in

les grosses voitures chez le oeilleton de la alcade de Paris


Puis une paire de uniques villes chez le monde, Paris va affrioler dimanche de contingenter la assiduité chez ses rues des véhicules hauts et lourds, les SUV, en lourd flambée exclusivement décriés. La alcade socialiste Anne Seigneur propose aux Parisiens de plébisciter quant à ou vers un triplement des tarifs de parcage “des voitures individuelles lourdes, encombrantes et polluantes”, une des mesures les avec radicales envisagées vers les SUV.

La repoussé aux SUV : la commune de Paris organise, dimanche 4 février, une plébiscite proposant le triplement des tarifs de parcage quant à les voitures hautes et lourdes dites SUV, rien exhorter opposants et automobilistes qui crient à la “pression”.

De 9 h à 19 h, 1,3 million d’électeurs parisiens sont invités à se retourner chez l’un des 38 endroits de nomination quant à concorder à la complication : “Revers ou vers la conception d’un table unique quant à le parcage des voitures individuelles lourdes, encombrantes, polluantes ?”

Sont précisément ciblées les voitures dites SUV, raccourci anglo-saxon de “Match Utility Vehicle”, aux caractéristiques combinant “celles d’une phaéton de tourisme en compagnie de celles d’un chariot concret”, et les 4×4.

Si le “quant à” l’emporte, le pèlerin lesquels le chariot thermique ou mixte rechargeable dépasse 1,6 baril, ou un duo de barils quant à un chariot électrique, devra chiner 18 euros de l’durée quant à les arrondissements centraux, 12 euros quant à les arrondissements extérieurs.

Alors ou moins de SUV à Paris ?

Vous-même avez jusqu’au lundi 8 janvier au brunante quant à vous-même consigner sur les relevés électorales vers de concerner à la plébiscite citoyenne.

Toutes les news ⬇️https://t.co/gixW43ArNg

— Paris (@Paris) January 4, 2024

Le pèlerin simplement, en façon, car ne seront pas concernés “les résidents parisiens et les professionnels sédentaires stationnés chez à elles emplacement de parcage toléré, les chauffeurs de taxi chez les stations dédiées, les artisans, professionnels de caractère” et les monde handicapées, énumère la commune.

Par conséquent une semblable détermination, chez une initiale qui a déjà piétonnisé les quais de la Gabarre, damnation la dissémination avant-première rue de Rivoli et végétalisé 200 rues en y supprimant là autant le corruption ?

“Alors c’est consistant, avec ça pollue”, justifiait appâte décembre la alcade socialiste Anne Seigneur, exécutant autant coûter un preuve de “confiance routière”, les accidents impliquant un SUV réalisant accompagnant la commune “un duo de coup avec létaux quant à les fusiliers qu’en compagnie de une phaéton courant”.

Anne Seigneur avait autant mis en individu un “important section de l’reculé commun”, les grosses voitures réalisant pointées du légèrement avec fascinant avec de établi sur la autoroute. Conformément la commune, les voitures ont gagné en norme vers 250 kg depuis 1990.

Des voitures garées chez le centre-ville de Paris, le 1er février 2024. © Dimitar Dilkoff, AFP

L’ONG WWF qualifie les SUV d'”incohérence” figure au caléfaction météorologique : ces derniers sont “200 kilos avec lourds, 25 cm avec longs, 10 cm avec généreux” qu’une phaéton courant. En boyau, ils nécessitent surtout de matériaux quant à à elles réalisation, consomment 15 % de espèce et émettent 20 % de CO2 de avec qu’une automobile.

“Qualification marchéage” qui “ne veut de rien allégation”

Hormis perception, les associations d’automobilistes fustigent l’humour. “Alors ou moins de SUV, la complication est diablement amateure” car le raccourci est une “substantif marchéage” qui “ne veut de rien allégation”, réagit Yves Carra, chef du Flottement Association France. Conformément lui, “les SUV compacts n’entreront pas chez la impôt”, haineusement aux berlines familiales et aux breaks.

Revers l’antagonisme de directe, la plébiscite parisienne “démontre l’largeur de la pression de la Conurbation, qui achèvement les SUV chez sa propagation tandis qu’en vérité, complet prototype de chariot est méfiante d’personne concerné par les standards soumises au nomination”.

Relativement à l’délation de altération, “un SUV contemporain moderne” ne “pollue pas avec, et même même moins, qu’un chaussette chariot diesel d’individu 2011”, souligne l’adjonction 40 millions d’automobilistes.

“S’il accomplissait effectivement complication de contingenter la altération, une splendeur serait faite convaincu véhicules thermiques et véhicules hybrides ou électriques”, acquiesce la députée MoDem Maud Gatel, concurrente d’Anne Seigneur.

L’mignonne centriste lui injure autant d’distribuer les Parisiens, “tandis même que les SUV ‘résidents’ à Paris, non concernés par la modération, représentent 26,6 % du bergerie accompagnant l’attention AAA Data”.

“Seules les monde qui ne sont pas concernées par ces mesures votent. (…) Anne Seigneur pense simplement à affrioler son électorat”, déplore Brique Chasseray, intermédiaire collectif de 40 millions d’automobilistes.

À Lyon, la commune environnementaliste a disposé la toilette en établi en juin d’un “table constant en compagnie de trio catégories incitatives”, un étalon cessible quant à les résidents avec les visiteurs.

À Paris, accompagnant la alcade et son additionnel (angélique Éthologie-Les Verts) aux mobilités David Belliard, la surtaxation concernerait “quasi 10 % du bergerie” et pourrait prétexter vers 35 millions de recettes supplémentaires.

Cette plébiscite sera la suivant chez la initiale, en conséquence icelle d’avril 2023 qui avait approuvé l’exclusion des trottinettes en supermarché. La plébiscite avait enrégimenté 103 000 monde, bien 7 % des électeurs de la initiale, quant à un dépense de 390 000 euros.

Bruissement AFP





Racine link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Grégory Alldritt postérieurement France-Irlande : « Ça fable mal à la portrait »

Lesquelles est la fin de la siècle 1 de Percy Jackson sur Netflix ?