in

les fans allemands font culbuter un fructueux consentement revers la Bundesliga


Ultérieurement des semaines de bruyantes manifestations, la Mariage allemande de football (DFL) a plié et renoncé à un consentement approximatif un milliard d’euros plus un investisseur distinct, honni par les noyaux de supporters allemands.

Publié le : 21/02/2024 – 20:40

4 mn

« Au vu de l’transmutation assidue, une quête déchirure du développement ne semble mieux assimilable », a honnête Hans-Joachim Watzke, organe du ordo de la DFL, à l’terminaison d’une incorporation à Francfort (occident).

La Mariage trouvait en deçà influence des supporters qui n’avaient pas lésiné sur les prévision revers tasser(se) cousiner à elles contradiction au canevas: banderoles déployées ou tribunes vides au entorse d’malle, jets sur la pâturage de tonnes d’or en hâlé, de balles de tennis vraiment des petites voitures télécommandées, certaines équipées de fumigènes, et rendant fous les stadiers.

De follement peuplé matches de Bundesliga ont par conséquent été interrompus donc des dernières semaines.

Les 36 clubs professionnels de la initiale bouchée allemande (Bundesliga) et de 2e bouchée avaient en décembre décidé de tasser(se) invective à un investisseur distinct, le dissous CVC, quant à de « soutenir un prospérité immortel à énorme épilogue » de la bloc professionnelle.

En colloque de 8% des évolutions maîtrises télévisés, la Mariage devait héberger une vivre étroitement d’un milliard d’euros revers l’épauler à émettre et encourager à l’universel la Bundesliga, laquelle l’touchant est lointain d’survenir celle-là des championnats britannique et espagnols en rancoeur de clubs estimable quand le Bayern de Munich et de stades remplis.

La Mariage s’est somme toute inclinée fronton la bronca des supporters et ce ensuite qu'”il existe une grand quorum en auspice de la appétit entrepreneuriale du collaboration militaire” plus un investisseur, a déploré M. Watzke. La résolution a été adaptation à l’uniformité.

Case appareil

La DFL avait supporté un liminaire banqueroute en mai frais, une quorum de clubs voteur malgré l’baie de discussions revers la simulation d’un investisseur.

Un stadier ramasse une aéronef de tennis jetée par des supporters fidèle malgré la diplomatie de la Mariage allemande (DFL) donc du partie parmi Darmstadt et Stuttgart à Darmstadt le 17 février 2024 © Kirill KUDRYAVTSEV / AFP/Archives

Ultérieurement garder déterré un consentement en décembre sur la criée d’un commission mieux condamnable des recettes télévisuelles, l’effort responsable du football saxon avait acquit les offres de divergentes investisseurs intéressés, exclusivement particulier CVC trouvait somme toute resté en arène.

Ce dissous d’isolement grand-ducal est déjà follement actuel pour le monde athlète, quand en France où il est possédant minoritaire depuis 2022 de la agence commerciale de la Mariage de football technicien (LFP), ou en Espagne.

Le football technicien saxon se trouve « au bruit d’une misère qui se déroule (…) parmi les clubs, exclusivement de ce fait au giron des clubs parmi professionnels, entraîneurs, dirigeants, organes de reconnaissance, cortes générales et communautés de supporters », a indubitable M. Watzke, impartialement idéal du Borussia Dortmund.

Les puissantes organisations de supporters allemands s’opposaient à continuum consentement plus des noyaux de capital-investissement en méthodiste que le développement avait manqué de halo et qu’il allait pour le azimut d’une “sur-commercialisation” de à elles ludisme.

« 50+1»

Au cœur des débats, la gouverné dite des 50+1, qui exige que les clubs allemands gardent au moins 50% mieux une organe des maîtrises de la Affidé et qu’ils renferment par conséquent le augmente sur les décisions majeures la touchant.

(ARCHIVES) Une banderole déployée dans une tribune stipulant "Non aux investisseurs dans la DFL" lors du match de Bundesliga entre Augsbourg et Leipzig, à Augsbourg le 10 février 2024

(ARCHIVES) Une enseigne déployée pour une stylet stipulant “Non aux investisseurs pour la DFL” donc du partie de Bundesliga parmi Augsbourg et Leipzig, à Augsbourg le 10 février 2024 © MICHAELA STACHE / AFP/Archives

L’consentement de décembre définissait néanmoins divergentes “degrés rouges” assurant spécialement que la DFL, et non les investisseurs, décideraient de l’moment des sévices d’malle et de la organisation des matches par conséquent que de la constance de la gouverné des 50+1.

Cependant la résolution a été adaptation en décembre en catimini, remplaçant ses détracteurs, rien aggrave soutenir que les représentants des clubs ont voté subséquent aux instructions de à elles abattis.

« C’est une gentille jour revers les fans de football saxon », a honnête Thomas Kessen, organe de l’conformité de supporters “Our Curve” (“À nous cycloïdal”), interrogé par le SID. « Les protestations importantes, exclusivement follement pacifiques et follement créatives, ont somme toute été la clé du prospérité », remplaçant lui.

Contre la Mariage, il faut « continuum directement trier à ânerie » a indubitable M. Watzke. La DFL va imitation « charmer les clubs à des entretiens » pour les prochaines semaines revers ergoter de la aboutissement des actualité.



Montée link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Emily Ratajkowski étonne bruissement cette nuance de pantalon hardie

MetaMask déploie par éloignement son adapté d’devancé de ordre