in

Le itinéraire de Paris-Nice pendant un prémonition du Succession de France



Verso un paye d’à-valoir sur l’orthodoxe affiche du itinéraire de Paris-Nice, les organisateurs d’ASO (parfaitement, pendant L’Brigade, du peloton Amaury) ont tondu le itinéraire de la 82e prose qui s’élancera, le 3 germinal, des Mureaux (Yvelines) contre atteindre la sélectionné bleutée le 10 germinal.

Comment l’an passé, la circonvolution s’appuiera sur le même « bâti » – contre récupérer l’proposition de Christian Prudhomme, modèle du Succession – revers un contre-la-montre par équipes (26,9 km) à Auxerre (3e repos, le 5 germinal), une pose au séminaire revers le Éminence Brouilly (4e repos, le 6 germinal) contre aboutir en agrément le sabbat 7 germinal (Nice – Auron) et son col de La Colmiane (7,5 km à 7,1 %) que le escouade retrouvera en juillet sur le Succession (20e repos Nice – Col de la Couillole), le 20 juillet).

Même redondance le futur contre l’pose conclusion revers le Col d’Èze que les coureurs grimperont de débutant donc de l’excessif repos de la Éternelle Bouclette, le contre-la-montre pénétré Monaco et Nice (34 km, le 21 juillet). L’an passé, Tadej Pogacar avait bombardé la Voyage au hélianthe (3 étapes et le vague) précédemment le Gaulois David Gaudu – qui n’avait pas pu produire sa prouesse endéans l’été – et Jonas Vingegaard, promis arrivant du Succession de France.



Début link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Cette précaution des années 1990 conséquence par Gisele Bündchen sera l’inévitable de 2024

Augmentation US : l’motif CPI vient de chuter, et il est bullish dans Bitcoin