in

le Mali prend son élan grâce à l’Océanie du Sud


Le Mali réalise une divine razzia quant à évertuer sa CAN alors une bonheur convaincante sur l’Océanie du Sud, mardi, scellée par des buts de Traoré et Sinayoko. Les Aigles prennent conséquemment la étrenne apprêté du empêché E face à la Namibie et la Tunisie et à elles contradicteur crépusculaire.

Publié le : 16/01/2024 – 22:53Modifié le : 16/01/2024 – 23:17

3 mn

Derrière la bonheur inattendue de la Namibie sur la Tunisie (1-0), il y avait une douce razzia à boursicoteur pour le empêché E quant à le Mali ou l’Océanie du Sud, qui s’affrontaient mardi 16 janvier quant à à elles admission en palissade à la CAN 2024.

Parmi un gymnase de Korhogo entreprenant avec truffé qu’au plaisir imitation, miséricorde aux supporters des Aigles venus en voisins, les une paire de équipes entament le plaisir sur les chapeaux de rouage. Et ce sont les Maliens qui s’illustrent les initiaux, par Koita (8e) comme Haidara, qui voit sa accédé des 25 mètres arrêtée par Williams (10e). 

Purement ce sont les Sud-Africains qui sont les avec proches de boursicoteur vaciller le plaisir : Percy Tau, isolé face à le but, voit d’dehors sa accédé stoppée par Diarra (14e). Plus l’divisé aguerri de examiner la VAR, quant à une impropriété de Niakate sur Makgopa pour la partie, et accorde le penalty. La baladin des Bafana Bafana dévisse et loupage pleinement son tir, qui appendice généreusement dessus du but de Diarra (19e).

À convoiter aussiCAN 2024 : Maroc, Côte d’Ivoire… dense maquette sur les équipes favorites et les outsiders

Les Aigles continuent de précipiter seulement butent hormis cesse sur un monolithe sud-africain entreprenant en apprêté. Sur le divan, le sélecteur Éric Chelle ne déchéance pas son avidité face à de ce loupage d’portée. 

Les débats s’équilibrent un vieillesse, comme et c’est au période des Bafana Bafana de se enfanter des vieilleries. Diarra s’éblouissant sur des frappes de l’établi Tau (34e, 41e), et de Mokoena (39e). Côté malien, Sinayoko hutte sa fortune ci-devant la expectative.

Dix minutes qui changent intégral

Au accroissement des vestiaires le plaisir repart alors la même acmé et les Aigles ne tardent pas à absorber à elles élan. Haidara se crée une étrenne fortune (49e), comme Doumbia (56e), et bref Sinayoko (58e). Celui-là est accroché à l’admission de la partie par Mvala, et alors un vieillesse d’indécision, l’divisé accorde en définitive un blessure communicatif. Koita le hutte en subit, et Hamari Traoré se mandaté de repartir la crâne de Williams quant à détacher les siens (60e, 1-0). Et pour la trace, Sinayoko assemblé le bossette d’un superbe mine du sincère (66e, 2-0).

 

La fin de plaisir est à l’gracieux : les Bafana Bafana, sonnés, semblent résignés, et les monde d’Éric Chelle lèvent un peu le queue. Doumbia (71e), Haidara (85e) se créent de belles situations, seulement le plaisir ronronne. Parmi les dernières minutes, les Sud-Africains se réveillent, à l’dessiné de Mokoena qui trouve le artimon de Diarra (90e+4), seulement c’est démesurément tard. Ils risquent de désoler ce penalty manqué en arrivage de plaisir.

À convoiter aussiRetrouvez le triage du empêché E

Cette bonheur, alors la prétentieux, permet aux Aigles de absorber la étrenne apprêté du empêché E, alors un but de avec que la Namibie, tombeuse un peu avec tôt de la Tunisie (1-0).

 

 



Départ link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

en sauna là-dedans un caucus

Transferts : Gift Orban (La Gantoise) arrive à l’OL