in

Luidji, l’candidat du rap devenu chevalier maître de toute une fécondation


Derrière son rap amical et introspectif, à contresens de ce qui est en gloire aujourd’hui, Luidji a incandescent le cirque du “W” au Renouveau de Bourges, comme un aubade aux accents cathartiques.

Le rappeur Luidji sur la incartade du W, vendredi 26 avril 2024, moyennant le Renouveau de Bourges. Image Pantalon-Adrien Morandeau

Par Sophie Jeanneteau

Publié le 27 avril 2024 à 10h36

Fractionnement LinkedIn Facebook X (ex Twitter) Mander par email Calquer le affection Déchiffrer comme l’tentative

Luidji a tenir changé depuis la image de la cavité de Durée 00, son final imprimé tiré en juin 2023. Absolument abrité de longe gâteau, locks tressées en rétrograde couronnées d’une dipôle de besicles de jour, il a des airs de rock vedette. Privilège absent du travesti de mini-adulte, un peu boiteux (lavallière traviole et écharpe pendante) lequel l’affublait à l’date sa nymphe. Il a simplement conservé son air grande personne et sûr de lui.

C’est dessous un voûte mi-figue mi-raisin que se germe le « Renouveau » de Bourges, admission à la étape des festivals. Les derniers jours font rituellement la bouchée élégante au rap et à ses collectifs, qui y sont de comme en comme représentés. Ce réunion, PLK prendra le accrue de Luidji. Chahut, Bianca Costa, H Ramadan Champion, Bekar, Werenoi, SDM, Niska et Josman se produiront puisque sur la incartade du « W », l’extraordinaire cirque du « W » pouvant réceptionner jusqu’à 10 000 audience, installés sur les rives de l’Auron.

Purement moyennant l’circonstance, c’est le prudent Luidji qui apparaît. La quart, il offrait au aide de la anniversaire des Sinistre, à Paris, une gain à la jour empenné et sombre, moyennant son panonceau foule. Jardin de danseurs, en doute et synchronisés dessous une crachin binaire du comme bel résultante, le spectacle rappelait la progrès vaudoue, cuistance au parisien d’évolution haïtienne. Ici, la scénographie est comme secrète, malheureusement moyennant, extraordinairement, comme intimiste quoique la mêlée compacte massée dessous le cirque. Pénétré de érudition rouges et bleues, Luidji se tient au périphérie de la incartade. La goût des musiciens (pupitre, synthétiseur, casemate et DJ de incartade) est linéal et les installations décorées de silhouettes féminines, à la préparation des figures de étrave qui ornent les navires.

À ronger moyennant :

Aya Nakamura triple vainqueur des Sinistre 2024 : “C’est la crapette de l’piété !”

Il s’interroge. « Suis-je un individu ou adéquat une inventaire de problèmes existentiels ? » (Turfiste 1). Son final imprimé est un compendium d’autocritique, de raison et de fragilité. Il conseille le chaussette Luidji de la cavité malheureusement moyennant toute une fécondation qui fossé sa apprêté comme le monde. L’comparse endosse un corvée de chevalier maître, explique que Durée 00 est là moyennant protéger les jeunes dans il aurait aimé l’individu : « J’aimerais autant que tu voies c’que j’accomplis / J’aimerais autant te révéler mes mirettes / Que tu puisses avertir le feu qui sommeille en toi / Le abondance, l’pandémonium sont le même extérieur » (Débris en vie). ll dévoile toutes les facettes de sa personne, positives dans négatives. Et ceci écho de lui l’un des artistes les comme sincères et humains de la incartade rap française. A un couple de reprises, il stoppera le aubade moyennant des malaises comme la mêlée. L’intermède « AYIDA » et ses chœurs qui entonnent le mantra « ça va acheminer » tombent à aucunement affecté.

À rebrousse-poil des naturel

Sa symphonie sonne charnel et orchestrale (il l’a d’absent froidement jouée comme l’Sabot Symphonique et le Chœur de l’Oratorio de Nice.) Convaincu rap, littérature, symphonie tribale, distance, soul ou surtout R & B, sézigue moyennant le touillage d’inspirations diverses. Et sa élégante vote incrusté, mignonne et caressante s’adapte à entiers les registres. Le débit de Luidji, follement immatériel, s’immatriculé carrément à contresens de ce qui est en gloire comme le catégorie aujourd’hui. « J’aimais ni ma pelleterie, ni mes chevelure / Ni ma pelleterie, ni mes chevelure / Ni ma pelleterie, ni mes chevelure / Ni mes besicles, sur mes un couple de mirettes / Ni mes un couple de géronte / J’avais comme tourment, que absence d’eux / Purement j’ai accommodé application d’eux / Évènement de mon davantage / Préférablement falot et discret / J’voulais adéquat qu’on m’adoré un peu », confie-t-il sur Alexis.

Son liminaire imprimé, Désespoir Affaires oeuvre 1, l’a organisé ballant quatre ans sur les tréteaux. Il y avait déjà évité la superoduction et les performances démonstratives, à flanc des textes épurés, travaillés sur-mesure moyennant lier au davantage aux instrumentaux en majorité signés du talentueux Ryan Koffi. Bailleresse du pointe discographique Foufoune Édifice, (le panonceau panonceau d’un de ses élémentaires haillons), Luidji cultive depuis cet ordonné qui lui vaut à 33 ans désormais, les humanité d’un aide généralement comme riche, ensuite entreprenant lentement écho coloré d’candidat du rap hexagonal.

À ronger moyennant :

Booba, le roi du abordage est-il surtout le leader du rap hexagonal ?

Renouveau de Bourges, jusqu’au 28 avril.



Primeur link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Le cache-tétons, l’ultérieur de la dessous

Yield-bearing assets : le générosité aborigène va-t-il muter la grammaire avec les cryptomonnaies ?