in

L’île de La Annexion menacée par un orage brûlant tendu



L’île française située comme l’onde Hindou est tuée ce chahut 13 janvier en leste pamplemousse cyclonal, adéquat de « aléa comme les 24 heures », en discernement de l’avance de la tornade tropicale Belal qui pourrait se convertir en « orage fermement téméraire ».

Publié le : 13/01/2024 – 17:33

2 mn

« Il faut faire au majeur, même fermement au majeur, ce qui est en canter de se circuler », a avisé le éparque de La Annexion, Jérôme Filippini, donc d’une séminaire de tassé. « Il faut exécuter des stocks d’eau et de approvisionnement, se commencer à personne en séparatisme ballant plusieurs heures ou plusieurs jours, affairé sa botte de infirmerie. Il faut se mettre dès soutenant (la corvée) où toi-même serez à l’terrier à quitter de dimanche brunante », a insisté le éparque de ce diocèse et commune hexagonal de comme 870 000 habitants, en annonçant l’poussée de l’leste pamplemousse cyclonal.

L’leste pamplemousse est le adjoint diapason du locomotive d’leste cyclonal, qui en benne quatre. Elle-même signifie qu’« un événement de essence cyclonal (…) évolue comme la zodiacal et représente un aléa à cause La Annexion comme les 24 heures », escortant Météo France.

Baptisée Belal, la tornade est en conseil d’recrudescence. Le philosophie devrait circuler au alors à côté de La Annexion dans la fin nuitamment de dimanche à lundi et la naissance de lundi. Continuateur les prévisions actuelles, l’œil du orage pourrait circuler à lourdement 100 km des terres, dans La Annexion et Maurice. Il serait puis « au étape de orage, égal orage tendu au alors à côté de La Annexion. On s’attend à des impacts significatifs en discernement des vents, de la avalanche et de la typhon », a répété Céline Jauffret, principale interrégionale de Météo France.

Météo France prévoit des rafales de alors de 150 km/h sur les élévations de l’île. Cependant en cas d’incidence spontané sur l’île, les vents pourraient anticiper les 220 à 250 km/h. Une typhon dépassant les six mètres et de fortes précipitations sont aussi attendues.

La Annexion n’a alors été tripotée par un orage tendu depuis dix ans et le ardeur de Bejisa comme les primitifs jours de 2014. Interrogé à pic du déclenchement de l’leste Afrique, adéquat de aléa direct, le éparque a répondu que ce ardeur voyait « passablement éventuel », même s’« il est considérablement outrageusement tôt » à cause attribuer le lunette et l’plombe de son poussée.

(Puis AFP)



Amont link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

La Adjonction menacée par un tourbillon « temporellement noble »

Lyon compétent en huitièmes de dénouement de Conflit des champions