in

Le essor du bateau Starliner de Boeing retardé en cerveau d’un tourment savoir-faire



Le bateau Starliner de Boeing devait à cause la originelle jour défaire lundi en même temps que des astronautes à son berge, tutelle la Aéroport spatiale internationale. Simplement le apparition a été aucun derrière qu’une excentricité a été identifiée sur une obturateur de la fuseau Atlas V qui devait mouvoir la tassé en cercle.

Publié le : 07/05/2024 – 05:36

4 mn

 

Le bateau Starliner de Boeing ne rejoindra pas mieux le night-club terriblement intime des bateaux spatiaux renfermant ravi des humains. Son essor a été retardé, lundi 6 mai, brutalement quelques heures endroit l’plombe prévue du apparition, pour d’un tourment savoir-faire.

Une excentricité a été identifiée sur une obturateur de la fuseau Atlas V qui devait mouvoir la tassé en cercle, a annoncé le auteur du jeteur, le collaboration ULA.

“La étrenne de la Nasa est la sûreté”, a emblée réagi le idéal de l’comptoir spatiale nord-américaine, Bill Nelson. Le essor émanation position “puisque moi-même serons prêts”, a-t-il caractères sur X.

Bill Nelson

Une bruit plan de essor peut idéalement empressé position mardi, de la sorte que vendredi et sabbat, cependant aucune bruit jour n’a été annoncée pour l’intrinsèque.

Un second coupé à cause emmener les astronautes américains

Boeing abusé fort sur cette comble dessein pratique, qui doit lui autoriser de accéder le night-club terriblement intime des bateaux spatiaux renfermant ravi des entités humains.

Le cyclopéen de l’institution navigation doit établir que son coupé est sûr endroit de venir les missions régulières patte la Aéroport spatiale (ISS) – en même temps que quatre ans de prorogation sur SpaceX.

Les astronautes américains Butch Wilmore et Suni Williams devaient défaire à 22 h 34 de Cap Canaveral en Floride (mardi 2 h 34 GMT).

Les préparatifs s’accomplissaient pour un originaire règne passés rien tourment : les astronautes accomplissaient installés pour à elles sièges, la fuseau avait été garnie de arôme, et la météo réalisait parfaite.

À cause la Nasa, qui a commandé ce coupé il y a dix ans, l’mise itou est ample : empressé un second coupé en surtout de celui-là de SpaceX à cause emmener les astronautes américains “est terriblement sensible”, a appuyé Dana Weigel, bondée du développement de l’ISS.

Cette possibilité permettra de plus résister à “contradictoires scénarios” d’obligation, par estimation en cas de tourment sur l’un des bateaux, a-t-elle revue.

Des chagrin et des retards

La triomphe de cette dessein serait par absent surtout que bienvenue à cause Boeing, pour la chagrin à cause des problèmes de sûreté sur ses avions, et lesquels le développement de agrandissement de Starliner s’est converti en anecdote calligraphiée par les mauvaises surprises et les déboires.

En 2019, tandis d’un originaire pratique rien colis, la tassé n’avait pas pu caractère ordonnée sur la obligeante parabole et réalisait revenue rien aborder l’ISS. Après en 2021, donc que la fuseau se subsistait sur le pas de tir à cause réessayer le vol, un tourment de valves bloquées sur la tassé avait mieux formé un atermoiement. Le bateau évidement avait somme toute conquis à aborder l’ISS en mai 2022.

Boeing avait derrière présagé aigrit achever le originaire vol habité la même cycle. Simplement des problèmes découverts tardivement, particulièrement sur les parachutes freinant la tassé tandis de son exfiltration pour l’climat, ont de débours produit des retards.

“Il y a eu un intelligible affluence de choses qui ont été des surprises, que moi-même avons dû surmonter”, a promis tandis d’une entretien de appuyé Mark Nappi, régisseur dans Boeing. Simplement “ceci a moulu nos équipes terriblement fortes”, a-t-il placé. “Il est suffisamment coutumier que le agrandissement d’un coupé interplanétaire à cause humains prenne dix ans.”

Spéciale une bourgeon de bateaux américains ont ravi des astronautes par le passé. La tassé Hydre de SpaceX a arrivé cette dénombrement en 2020, succédant aux mythiques programmes Mercury, Gemini, Apollo et des navettes spatiales.

Alors l’halte de ces dernières en 2011, les astronautes de la Nasa ont dû reconnaître à berge des bateaux russes Soyouz. C’est à cause aménager fin à cette concordance qu’en 2014, l’comptoir spatiale nord-américaine avait passé un convention de 4,2 milliards en même temps que Boeing et de 2,6 milliards en même temps que SpaceX à cause le agrandissement de originaux bateaux.

À dilapider aussiLa fuseau Starship de SpaceX explose, et Elon Musk se réjouit ?

 

Cependant cette disparité de financements, “SpaceX a aguerri 4 ans endroit” son challenger, n’a pas manqué de marteler lundi le idéal pour l’primaire start-up, Elon Musk. “Considérablement démesurément de responsables ne sont pas des techniciens dans Boeing.”

Une jour Starliner opérant, la Nasa souhaite représenter pénétré les vols de SpaceX et Boeing à cause router ses astronautes jusqu’à l’ISS.

Revers AFP



Entrée link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

« 4 211 km », « Le entourage des poètes disparus »… Découvrez le hit-parade

Paulo Fonseca (Lille) subséquemment la naufrage auprès l’OL : « J’assume mes responsabilités »