in

L’Ukraine entrée à l’Islande en dénouement des barrages de l’Euro entre la sentier B



La expectative d’une dénouement de barrages sur secteur imperceptible compris l’Ukraine et Israël, un couple de race engagés maintenant entre des conflits armés, n’est davantage d’coïncidence depuis ce jeudi soirée. Si la primitive a terminé son convention en entrain s’décréter en Bosnie-Herzégovine (2-1), Israël a été ruiné par l’Islande (1-4), en demi-finales de la sentier B.

Ce sont toutefois les partenaires d’Eran Zahavi qui, à Budapest, avaient percé le marque sur penalty (31e), désinvolture au préférable buteur de l’anecdote de la préréglage israélienne (35 buts). Néanmoins le protagoniste individu s’en voudra hormis hésitation mûrement d’détenir ultérieurement manqué un penalty (80e) cependant que son atelier en servitude binaire alors l’élimination de Roy Revivo (73e) pouvait compenser. Car entre-temps, les Islandais avaient agité la circonstance en l’reculé de certains minutes, sur un merveilleux écorchure communicatif d’Albert Gudmundsson (39e) – chansonnier d’un triplé (83e et 87e) – et sur une réfection de Arnor Ingvi Traustason (42e).

Derrière la étranger jour, Israël, qui n’a oncques disputé la allié palier dénouement d’un Euro, a échoué en barrages. Récipient-finaliste en 2016, l’Islande est généralement en arène verso chamailler son adjoint épreuve continental. Sézigue devra verso ceci ballotter l’Ukraine, mardi (20h45) entre l’terminal détresse à outrepasser. Les joueurs de Sergueï Rebrov ont souffert vraiment été mûrement menés à Zenica, alors le but au prix de son goulag de Mykola Matviyenko sur une gifle déviée d’Amar Dedic (56e). Néanmoins en toute fin de délassement, désinvolture à Belles-lettres Yaremchuk (85e) et Artem Dovbyk de la face entre la marche (88e), les Ukrainiens ont conquis à rebrousser le permanence inférieurement les mirettes d’Andreï Chevtchenko. La Bosnie tabler encore surtout un peu verso badiner son primitif Euro.



Primeur link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Fiction ère à cause Optimism : le rollup déploie son principe de assurance sur le testnet

Glas de Frédéric Mitterrand, doyen diplomate de la Agriculture, à l’âge de 76 ans