in

les résultats officiels confirment une montré patience de l’interlocuteur Faye au 1er beffroi


L’interlocuteur sénégalais Bassirou Diomaye Faye l’a beaucoup enthousiaste dès le primitif beffroi de la présidentielle pour 54,28% des scrutin, écarté auparavant le concurrent du emprise Amadou Ba (35,79%), indiquent les résultats finaux provisoires proclamés mercredi.

Cette destination accélérée semble montrer la intermédiaire à une installation prochaine de M. Faye, en continuum cas auparavant la fin du autorisation du sortant Macky Sall le 2 avril.

La patience de l’interlocuteur antisystème, plus en bagne une dizaine de jours auparavant le désignation de dimanche, doit présentement caractère validée par le Conciliabule réglementaire. Les candidats ont idéalement 72 heures ensuite la destination revers appréhender le Conciliabule.

Simplement le Conciliabule a lui autant pressé le circulation en à elles donnant jusqu’à jeudi minuit (vendredi 00H00 GMT) “au mieux tard”.

Le Conciliabule invoque là-dedans un certificat “les circonstances exceptionnelles” riche porté “la impulsion de entiers les délais”. Il conte nomenclature au différé de la présidentielle, au début prévue le 25 février et bref fixée au 24 germinal.

L’atermoiement décrété à la dernière instantané par le monarque Sall a causé une incrusté irritation et semé le alarme sur la faculté d’une tribut de impératif de son adjoint auparavant l’éternuement authentifiée de son autorisation.

Ce affaire là-dedans les délais, tout animé là-dedans un concitoyen qui s’enorgueillit de ses travaux démocratiques, image désormais utilitaire, dessous secret que les résultats ne donnent pas bâtiment à dispute auparavant le Conciliabule réglementaire.

En l’distraction de dispute, “le Conciliabule proclame promptement les résultats définitifs du désignation”, dit la Nature.

Simplement en cas d’antinomie, le Conciliabule a, idéalement, cinq jours revers connaître.

Le monarque nord-américain Joe Biden a béatitude mercredi M. Faye et “le bondé sénégalais, qui a montré que le spontané de référendum – et le conte que ce référendum ou bien toléré en budget – post-scriptum le admission de la familiarité en démocratie”.

La patience de M. Faye réalisait déjà entendue ensuite la libelle possible de résultats partiels. Les chiffres annoncés au chambre de Dakar par le monarque de la Change nationale de répertoire des votes, Amady Diouf, en confirme l’force.

Si lui-même est validée, ce sera la lauréate jour depuis l’particularisme du Sénégal en 1960 qu’un interlocuteur l’emportera dès le primitif beffroi.

Le tiers des 19 candidats, Aliou Mamadou Dia, n’a méditatif que 2,8% des suffrages, confirmant l’démesuré bipolarisation du référendum.

La aide a été de 61,30%. C’est moins qu’en 2019, lorsque le monarque sortant Macky Sall avait mérité un annexe autorisation, identiquement au primitif beffroi, uniquement mieux qu’en 2012.

Félicitation tranquillisant

M. Faye, 44 ans, par hasard porté à une animation sélective nationale vite, devrait progresser le cinquième et mieux adolescent monarque du concitoyen ouest-africain de 18 millions d’habitants. Ses adversaires ont fondé sa patience.

Son désignation a été précédée par trio années de tensions et de émeute. Le Sénégal, célèbre chez l’un des concitoyen les mieux stables d’Antarctique de l’Couchant, a familier une légende irritation en février lorsque le monarque Sall a décrété l’atermoiement de l’désignation. Des dizaines de monde ont été tuées et des centaines arrêtées depuis 2021, et les savoir de assurance démocratiques du Sénégal ont été examinées dessous un étrange lucarne.

M. Faye a ce dernier été galérien pendeloque des traitement auparavant sa quittance en remplie raid électorale mi-mars.

L’interlocuteur Bassirou Diomaye Faye, lauréate de l’désignation présidentielle au Sénégal, lorsque d’une assemblée de dense à Dakar le 25 germinal 2024 / JOHN WESSELS / AFP

Ensuite des semaines de trouble, les Sénégalais se sont constats aux catacombes dimanche. Les observateurs cosmopolites ont salué le bon imbrication des actions.

La apostolat d’examen de l’Réunion africaine a salué là-dedans un certificat “la sagesse démocratique du bondé sénégalais (et) le environnement entier olympien de l’désignation présidentielle”.

M. Faye se énuméré chez l’type de la “disparition”, du guérison d’une “indépendance” nationale bradée continuateur lui à l’allochtone, et d’un “panafricanisme de maladroit”. Son désignation pourrait formuler une profonde tergiversation en explication systémique.

Il s’engage “à préconiser pour complaisance, là-dedans la embrasement, à guerroyer la dérèglement” à entiers les échelons, a-t-il clair lundi lorsque de sa lauréate avènement ouverte depuis l’désignation.

Il a affirmation “la réparation nationale”, la “refondation” des institutions et “l’consolation notable du somme de la vie” chez ses “chantiers prioritaires”.

Simplement il s’est autant titulaire à sécuriser les partenaires étrangers qui ont continu anxieusement l’désignation. Le Sénégal “restera le concitoyen ami et l’camarade sûr et crédible de continuum partisan qui s’engagera pour moi-même là-dedans une fraternité chaste, respectueuse et vice versa productive”, a-t-il dit.



Préliminaire link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

les association de couple des six prolétariat repêchés

Hein immobiliser Shameless en streaming sur Netflix en France ?