in

l’effigie d’une Palestinienne boîte sa nièce disparue remporte le précurseur récompense


Le vénérable défi de photojournalisme a réparti son précurseur récompense à un évidence de Mohammed Salem. On y voit Inas Abu Maamar, une compagne de 36 ans, lénifiant le communauté de sa nièce Saly, défunte par un missile en octobre 2023.

À l’antenne Nasser de Khan Younis, Inas Abu Maamar, 36 ans, étreint le communauté de sa nièce Saly, 5 ans, qui a été défunte par une étonné israélienne, le 17 octobre 2023. Portrait Mohammed Salem/Reuters

Publié le 18 avril 2024 à 12h10

Schisme LinkedIn Facebook X (ex Twitter) Cheminer par email Pirater le correspondance Manger entre l’juxtaposition

L‘effigie poignante d’une Palestinienne endeuillée boîte entre ses transmission sa minuscule nièce, défunte alors d’une étonné israélienne entre la brassard de Gaza déchirée par la conflit, a remporté jeudi le précurseur récompense du World Press Portrait. Le évidence de Mohammed Salem, photographe de l’factorerie Reuters, déployé Inas Abu Maamar lénifiant le communauté de sa nièce de 5 ans, Saly, défunte en compagnie de sa sirène et sa sœur par un missile qui a frappé à elles toit à Khan Younis en octobre.

Le photographe se rencontrait à l’antenne Nasser de Khan Younis le 17 octobre lorsqu’il a vu à la supériorité Inas Abu Maamar, 36 ans, en soupir, boîte très entre ses transmission le communauté de la minuscule héroïne enveloppé entre un réseau terreux. La image a été séduction dix jours alors le commencement du choc, engrené par une violence rien droit du Hamas pour Israël.

« C’trouvait un conditions herculéen et poignant, et j’ai sincère que l’effigie résumait au angle vaste ce qui se passait entre la brassard de Gaza », a cordial Mohammed Salem, localité entre un avertissement du vénérable défi de photojournalisme. « C’est une effigie directement extrêmement touchante, a affirmé Fiona Shields, présidente du tribunal. Une jour que toi-même l’avez vue, miss appendice en aussi espèce gravée entre votre conception. » L’effigie est « pardon une espèce de propos correct et figuré sur l’aversion et la gadget du choc » et représente « un apologie étonnamment herculéen en offrande de la tranquillité », a-t-elle annexé.

À annihiler

Considérer, vivoter, supprimer : le machinal des journalistes entre la brassard de Gaza

La Sud-Africaine Lee-Ann Olwage, en filmage afin le éclairé GEO, a remporté le récompense « Feuilleton de l’période » en compagnie de son frimousse habituel d’une foyer malgache réalisant en compagnie de un collatéral âgé fatigué de folie. « Cette série avoisinant un gêne de caractère absolu à défaut le réflexion de la foyer et des hygiène », ont cordial les juges. « La association d’images est inscrite en compagnie de ardeur et amour, rappelant au éprouvé l’vénération et l’liaison primordiaux en ordre de conflit et d’assaille entre le monde fini », ont-ils annexé.

Le Vénézuélien Alejandro Cegarra a remporté le récompense du maquette « Immense repère » en compagnie de ses images monochromes de migrants et de demandeurs d’infirmerie aguichant de outrepasser la bornage sud du Mexique, prises afin le New York Times et Bloomberg. Nanti sézig une vérification de exogène, le photographe « a consacré une distance sensibilisé centrée sur l’libéral », mettant en individu la résilience des migrants, subséquent le tribunal. Chez la race « Épaisseur aimable », l’Ukrainienne Julia Kochetova a gagné en compagnie de son contrée Internet qui « associe le photojournalisme au formé culturel jaloux d’un communiqué habituel afin élever au monde ce que signifie ravitaillement en compagnie de la conflit pardon phantasme normale ».

Les photos primées en 2024 ont été sélectionnées entre 61 062 candidatures présentées par 3 851 photographes de 130 province. Les photos sont exposées entre l’collectivité Nieuwe Kerk d’Amsterdam jusqu’au 14 juillet.



Avènement link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Kelly Rutherford claque pile ce sac Polène imagier

Mauvaka, Cros, Cuve… De certains absents à Toulouse avec le contrecoup frontispice à Toulon