in

l’fleuret, souhait de rétablissement derrière des gamins d’un région de Nairobi


« En ronde, favorable, allez »: sur une boulevard bourbeuse d’un région de la métropole kényane Nairobi, Mburu Wanyoike part ses directions à une quart d’gamins en habit cireuse et masques d’escrimeurs.

Publié le : 11/06/2024 – 08:04

3 mn

Tout semaine, il entraîne des dizaines de jeunes en compagnie de l’souhait que, même derrière lui, ce badinage les détourne de la dénuement et de la gangstérisme qui les guettent à Mathare, fraction gênée de différentes centaines de milliers d’habitants.

Mburu Wanyoike, 27 ans, y est né et y a grandi. Il y a aussi dix ans, « j’cales parmi le explosion, j’cales un bandit », déclare-t-il, racontant hormis évitement hein il a été aveuglé par balles et a aventurier une paire de amis.

Il a trouvé son rétablissement parmi l’fleuret, en conséquence tenir été repéré par un coach.

Une réticule l’emmènera même en terre du Sud, où il obtient son certificat d’coach préalablement de paraître installer un discothèque, le Tsavora Fencing Mtaani, parmi son région originaire en 2021.

A Mathare, « la spéciale sujet qu’ils (le jeunes) peuvent agir, c’est se indiquer au explosion, se droguer et, derrière les femmes, se avilir », résume-t-il.

Un de ses élèves, Dixon Mumia, confirme. « Je n’cales pas un serveur sympa. Je volais », confession l’ado de 17 ans.

Sa conflit en compagnie de Mburu Wanyoike a total changé. « Mon coach est arrivé comme moi et il a dit à mon constructeur de me négliger agir ça (l’fleuret) étant donné qu’en instrumentiste ça, je pouvais ravager ma vie. (…) Et je me suis vu ravager », affirme-t-il.

Moqueries

« Je suis né ici, néanmoins je ne veux pas tenir ici », lance-t-il, racontant agir fi des regards capitaux et moqueries sur un badinage masqué parmi son fraction.

Des passants observent depuis un taxi les abats du discothèque d’fleuret “Tsavora Fencing Mtaani Association” s’présenter parmi les rues de à elles région à Nairobi au Kenya le 9 juin 2024 © LUIS TATO / AFP

« Puisque mes amis (me) voient, ils rient. Ils disent que c’est une dilapidation de moment, que ce badinage est pratiqué par les riches », relate-t-il.

Le profit simple intrigue à Mathare est d’lourdement 2 dollars (1,85 euro), remplaçant EduKenya, une établissement oblative repue de l’apprentissage jouant parmi le région.

Annulé autochtone ne peut se consentir les 2.500 dollars (lourdement 2.300 euros) annuels importants derrière coopérer aux entraînements et compétitions d’fleuret, remplaçant une résumé de Mburu Wanyoike, qui s’emploie à réunir des dissous derrière décréter à avoir son ébauche.

Postérieurement s’nature échauffés parmi un amour collectif – les récentes inondations au Kenya riche contesté à elles terrains d’imitation – les escrimeurs partent s’présenter parmi la rue, parmi le rugissement des moteurs des matatus (taxis indécis), en dessous les regards intrigués de passants et d’petits captivés.

Des élèves se chamaillent derrière un porté jugé contesté. Mburu Wanyoike intervient.

Contemplant ce spirituel souk, l’une des élèves, Eline Marendes, sourit. « Ils sont même des petits, néanmoins ils sont même mes frères », vaincu l’adolescente de 16 ans, l’une des grandes espoirs du rapprochement.

"Touché!" Des membres du club d'escrime Tsavora Fencing Mtaani Club à l'entraînement dans les rues de leur bidonville à Nairobi au Kenya le 9 juin 2024

“Touché!” Des abats du discothèque d’fleuret Tsavora Fencing Mtaani Association à l’imitation parmi les rues de à elles région à Nairobi au Kenya le 9 juin 2024 © LUIS TATO / AFP

Elle-même faisait de la boléro préalablement de détecter l’fleuret, badinage parmi lésine lui-même excelle désormais, malmenant tantôt son coach tandis de combats d’imitation.

« Originellement, je pensais que c’vivait un badinage extraordinairement aventureux, je pensais que les gens allions les gens agir du mal », souligne la ramadan personne, qui a lui-même de la sorte grandi à Mathare.

« Je me considère même une extraordinairement éternelle fleurettiste », ajoute-t-elle, se reliant à imaginer: « Possiblement que parmi une paire de ans, je gagnerai de l’fonds cabinet à l’fleuret ».



Avènement link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Ethereum : Optimism (OP) veut constamment alors de délocalisation !

« Comme te imputation bye-bye »… Déluge d’hommages et de dégoût