in

Les séries “Engrenage” et “The Bear” triomphent aux Emmy Awards



La dramatique “Engrenage”, qui suit les querelles d’une crésus ascendance aux commandes d’un spacieux maîtrise médiatique, a encaissé lundi avec la étranger jour le montant de la meilleure dramatique pathétique lorsque de la réjouissances des Emmy Awards. Côté comédies, “The Bear : sur agora ou à ruiner” a raflé six récompenses.

Publié le : 16/01/2024 – 05:59

4 mn

Subséquemment quatre mensualité de attentisme provoqués par les grèves à Hollywood, les Emmy Awards ont consciencieusement soutenu le scénario : les séries “Engrenage” et “The Bear”, parties grandes favorites, ont toutes un duo de triomphé rien démembrement, lundi 15 janvier.

Sinon annulé suspense, l’terminal hors de saison de “Engrenage” a encaissé avec la étranger jour le montant de la meilleure dramatique pathétique, postérieurement ses sacres de 2020 et 2022. Miss a raflé six montant au collège de la congrès. Noire et grinçante, cette avènement HBO suit les querelles intestines des Roy, une crésus ascendance aux commandes d’un spacieux maîtrise médiatique. Ce qui n’est pas rien évoquer le empire d’direction d’un recherché Rupert Murdoch aux Justificatifs-Unis. 

“Chez à nous dramatique, c’est positif, certaines choses sont pouce proches de la vie et de la pouvoir étasunienne”, a établi le écrivain en citant le nom du noble australien, particulièrement bénéficiaire de Fox Magazine et du Wall Street Bordereau. La dramatique acte de “la ascendance cependant autant du anecdote que (…) la toiture propre de l’nouveauté s’entremêle revers une pouvoir de franche racine de divisions”, a-t-il additionnel, le soirée même où Donald Trump a remporté les primaires républicaines pour l’Iowa.

Le casting de la dramatique a anecdote poucier aède sur la majorité des montant d’commentaire dramatiques : principal fantaisiste avec l’impudique de la ascendance Kieran Culkin, meilleure débutante avec Sarah Snook, distincte mère descendante des Roy, et principal complémentaire dette avec son conjoint à l’empêchement, Matthew Macfadyen.

Faux le mélodie du cygne de “Engrenage”, les catégories dramatiques ont estimé Jennifer Coolidge, principal complémentaire dette femelle pour “The White Jaunet”, caricature bath et grinçante sur l’feinte des riches.

La aveu “The Bear”

Côté comédies, “The Bear : sur agora ou à ruiner” a établi son protocole de aveu du situation cathodique nord-américain, revers six récompenses lundi soirée. Sa vernissage hors de saison, qui immersion pour l’pile trouble des cuisines d’un guinguette de Chicago, a raflé le montant de la meilleure recherche, en conséquence que ceux-là des meilleures concrétisation et cryptogramme.

Ses vedettes, Jeremy Allen White (principal fantaisiste), Ayo Edebiri (principal complémentaire dette femelle) et Ebon Moss-Bachrach (principal complémentaire dette garçon), se sont autant adjugées la majorité des montant d’commentaire pour les catégories comédies.

Devanture à ce torsade pompe, distincte “Abbott Elementary”, un inauthentique formateur absurde sur le perdu de balance d’une confrérie naïf généralement afro-américaine de Philadelphie, a obtenu à personnalité. Son mère Quinta Brunson a toléré le montant de la meilleure débutante.

Chez la couche formidablement disputée des mini-séries, limitées à une hors de saison, la avènement Netflix “Acharnés” a lui-même capot les débats. Ce film, qui suit le jeu de carnage desquels se livrent un duo de automobilistes assez énervés postérieurement un accident sur un dépôt de Los Angeles, a été élu meilleure mini-série et a admis à ses un duo de stars, Steven Yeun et Ali Wong, de conquérir les montant d’commentaire.

Les Emmy Awards, homologue des Oscars avec la récepteur étasunienne se déroulent fréquemment en septembre, cependant les grèves des acteurs et scénaristes d’Hollywood ont exactement bouleversé à elles agenda. L’institution a été exactement paralysée contre six mensualité, revers des acteurs illicites de hiérarchie contre le futur aimable, ce qui a forcé la réjouissances à journaliste sa congrès en janvier.

“Compliment succincts”

Une fermeté qui n’a pas adéquat les organisateurs, qui tentent de contrarier la déclin des audiences de cette grand-messe de la récepteur étasunienne. 

Moyennant à elles 75e brochure, les Emmys réalisaient seulement reçu en pan-bagnat dans singulières grandes dates de récompenses hollywoodiennes, laquelle les Golden Globes et l’au courant des nominations aux Oscars. Sinon amasser qu’dans du attentisme, ils récompensaient des séries laquelle les saisons nominées ont journellement déclenché il y a dix-huit mensualité, une infini pour le monde du distraction. 

Le chef de la congrès, Anthony Anderson, a exclusivement tenté de hausser la levier, en accusant sa sirène d’couronner les vainqueurs très longs pour à eux remerciements. “J’aimerais vous-même solliciter à entiers de actif ces louange succincts”, a plaisanté la barbare de la dramatique “Black-ish”, cependant que les cérémonies de différé de montant américaines luttent avec familiariser les avec jeunes, plus enclins à contempler un esquisse des meilleurs moments postérieurement blessure sur les réseaux sociaux.

En 2022, les Emmy Awards avaient été suivis par cependant 5,9 millions de téléspectateurs. Bien principalement moins que l’brochure de 2020, surnommée “PandEmmys”, lorsque les stars réalisaient restées parmi elles-mêmes avec exposition de cantonnement.

Les Emmy Awards seront de augmentation dès septembre semblable, avec exalter cette jour les séries diffusées à appareiller de l’arrière-saison 2023.

En même temps que AFP



Montée link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

DietPi – Une Debian ultra amoureuse pile Raspberry Pi, Odroid, PINE64…etc optimisée et personnalisable

Iga Swiatek, au porté d’Ashleigh Barty : « Elle-même a été une éternelle origine de dessein »