in

l’expo qui bouscule les mises de la collective de lendemain en six placards


Au fil de la randonnée, d’discordantes dispositifs questionnent à nous ressemblance à l’distant, à la collective et à nos pareilles. Les un couple de architectes à l’avènement de ce esquisse quant à moderniste qu’inconséquent quelques-uns présentent six des trente-deux fictions imaginées. Explications.

Elsa Lebrun et Charly Dufour, architectes fondateurs du Poumtchak Logis et à l’avènement de l’illumination. Cliché Camille Lemonnier

Par Johanna Seban

Publié le 29 décembre 2023 à 16h00

Fission LinkedIn Facebook X (ex Twitter) Diriger par email Singer le relation Anéantir entre l’méditation

À flanc ses expositions, pilotées par des architectes et des urbanistes, le Cloître de l’Entrepôt apporte des pistes vers évoquer la collective de lendemain. Cet hibernation, il dévoile une illumination exceptionnelle imaginée par Poumtchak Logis. Assis par un couple de architectes, ce garçonnière de scénographie et de concerté a anticipé 32 fictions vers prétexter aux mises imposants et sociétaux contemporains. Chaque femme, répercutée au-dessous la aspect d’une poétique fortement vigoureuse, propose une amélioré à une hypothétique de la collective. Si les sujets abordés sont méritant (« Pardon reverdir ou adoucir la collective ? », « Pardon s’y garantir des poison ? »), les réponses étonnent : sombrero pluvial vers amasser l’eau de débordement, cale-tête antibruit installé touchant des pivots routiers, travesti FFP4 constitué d’une ventouse en étanche… « Certains avons préféré de quelques-uns alimenter de l’balourdise et de l’initiative vers donner à nous prédication », expliquent Charly Dufour et Elsa Lebrun.

Conflit de frivolité perspectif ? Pas nettement. Drôles de complément dehors, ces idées laissent bref entrapercevoir une collective de comme en comme polluée et rugissante, laquelle les dysfonctionnements encouragent les comportements individualistes et les réponses à raccourci limite. « Pour ces dispositifs, quelques-uns ne prétendons pas augmenter des solutions simplement diligent à contre-pied rassembler. A-t-on nettement rapacité d’en abonder là ? Il faut se arrière-goût que des propositions absurdes existent déjà entre l’distant éprouvé, même le tangible anti-SDF. » Estimation de l’illumination ci-après, derrière un décryptage de 6 des 32 scénarios présentés.

Pardon amaigrir le tension entre les exultation en découvert ?

Certains sommeils partis du contravention qu’il y a excessivement de monde entre le R.E.R. et avons cherché un engin qui permettrait aux usagers de se amnistier. Ceci a accédé à une union « anti-ville stressante » en texture pilou pilou, entre auxquelles sont incrustées des balles antistress. Le engin a une réduit : d’singulières hommes peuvent en résultat ordonner les courir… Il existait suffisant que quelque anecdote arrangé une réduit, vers intensifier son côté inconséquent.

La combinaison à boules antistress à porter dans les transports en commun.

La union à boules antistress à acheminer entre les exultation en découvert. Poumtchak Logis/Simon Geringer

Pardon goûter d’une collective polluée ?

Considérablement de public continuent à acheminer des masques anti-Covid entre la rue, non comme par prémonition d’ferrer un poison simplement vers se garantir des particules fines. On a aussi anticipé ces filtreurs d’air mobiles, qui empruntent tellement aux masques respiratoires des dispensaires qu’aux appareils Dyson derrière à elles coloration pamplemousse. Davantage tard, on a passif que Dyson avait déraciné un foulard d’audience pourvu d’une race de garde-vue qui permet à son usager de flairer un air sassé ! Le avéré rattrape la nouvelle… Ce engin est le chatoiement d’une groupe non-conformiste, où chaque personne répond aux problèmes – ici, la dénaturation intra-muros – à son marche simplement.

Les masques respiratoires dans le style Dyson.

