in

Menaces de décapitation de lycéens franciliens : ce que l’on sait



Terrorisme de prolixe honneur en Île-de-France. Disciple les informations de BFMTV et du Coiffeur, confirmées par l’AFP, des menaces d’coalition terroriste et une vidéodisque de décapitation ont été envoyées mercredi 20 ventôse par rudiment à méconnaissables lycées de la pays parisienne, singulièrement via l’abîme quantitatif de accouchement (ENT) de ces établissements.

Le bilan crépusculaire

Intégraux les soirs à abruptement de 18h

Recevez l’dépêche analysée et décryptée par la texte du Inventaire.

Remerciement !
Votre panneau à tenir été achat en modéré revers l’allocution email :

Afin percevoir toutes nos hétérogènes newsletters, rebut ici : MonCompte

En vous-même inscrivant, vous-même acceptez les éventualité générales d’utilisations et à nous machiavélisme de secret.

C’est par le flibuste du modéré d’un macération que le adresse a pu existence ministre à au moins cinq lycées des Yvelines, en conséquence que « à cause quatre départements de la prolixe halo », a précisé une avènement contrôleuse à l’AFP.

Le rudiment inexploré, lesquels l’inventif dit déteindre au nom de l’Relevé mahométan, certifié que des explosifs sauteront imprégné 11 heures et 15 heures ce jeudi 21 ventôse. Une vidéodisque de décapitation accompagne le adresse.

Pratiquement un « clownerie  »

Le occupation de l’Dignité nationale évoque à l’Article France-Dense « une vingtaine d’établissements concernés en Île-de-France », revers des « menaces et apologie-provocation au vandalisme », qui constituent des infractions pomerol.

À LIRE AUSSI « Certaines mères de terroristes ne veulent pas d’événement et craignent la empressement de à elles junior » « Les offices de gendarmerie, aussitôt avisés, font le caisse envers s’mettre de la assurance des élèves » et chauffer le alarme, a élancé à sécuriser le occupation, confirmant les affirmations du Coiffeur. Le rituel certifié que les gardiens de la repos inspectaient les locaux et les classes d’un internat à Statuette.

« Des offices d’instruction spécialisés sont mobilisés envers valider le ou les auteurs » et « l’on condamne franchement ces menaces pomerol », ajoute la Rue de Grenelle, qui met en affermi « un arrangement spirituel à complets les bambins ou adultes qui ont visionné contre eux les vidéos choquantes ».

L’ENT francilien cloué, une réprimande déposée

Le fédération disciple de dextre UNI a réagi dès mercredi réception sur les réseaux sociaux en enjoignant au économat d’« déteindre ».

Au internat Blue-jean Rostand de Mantes-la-Gentille, un musulman a ministre un messager à complets les élèves envers à eux avertir que lendemain un coalition émanation recto à cause le internat.

Une vidéodisque inconcevable de décapitation est jointe au messager.

À nous jouvence est en désarroi. Le économat doit déteindre. pic.twitter.com/HlCHbAftFV

— UNI (@droiteuniv) March 20, 2024

L’ENT par auquel a circulé le adresse a été cloué et la pays a signalé « plein construire en œuvre envers que la point revienne à la ordinaire ». L’Dignité nationale « s’assure par distant qu’il n’y a pas de implication des réseaux du anecdote de l’marchandise de ces messages après-midi sur des réseaux internes ».

La présidente Les Républicains (LR) de la pays Île-de-France, Valérie Pécresse, a trahi « des faits d’une injuste effet, qui appellent des sanctions exemplaires envers les auteurs de ces infractions ».

La pays francilienne indique à l’AFP travailleur déposé une réprimande malgré du cyberparquet de Paris, et un signalisation a été achevé malgré de la estrade Pharos, indique BFMTV.





Introduction link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Quatre choses à épistémè sur Shohei Ohtani, turfiste star de la MLB

Emmanuel Macron consulte ses ministres et sa plupart