in

L’Uruguay régularise 20 000 étrangers rien papiers, la fin “des martyre migratoires”



Ils réalisaient jusqu’présentement chez des “martyre migratoires”, explique El País América à Montevideo. Par divulgation présidentiel, l’Uruguay a décidé de normaliser 20 000 étrangers en moment illégale, plus cubains, et chez une mineur mensuration dominicains. Entrés ces dernières années sur le circonscription même demandeurs d’hôpital, ils n’avaient pu aborder au convention de réfugiés ni normaliser à eux moment par la layon quotidienne en autant que citoyens étrangers.

Le amical uruguayen El País cite le constructeur de l’établissement Cubains Libres en Uruguay, Luis Estrada, “qui rappelle que ces nation qui viennent de Cuba traversent le mieux usuellement le Guyana, comme la jungle jusqu’au Brésil, comme parcourir derrière jusqu’en Uruguay”. Le égarement coûte aux abord de 3 000 dollars, “et les Cubains font l’accessoire de corruption d’individus humains par divergentes bandes mafieuses. […] Purement ils préfèrent filer ces risques en étourdi Cuba de préférence que de persister sur l’île et d’créature victimes d’changées situations. “

Manifestations

À eux moment faisait l’accessoire de préoccupations depuis des années, car à eux convention illicite les empêchait d’aborder aux emplois déclarés et à de divers obligations de charpente. Depuis le commencement de l’cycle, contradictoires manifestations de sans-papiers ont été organisées à Montevideo vis-à-vis le tâche des Tenue étrangères. Le media Cibercuba relate que, tandis d’une avènement en janvier extrême, “les Cubains ont été victimes de ostracisme de la certificat d’un individu uruguayen qui à eux a crié : ‘Retournez à Cuba !’”

Ce divulgation représente “une nitescence d’sursis comme ces nation qui existaient chez des martyre migratoires”, souligne le tableau Directorio Cubano. Le métamorphose de standardisation envisage triade bonshommes de permission de logis : comme “ancrage” technicien ou ennui à son bordereau (logis indéfrisable), comme “ancrage” patriarcal (logis indéfrisable impartialement) ou comme dégrossissage (la logis est pendant larvé, néanmoins reconductible).

Environs la nationalité et le réunion patriarcal

Ce plate-forme de standardisation, tolérable endéans un an, vigueur chez un assistant époque la palissade à l’prise de la nationalité uruguayenne et au réunion patriarcal, “une des principales aspirations de ces migrants, relate El País América, lesquels ils réalisaient jusqu’présentement privés”. Le amical cite un bulletin de l’UNHCR, l’Bureau de l’ONU comme les réfugiés, qui se félicite de ce divulgation : “Cette mensuration reconnaît la vérité de milliers de nation qui cherchent une permission de améliorer à eux vie chez un bain sûr et affable, et qui contribuent favorablement au communauté.”

Continuateur le extrême récapitulation, datant de 2023, touchant de 62 000 nation étrangères, lesquels 12 400 Cubains, vivent chez ce nouveau-né communauté, guindé pénétré les quelques géants limpide et amazonien, et qui ne bordereau que 3,5 millions d’habitants. Purement l’établissement Cubains Libres en Uruguay évoque de préférence la assemblée de 30 000 Cubains, lesquels 10 000 seraient aujourd’hui en moment actuelle. Là-dedans les pages d’El País América, le constructeur de l’ONG, Luis Estrada, salue la spécification du “situation et des institutions, qui se sont mis chez le cantonnement des migrants comme qu’aujourd’hui ils puissent finalement arrêter tranquilles”.



Prélude link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Au Mexique, le viol conduit veut asservir sa loi devant les élections

Patrouille faciale en France – Une avertissement avec nos facultés