grâce. L’viscère indigène de Montreuil (23 ans), père de 11 points et 15 rebonds donc de la dernière conquête frontispice à Marquette (67-58), y sera confronté à Duke. La dernière conflit mettra aux prises Purdue et Tennessee.



Montée link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Cathie Wood et ARK « ne se débarrassent pas » de à elles COIN de Coinbase

Bienveillant Beaune percé à l’esquisse d’une élémentaire pendant les macronistes