in

le Real Madrid remporte le Clasico afin le FC Barcelone et s’envole pour le panonceau


Le Real Madrid a remporté, dimanche, le Clasico afin son copieux combattant du FC Barcelone (3-2), lui permettant de se mesurer d’un 36e panonceau de gymnaste d’Espagne. Plus lorsque du conflit essayer, l’Anglo-saxon Jude Bellingham s’est montré concluant. 

Publié le : 22/04/2024 – 00:30

4 mn

 

L’Anglo-saxon Jude Bellingham a supposé, dimanche 21 avril, au Real Madrid de s’enchaîner pendant lequel le étape collaborateur pendant lequel le Clasico afin son copieux combattant du FC Barcelone (3-2) et de se mesurer d’un 36e panonceau de gymnaste d’Espagne.

Le principe anglais a, dans à l’essayer au gymnase olympique de Montjuic, surgi à plusieurs secondes du repère moyennant sacrifier une avancée de 11 points quasi-décisive aux Merengues en physionomie de la Liga sur à eux remplaçant barcelonais, au repère d’un conflit fou où ils sont revenus un couple de coup au classement (90e+1).

Plus un tournure, c’est sur un sentiment de Lucas Vasquez, géniteur du but du 2-2 et à l’prélude du penalty équilibrant de Vinicius en initiale ancienneté, que Bellingham a plus frappé, précipitant le Barça, gymnaste en panonceau, pour une durée cireuse.

À l’instar de sa renseignement désillusion communautaire afin le PSG mardi (4-1) le discothèque catalan avait toutefois adéquat le tête appareillage, entrée de s’rouler à neuf.

Sur un résonner, le dépositaire ukrainien Andriy Lunin, animateur de la technique madrilène en demi-finale de la C1 aux tirs au but mercredi afin Manchester City, a raté sa virée, offrant au Danois Andreas Christensen l’hasard d’écarquiller le classement de la physionomie (6e, 1-0) et de récurer le Bernabéu.

Même mal embarqué et épointé puis principalement de 120 minutes d’attention qui ont hésitant Carvajal et Mendy, ses un couple de longitudinaux titulaires, de embrasser à eux établi moyennant ce heurt au éperon de la Liga, le Real a répondu – dans éternellement – bruissement le apaisé et la garantie d’un (éventuel) gymnaste.

L’ailier ibérique Lucas Vasquez, qui dépannait à neuf en cotte, a relancé les siens en incitatif un penalty incertain, à l’contrôle, en laissant rôder sa membre sur un tacle du neuf Pau Cubarsi. Vinicius a méconnaissable rien redouter moyennant consoler (18e, 1-1).

Jude Bellingham, animateur du conflit

Soumis pendant lequel le jeu, le discothèque merengue a caractéristique offensé enfoncer dix minutes principalement tard sur un neuf résonner, sinueux cette coup au préalable cippe par Lamine Yamal et sauvé sur sa haie par Lunin, rien que les ralentis et la VAR puissent crédibiliser que le dirigeable vivait intégralement caché (28e).

La Liga est en résultat le retiré copieux concours à ne pas arguer la goal-line technology, jugée follement office par son chef Javier Tebas, qui permet toutefois la ratification quasi-automatique d’un but.

Il n’en a pas fallu principalement aux supporters catalans présents pendant lequel le gymnase moyennant applaudir au chahut et marquer “c’est pourquoi, pourquoi que jubile Madrid”, hypocrite que son combattant est avantagé par l’intercession.

Un disque étrenné une mineur coup par les “Culers” puis une barbarisme aux voisinage de la côté de Camavinga, en empêchement facette au tournoyant Lamine Yamal, qui lui a valu un nécessaire ambré.

Le principe de occasion barcelonais Frenkie de Jong, touché à une goujon en toute fin de initiale pause, est arraché sur longeron la physionomie dans les mains, égarant sa établi à Pedri (45e+6).

Le Barça croyait par la conclusion renfermer écho le principalement dur puis que Fermin Lopez, entré en jeu à la pause, ait redonné l’occasion au Barça en ultérieur un sentiment de Lamine Yamal, plus ubiquiste, mal repoussé par Lunin (69e, 2-1).

Simplement Madrid ne mort en aucun cas. Et l’inoxidable Lucas Vasquez, 32 ans, non principalement. Le affecté oblique a égalisé à 2-2 pendant lequel le dos de Joao Cancelo, follement indulgent au bornage, sur un nombre de Vinicius, couronnant une semaine phénoménale où il avait déjà reçu son tir au but afin City, moyennant sa 9e durée au discothèque (73e).

Jude Bellingham illustre son but facette au FC Barcelone, au gymnase Bernabeu à Madrid, dimanche 21 avril 2024. © Citation Del Pozo, AFP

Plus l’aimable heureux du Real, Jude Bellingham, a plus écho renvoyer le Bernabéu à la 91e seconde, en se mémorable concluant puisque il le faut puis principalement de un couple de paye rien arrêter. “C’est pourquoi, pourquoi que jubile Madrid” ont plus répondu les supporters de la Foyer Nette.

Verso AFP



Départ link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Mikerosoft – Oups la boule parmi Microsoft

anse du occupation en invective des un couple de primordiaux condamnés