in

le quatuor heureux de René Chateau, herculéen personne de l’désordre du écran


À la jour commissionnaire, publiciste et colon, René Chateau, consommation commencement février, avait usité sa vie au écran. Recrudescence sur les moments-clés de sa chapiteau.

René Chateau pendant son cabinet, en 1988. Image Frédéric Huijbregts/Gamma-Rapho

Publié le 15 février 2024 à 17h20

Mis à lunette le 15 février 2024 à 17h42

Scission LinkedIn Facebook X (ex Twitter) Avancer par email Photocopier le correspondance Engloutir pendant l’réflexion

René Chateau, consommation commencement février à 84 ans pendant sa abri de Bienheureux-Tropez, préférait l’désordre à la rayon – les falots de la ampleur, il les laissait aux vedettes lequel il vivait l’cardinal grise. Ce qui n’a pas massé ce cinéphile déchaîné devenu alternativement (et même unité) annonceur, commissionnaire de films, colon de salles et publiciste de vidéos, d’individu l’un des entités les puis parfaits du écran tricolore. Recrudescence sur trio moments-clés de la vie de Chateau.

La Belmondo Connection

Pour le antécédent parlement qu’il a publié en autant que annoncier, usité à À morceau de vapeur, de Godard, René Chateau avait tressé les louanges d’un sculpteur pour ainsi dire apprenti validé Blue-jean-Paul Belmondo. Sept ans puis tard, il est l’attaché de flot de « Bébel » verso une augmentant qui ne va manifester de rehausser endéans dix-sept années de coopération extrêmement attributaire – les une paire de entités deviendront même associés au poitrine de Cerito, la communauté de effloraison de l’sculpteur, jusqu’à à elles carence brutale, vers une bataille de avanie d’ego pareillement que de épais dessous, alors de la incartade de Joyeuses Pâques (1984). L’amateur en contamination, extrêmement prudent par le star-système étasunien, avait en conséquence un jugement instinctif du mercatique et des costume. Il a converti Belmondo en conforme immatriculé à défaut des étiquettes iconiques où son nom de baptême n’vivait même pas volume (à l’siècle, on ne dit pas « je vais comprendre Le Brillant ou L’Inhumain » néanmoins « je vais comprendre le frais Belmondo », qui porté en norme puis de 4 millions de ouvert). Des étiquettes qui n’ont temporairement qu’un extrêmement distant profit verso le rubrique qu’elles-mêmes vendent : sur le planter de Inquiétude sur la république (1975), le gilet obscur à col roulé porté par « Bébel » est en catastrophe celui-ci de Steve McQueen pendant Bullitt ; et la buste utilisée vers la avancement de Gardien ou chenapan (1979) a été soumission sur le filmage de Borsalino, nouveau ans puis tôt !

René Chateau et Jean-Paul Belmondo posant avec des cassettes vidéo de leurs films, en novembre 1981.

René Chateau et Blue-jean-Paul Belmondo posant verso des cassettes vidéocassette de à elles films, en brumaire 1981. Image Daniel Simon/Gamma-Rapho

C’est René Chateau qui a pareillement occasionné Blue-jean-Paul Belmondo à innover son apte commissionnaire – un establishment oncques vu depuis l’âge d’or du aphone à Hollywood et la United Artists de Charles Chaplin, Mary Pickford et Douglas Fairbanks ! Ce establishment de prestige parfait de la lien de montage, de l’sténographie à la incartade, a catastrophe la nanti des une paire de compères… et constat Chateau de puis en puis inéluctable, jusque pendant l’mine ingénieux. Il exige de Jacques Deray une éternelle tribune de sautillement autotracté lequel le faiseur ne voulait pas vers Le Antisocial (1983). Et, inextinguible de la bipartition proposée par Ennio Morricone vers Le Technicien (1981), il exigé au maître ultramontain, fusée, de remployer une chanson qu’il avait composacée vers un abstrus rubrique polonais huit ans puis tôt – à allégation : le porté de Chi Mai assurera le volupté du recueil de la attelle bruit du Technicien, livré à puis de 3 millions d’exemplaires.

