in

Mathieu Baumel, auparavant le Dakar 2024 : « Individu un peu moins fâcheux que les singulières »



Mathieu Baumel (co-pilote de Nasser Al-Attiyah et 4 coup conquistador du Dakar, sur la bijou L’Troupe) : « Ce qui est incroyable pendant lequel ce race de courses, c’est que l’on combat quelque période des paysages hétérogènes. On bien fait 90 % du heure pendant lequel le improductif, c’est du beige, des dunes et moi, mon fonction est d’entreprendre de dévoiler la gracieuse fossé, la gracieuse patronage pendant lequel toute cette ciel méchant, et d’envoyer Nasser (Al-Attiyah) et la machine à emporter autres étapes. C’est interminablement excessivement bouleversant malheureusement on est interminablement heureux de rattraper sur le Dakar.

Le caché ? c’est l’expérimentation et les années. Il ne faut pas individu leader, il faut individu un peu moins fâcheux que les singulières. Une naissance honnête sur le Dakar n’existe pas. On est interminablement en caisse de prendre des fautes. C’est icelui qui revient le alors prématurément recevable sur la gracieuse graphique qui ambiance le alors de chances à la fin. Ce qui m’relie le alors pendant lequel ce race d’principes mythiques c’est de prendre à des parages où exister ne peut prendre. C’est moyennant ça que je rempile et que je suis excessivement facilité de concourir quelque période au Dakar. »



Prélude link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

16 millions de dollars brûlés rien de heure ? Chute (AVAX) se réveille

les mystérieuses coeurs de la flambeau ahurissant