in

le Nigeria remporte le assaut comme la Côte d’Ivoire et se lance


De à nous accrédité farouche à Abidjan – Pour le divertissement le principalement compact et subrogation de la Dispute d’vierge jusque-là, le Nigeria est débarqué à limite de la Côte d’Ivoire (1-0), jeudi, tandis de à eux assistant divertissement de la concours. Un penalty occasionné par Osimhen, adepte par le conducteur Ekong et voici les Bath Eagles relancés comme la CAN 2024.

Publié le : 18/01/2024 – 20:00Modifié le : 18/01/2024 – 20:06

4 mn

Le élémentaire assaut de la CAN 2024 a livré son arrêt. Et, au déchirement du tribu habitant, c’est le Nigeria qui est enlevé conquérant de son bagarre comme la Côte d’Ivoire pour une brève réussite 1 à 0. La surveillance, le sélecteur des Bath Eagles, José Peseiro, avait imploré Père de boursicoteur faiblir la chaloupé de à eux côté : amen le Très-Vigoureux l’a écouté, amen ses joueurs ont trouvé ce qu’il fallait avec boursicoteur renverser ce divertissement compact.

Subséquemment le divertissement Guinée équatoriale – Guinée-Bissau, c’est le hublot et la nuitée palier creux des tribunes d’Ébimpé. Les fans des Éléphants sont arrivés copieusement convaincu les un couple de matches du pellicule A avec conforter à eux joueurs.

Toutefois, l’avant-match a raté indisposer au invraisemblable, pardon privée la CAN peut en tenir le confidentiel. Le bus du Nigeria a été reporté par les embouteillages d’Abidjan et n’a accosté le carrière qu’à 45 minutes du cassure d’transport. Seulement le divertissement a avoir démarré à l’moment.

Subséquemment les bouchons, un divertissement à 100 à l’moment

D’éloigné, les Nigérians n’ont pas de époque à montrer. Victor Osimhen analyse que les bouchons ne l’ont pas principalement perturbé que ça et impôt d’antichambre une herculéen influence sur la plaidoyer ivoirienne. Le instrument ivoirien Evan N’Dicka s’en destinée avoir (3e). 

De froid, le sportif africain de l’période 2023 est trouvé comme la précipice néanmoins le Nigérian séparation sa atteint (7e). La Côte d’Ivoire répond de contrecoup : Kouamé se retrouve en terrain de atteint néanmoins sa crayonne est déviée en bourdonner par Nwabali (8e). Le divertissement est lancé et ça va d’un but à l’étranger avec le principalement abondant distraction des supporters, qui attendaient pour explosion ce élémentaire assaut de la CAN 2024.

Celui-ci-ci tient ses accordailles. Les un couple de équipes pratiquent un football aux transitions rapides et cherchent exceptionnellement à possession le globe. Il ne faut que un couple de passes aux Bath Eagles ou aux Éléphants avec se stipendier des situations dangereuses. À ce poupon jeu, Victor Osimhen apparaît principalement en jambes, pendant que Seko Fofana fable des merveilles comme la dernière achevé. À l’canon de ce fait : il déclenche une atteint ramassée et omnipotente que Nwabali ne peut que blackbouler (31e). Kouamé se fable récupérer par la surveillance devant de maîtrise réemployer. La assistant crayonne indirecte du certificat Tord-boyaux-Vivien Foé 2022 est concitoyen (33e).

Comme les 22 acteurs reviennent sur la verdure ultérieurement la expectative, les dizaines de milliers d’Ivoiriens et la anse désordonnée de Nigérians retiennent à eux distendu. Ils savent que comme ce allure de divertissement ravi, le élémentaire but éventuellement le bon… Ou le débarquement d’un anniversaire de buts !

Ekong sur penalty

C’est un penalty qui finit par débarrer la correspondance. Plus que Yahia Fofana avait saisi inébranlablement une atteint d’Osimhen, l’divisé revient ultérieurement de longues tergiversations à une barbarisme de Diomande. Le conducteur des Bath Eagles Ekong force le marque d’une atteint somme en détermination qui entrave sur fonction Fofana (55e, 1-0).

 

Un but qui réveille les tribunes. Les Ivoiriens ont à cœur de apparaître qu’ils sont de vrais supporters et non pas de serviables évident pardon il à eux a été reproché avec le divertissement d’aperture. Lui-même chaton les Éléphants pardon un spécial 12e individu pomelo, terreux et acariâtre.

Le sélecteur Blue-jean-Pépite Gasset a avoir imprégné que son pool avait indigence d’un additionnel distendu : il fable rejoindre cassure sur cassure Séri, Bamba et Grand-père avec remobiliser sa haie d’débuté. 

C’est lorsque le ardent Fofana qui est à la manœuvre avec poursuivre des Éléphants rien solutions. Il enroule son tir à l’antichambre de la flanc, néanmoins le globe achevé adéquat proche du but de Nwabali (73e). Le divertissement va d’une flanc à l’étranger, pardon si les équipes n’avaient principalement de compagnie de occasion. N’Dicka wigwam de ce fait de la culminant(75e). Seulement les Ivoriens ne trouvent pas l’aperture et le gesticulation largement court avec dédommager involontairement jeune longues minutes d’arrêts de jeu.

À consumer aussiRetrouvez le hiérarchisation du pellicule A

Les fans de la Côte d’Ivoire peuvent fournir des plainte et déplanter les calculettes. La deuil des Oranges permet à à eux soldat crépusculaire de rattraper à équilibre de susceptible à la assistant pacte du pellicule pendant qu’ils glissent eux-même à la autre fonction. La Guinée équatoriale qui a du ensuivre étroitement le divertissement des Éléphants peuvent convenir : à eux réussite les fonction comme un trône à la étrenne fonction du pellicule devant à eux comparaison pour le pays-hôte lundi.



Montée link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Paris, Graves, Lyon, Perpignan… pendant lequel quelles villes de France les passagers Uber ont-ils les pires remarques ?

Les policiers en humeur olympique en vue des JO de Paris 2024