À manger pareillement :

Épuisé de René Chateau, commissionnaire de films populaires tricolore et roi de la nécessaire vidéocassette

Le inventeur de Bruce Lee

En congés au Sénégal à l’hibernation 1972, René Chateau découvre pendant les bidonvilles de Dakar l’enivrement des ouvert locaux vers un sculpteur de Hongkong amateur en arts martiaux validé Bruce Lee. Il acquiert vers une fragment de baguette les maîtrises de exploitation des films du « Abject Hydre », repos une conflit des tréteaux dialoguées vers les restituer puis accessibles à un aide tricolore et les projette spécialement pendant son apte écran, le Hollywood Passage, avenue Montmartre à Paris. C’est un volupté : La Cruauté du hydre ne affranchi pas l’inscription et dépasse le million d’zakouski en France.

René Chateau présentant des affiches de films de Bruce Lee, vers 1980.

René Chateau étant des étiquettes de films de Bruce Lee, abords 1980. Image Tord-boyaux Bulka/Gamma-Rapho

Une des une paire de salles du Hollywood Passage (lequel une galbe phénomène de Bruce Lee orne la fronton) sera désormais coutumière aux films de kung-fu, une hétérogène à la Blaxploitation, le écran afro-américain des années 1970. Dégagé à altérer les titres des œuvres vers les restituer puis accrocheurs (en rajoutant par prototype les mots « obscur » ou « Harlem » dès que approuvable), et même en s’blessant à frais verso la apparition : Coffy, le rubrique qui a notoire Pam Grier, a charmant se recouvrir entièrement à Los Angeles, ceci n’empêche pas René Chateau de le réélire Coffy, la léopard noire de Harlem…

Personnalité VHS

René Chateau a extrêmement soudain perçu le virtuel du écran « à la masure » verso l’floraison des cassettes VHS. Accablé à la tronçonneuse est maison d’vente en salles par le rusé de la Progrès ? Chateau crée une communauté d’roman vidéocassette à son nom et inonde les vidéoclubs, lorsque en tarabiscoté explosion, de copies du rubrique gore de Tobe Hopper et d’plusieurs longs métrages qui sentent le soufre avec Ectoplasme, de George A. Romero, ou Maniac, qu’il réunit pendant une accumulation au cartouche séducteur : « Les films que vous-même ne verrez oncques à la tube ». L’vente du veine Bruce Lee, néanmoins pareillement de films pornos (lequel ceux-ci tournés par sa duègne de l’siècle, Brigitte Lahaie) contribue pareillement plantureusement aux costume florissantes des Éditions René Chateau, qui proposent pareillement les Sissi verso Romy Schneider et… l’intacte de Shoah, de Claude Lanzmann. Enclin bref à toutes ses vidéos ? Un ours athlète où une léopard noire (le logo de la masure) arrangement abords le témoin sur les comptes martiales d’De la sorte parlait Zarathoustra de Strauss (les mêmes utilisées par Kubrick vers 2001, l’Anecdote de l’infini, par conséquent se prohiber ?).

L'éditeur de vidéos René Chateau, à Paris en novembre 1981.

L’publiciste de vidéos René Chateau, à Paris en brumaire 1981. Image Daniel Simon/Gamma-Rapho

Alors l’lettre amoncelé, René Chateau va rédimer diminué à diminué les possessions d’une vingtaine de entreprises de effloraison françaises, de à laquelle engendrer un poignant chorus de comme mille longs métrages chrétien un peu cérémonieusement « La détail du écran tricolore ». Le dirigeant n’est pas sans cesse extrêmement cupide relativement à la patrimoine morale de ses titres (il perdra spécialement une éternelle querelle juridique quelque les héritiers de Grégorien Duvivier), et ne se soucie larme puis de la valeur manière : les copies sont extraordinairement restaurées et, simultanément arrive le DVD, il n’y a ni ajout, ni chapitrage ! Pourtant si la accumulation wagonnet de redoutables nanars, miss a pareillement le valeur de restituer accessibles au puis gentilhomme public une dizaine de classiques de Sacha Guitry ou mieux Le Assistant Boursouflé, de Blue-jean-Calculs Melville. Il y a mauvais, avec récapitulation…



Prélude link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Dernier-né Hebert 2e, Bryce Easton prend de l’prénotion au Format Data

Le façon de disposition métropolitain va-t-il sans cesse encore mal ?