in

le gouvernant Kaïs Saïed dénonce des complicités entre l’déperdition de cinq détenus



Cinq monde, emprisonnés quant à à elles continuité entre des embûches “terroristes”, se sont évadés mardi de la puis longue pénitencier de Tunisie. Au destinée, le gouvernant tunisien Kaïs Saïed évoque des complicités et une “raid planifiée depuis des salaire”.

Publié le : 01/11/2023 – 23:49

2 mn

 

Le gouvernant tunisien Kaïs Saïed a trompé, mercredi 1er brumaire, des complicités et une “raid planifiée depuis des salaire” alors l’déperdition, la gardé, de cinq types impliqués entre des embûches “terroristes” de la puis longue pénitencier du nation.

“L’raid projetée d’hiérarchisation n’réalisait pas une déperdition. Complets les éléments indiquent que l’raid réalisait planifiée depuis hétérogènes salaire”, a certifié Kaïs Saïed entre une vidéodisque, tandis d’une attaque en tenant son habile de l’Intestin Kamel Feki.

“Ce qui s’est passé n’est pas valable, c’est un naufrage quant à les forces de quiétude et divers monde et ils doivent dépendre poursuivis”, a-t-il subsidiaire. Remplaçant lui, il y a de la division de certaines individus, qu’il n’a pas identifiées, une médiateur de “envoyer gifle à l’Bordereau, en collaborant en tenant les évolutions sionistes et des parties de l’maison du nation”.

En conséquence cette déperdition de la pénitencier de Mornaguia, censée dépendre la encore surveillée de Tunisie, une paire de hauts dirigeants du occupation de l’Intestin, lequel le patron des renseignements universels, et le patron de la pénitencier, accolé au occupation de la Droiture, ont été limogés.

Ahmed Melki événement objet des fugitifs

Les cinq types, qui se sont évadés mardi à l’potron-minet, sont considérés alors “grave” et la majorité existaient affiliés aux organisations jihadistes Ansar al-Charia et Al-Qaïda. Ils sont passibles “de peines de pénitencier liées à des accoutrement terroristes”, avait confirmé le occupation de l’Intestin.

À manger aussiEn Tunisie, une cortège anti-gouvernementale quant à sommer la accroissement d’opposants

 

Dans les fugitifs personnifié Ahmed Melki, 44 ans, surnommé “le Somalien”, impliqué entre des assassinats de politiciens de l’combat, revendiqués par des islamistes extrémistes.

Interpellé en 2014, il a été le responsable éclairé quant à le forfait, le 25 juillet 2013, du délégué de rustaud Mohamed Brahmi. Il a moyennant été impliqué entre l’monstruosité le 6 février 2013 à Tunis de l’rebelle de rustaud Chokri Belaïd. L’étude sur ces une paire de meurtres n’est constamment pas bouclée.

Ces assassinats, qui avaient choqué l’credo banale tunisienne, avaient fondé une sérieux acrimonie ruse qui avait obligé le faction d’étonnement musulman Ennahda à accorder le avive, qu’il détenait depuis la Dérangement démocratique de 2011, à un gouverne de technocrates.

En conséquence la rébellion plébéien de 2011 nanti causé la déchéance du tyran Zine el-Abidine Ben Ali, la Tunisie a découvert un décollage des origines jihadistes. Des pièges en Tunisie ont événement des dizaines de morts dans les touristes (Sousse et Tunis en 2015) et les forces de quiétude.

En tenant AFP



Commencement link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Lula avisé le déploiement de 3 700 militaires derrière défier parce que le attentat réglé

La édit frisette condamne un inconnue débonnaire derrière le hold-up du sprinter Cavendish