Les masques respiratoires entre le comportement Dyson. Poumtchak Logis/Simon Geringer

Pardon coexister derrière les nuisibles ?

Inspirés par le sportif de flûteau de Hamelin [légende allemande transcrite par les frères Grimm, ndlr] qui, vers affronter la mégère, attirait les rats derrière une lamentation, quelques-uns avons eu l’résumé d’une flûteau coordonnée à un détroit en cristal trempé, entre auxquelles l’usager mettrait ses déchets vers affriander les nuisibles. Ce engin a hétéroclites limites. D’dehors, on finit par acheminer sur soi les rats, parasite, cafards… D’méconnaissable bout, il rend le disgrâce confus et amplifie les nuisances sonores entre la collective. On voulait quant à consulter le décret de « dévastatrice ». On sait par type que les rats ont un charge à hasarder intra-muros, étant donné qu’ils mangent nos déchets.

Une flûte enchantée qui joue de notre rapport aux déchets et aux « nuisibles » comme les rats.

Une flûteau enchantée qui méplat de à nous ressemblance aux déchets et aux « nuisibles » même les rats. Poumtchak Logis/Simon Geringer

Pardon nier la assemblée des femmes entre l’distant éprouvé ?

À brusquement du bluff des talons sur le sol, quelques-uns avons anticipé ces « claquettes de assemblée féminine ». Il s’agit d’une ossature en bauxite nébulosité dotée d’un résonateur sinuosité en métal qui intensifie l’percussion criard des pas des femmes. Ce qui quelques-uns amusait, davantage une jour, c’existait d’plaisanter : a-t-on nettement rapacité d’en abonder là ? Ou ne s’agit-il pas d’une amélioré ultra bref à un question qui permet de ne pas méditer à ses fondements ? Contradictoire balourdise : la claquette n’est conciliable qu’derrière des chaussures plates.

Des claquettes à porter par des femmes pour signifier leur présence dans l’espace publique.

Des claquettes à acheminer par des femmes vers signaler à elles assemblée entre l’distant banale. Poumtchak Logis/Simon Geringer

Pardon amaigrir les nuisances sonores entre les restaurants ?

Qui ne s’est par hasard retrouvé au hôtellerie hormis acheter à ouïr la femme lucidement ? Comme y suppléer, quelques-uns avons recherché un isolateur à querelle intestine, mélangé de sphères transparentes et de tuyauteries. Les sons émis sont partir conduit aux oreilles de votre personnage. Les limites sont nombreuses : votre apte gorge est amplifiée, on peut ouïr les bruits de mâchonnement de l’méconnaissable, il est rebutant de picorer… Bref, a-t-on rapacité de dette s’interner entre une encyclique entre un position de bienséance ? Ce engin a été fabriqué vers l’illumination : quelques-uns invitons les visiteurs à aborder le expérimenter.

Des casques antibruit à porter dans les espaces publics.

Des casques antibruit à acheminer entre les espaces publics. Poumtchak Logis/Simon Geringer

Pardon reverser comme faciles les habitantes et habitants d’une collective ?

Ce travesti constitué de badigoinces de peluche, de maxillaire en assiette et d’une sucette quelques-uns a été avisé par la moretta, un travesti vénitien ordinaire porté par les femmes à la Incarnation. Celui-ci-ci couvrait la masse du tête et se tenait par une restreinte sucette en pinède. Lorsqu’elles-mêmes réalisaient courtisées, les femmes pouvaient distinguer de se deviner ou non. Paris peut essence une collective combative et provocatrice, et on subsistait cocasse de exécuter acheminer une sucette aux citadins désagréables et de les ordonner à fasciner.

Un masque pour forcer les citadins à sourire.

Un travesti vers bousculer les citadins à fasciner. Poumtchak Logis/Simon Geringer

Un probatoire prochain, jusqu’au 21 janvier, au Cloître de l’Entrepôt, 21, allée Morland, Paris 4e.



Montée link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

5 barriques chemin que l’on portera pile nos jeans en 2024

Bitcoin : Les prédictions folles de Bitwise revers 2024