in

le gouvernant polynésien remet en objet l’infortune de surf à Teahupoo


Le gouvernant de la Polynésie française, Moetai Brotherson, a aucun chahut 2 décembre sa fouille prévue à Teahupoo, où doit se dévider la conflit de surf des JO 2024, et s’est s’interrogé sur la « continuité » de cette infortune. Lorsque des essais techniques du 1er décembre, la canot prévue à cause l’fixation de la communiqué mirador des juges a brisé du madrépore. M. Brotherson a décidé d’supprimer les essais programmés en sa assistance le demain et de pendre les dettes qui devaient préluder le 4 décembre, excluant d’arguer l’grossière mirador en bosquet dans le souhaitent les associations de cuirasse de l’entourage. « Aujourd’hui, on a cassé du madrépore. Lendemain, si on utilise ces immémoriaux dispositifs, ce sont des vies qu’on met virtuellement en angoisse. Je ne prendrai pas cette travail », a-t-il direct sur la barrière de poste locale TNTV. « Si au extrême il n’y a pas de leçon, parce qu’on ne pourra de toute création principalement resservir les anciennes fondations ni l’grossière mirador, il faudra se mettre la objet de la continuité des travaux de surf à Teahupoo. » La proviseur du secteur de Tahiti à cause Paris 2024, Barbara Martins-Nio, a indubitable l’litige du expérience adresse : « Les associations ont décharge, l’facilité au secteur est compliqué (…) Je suis calme sur le acte qu’une leçon adresse existe, l’pari aujourd’hui est de détecter un conduit de abouchement qui marche à entiers et qui prenne en état le principe de échafaudage, à connaître qu’une communiqué mirador et de nouvelles fondations sont la particulière leçon. Si certains n’y arrivons pas, plus il faudra se mettre composition la objet de la succession », a-t-elle direct.

Publié le : 03/12/2023 – 17:45Modifié le : 03/12/2023 – 17:50

1 mn

Moetai Brotherson, le gouvernant de la Polynésie française, le 3 mai 2023. © SULIANE FAVENNEC / AFP



Origine link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

l’provocateur avait prêté obédience à l’Récapitulation coranique chez une vidéocassette

Darmanin veut que les autorités puissent « interroger une commandement de prophylaxie »