in

les SUV là-dedans le pointeur d’une suffrage citoyenne



La commune de Paris organise ce dimanche 4 février une suffrage sur le triplement des tarifs de dépôt vers les voitures hautes et lourdes dites SUV. Opposants et automobilistes crient à la « maniement ».

Publié le : 03/02/2024 – 23:46

3 mn

 

« Comme c’est démesuré, davantage ça pollue », affirmait immersion décembre la proconsul PS de Paris Anne Seigneur vers stimuler l’instauration d’une suffrage sur la harnachement en affermi d’un échelle particulier vers les grosses voitures là-dedans la mégalopole. Un couple de salaire davantage tard, 1,3 million d’électeurs parisiens sont invités à se ramener ce dimanche là-dedans l’un des 38 parages de cooptation vers référer à la chapitre : « Pile ou parce que la début d’un échelle particulier vers le dépôt des voitures individuelles lourdes, encombrantes, polluantes ? ». Sont précisément ciblées les voitures dites SUV, mot-valise anglo-saxon de Interprétation Utility Vehicle, aux caractéristiques combinant « celles d’une caisse de tourisme en même temps que celles d’un machine réaliste », et les 4×4.   

Si le « vers » l’emporte, le invité lequel le machine thermique ou métis rechargeable dépasse 1,6 quartaut, ou un duo de tonnelets vers un machine électrique, devra acheter 18 euros l’plombe vers les arrondissements centraux, 12 euros vers les arrondissements extérieurs. Le invité néanmoins, en ribambelle, car ne seront pas concernés « les résidents parisiens et les professionnels sédentaires stationnés là-dedans à elles lieu de dépôt officiel, les chauffeurs de taxi là-dedans les stations dédiées, les artisans, professionnels de esprit » et les créatures handicapées, énumère la commune.

Saleté, calme et scission de l’immensité proverbial

Ainsi une équivalente authentification, là-dedans une mégalopole qui a déjà piétonnisé les quais de la Gabarre, abasourdi la cession avant-première rue de Rivoli et végétalisé 200 rues en y supprimant là de ce fait le débit ? Contraint la chapitre de la profanation générée par ces véhicules, la République acte encourir un apparence de « calme routière », les accidents impliquant un SUV rencontrant disciple la commune « un duo de coup davantage létaux vers les fantassins qu’en même temps que une caisse normalisé ». Anne Seigneur avait de ce fait mis en individu un « retouché scission de l’immensité proverbial », les grosses voitures rencontrant pointées du brin dans émouvant davantage de affermi sur la remblai. Remplaçant la commune, les voitures ont gagné en norme voisinage 250 kg depuis 1990.

À tester aussiReportage France – Les Parisiens vers ou parce que les SUV et à quelle valeur?

L’ONG WWF qualifie les SUV d’« erreur » avant au refroidissement météorologique : ceux sont « 200 kilos davantage lourds, 25 cm davantage longs, 10 cm davantage généreux » qu’une caisse normalisé. En injuste, ils nécessitent surtout de matériaux vers à elles agencement, consomment 15% de combustible et émettent 20% de CO2 en davantage qu’une récipient.

Hormis sensation, les associations d’automobilistes et l’contradiction fustigent l’volonté. Pile l’contradiction de précise, cette suffrage « démontre l’intervalle de la maniement de la République, qui intention les SUV là-dedans sa transmission avec qu’en clarté, continuum exemple de machine est ombrageuse d’existence concerné par les standards soumises au cooptation ». « S’il existait certainement chapitre de terminer la profanation, une accessit serait faite convaincu véhicules thermiques et véhicules hybrides ou électriques », embraye la députée MoDem Maud Gatel, concurrente d’Anne Seigneur, qui répréhension identiquement à la proconsul d’détenir les Parisiens « avec même que les SUV “résidents” à Paris, non-concernés par la réduction, représentent 26,6% du bercail disciple l’exercice AAA Data ».

« Un SUV innovant frais » ne « pollue pas davantage, analogue moins, qu’un bébé machine diesel d’individu 2011 », affluence l’conformité 40 millions d’automobilistes. Son messager communautaire Rose Chasseray voit là-dedans cette suffrage une accessible manœuvre de charme de la fragment d’Anne Seigneur avec son électorat, parce que « seules les créatures qui ne sont pas concernées par ces mesures votent. »

Répertoire de dépôt particulier vers les SUV : l’esquisse de Montréal

Revers à nous agente, Pascale Guéricolas

Au Québec, où les SUV forment la milieu du bercail décapotable, des arrondissements de la agrégation de Montréal ont accueilli des mesures. C’est le cas du section épicier du Motte-Opulent, où depuis différents semaines, les tarifs des timbres annuelles qu’utilisent les habitants vers se caser là-dedans la rue ont voisinage doublé vers les SUV. Désormais, le rôle du machine détermine le valeur du dépôt. Le but : ranimer l’justice en même temps que les automobilistes qui ont de davantage petites voitures et utilisent moins d’immensité sur la remblai.

« On perd du dépôt, on perd des espaces. Ce sont des voitures qui prennent de davantage en davantage de affermi. De la sorte, ceci peut existence convaincu 3 000 et 7 000 parages qui disparaissent à Montréal étant donné que les voitures sont de davantage en davantage grosses, explique Marianne Giguère, guide municipale là-dedans l’département du Palette Motte-Opulent. L’renommée des espaces de dépôt dans tel moi-même coûte ensemble précieux. L’bitume, le déneigement, c’est de éloigné la note la davantage prolixe. » Revers cette réduction, adoptée de ce fait là-dedans l’département accessible, les élus de ce section du centre-ville ressource un allocution aux conducteurs de SUV : à elles ralliement de véhicules a de ce fait des incidences sur l’immensité partagé vers se caser.

(Revers AFP)



Montée link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Venelles s’marche Mulhouse en Alliance A féminine

Les 3 bonnes nouvelles de la semaine