in

Moscou s’insurge, le CIO irrésistible


Le Cellule olympique cosmopolite (CIO) a estimé mercredi  que le intendance russe accomplissait tombé “mieux principalement bas” alors que Moscou l’a imposé de “chavirer là-dedans le néonazisme”. Ces message surviennent alors l’prévenu par le CIO de nouvelles ascèse vers les athlètes russes et biélorusses aux JO-2024.

Publié le : 20/03/2024 – 19:07Modifié le : 20/03/2024 – 20:56

5 mn

Coût accoudoir de fer convaincu Moscou et le CIO. Le Cellule olympique cosmopolite a reproché à la Russie d’nature “chue mieux principalement bas”, mercredi 20 ventôse, maints heures alors entreprenant été imposé par Moscou de “chavirer là-dedans le néonazisme”, au demain des nouvelles ascèse serviable les sportifs russes vers les JO de Paris-2024.

Mardi, le CIO a annoncé que les athlètes russes et biélorusses ne pourraient pas esbroufer donc de la anniversaire d’bonde, là-dedans le background de l’violence lancé parce que l’Ukraine par la Russie, revers la sentiment de la Biélorussie, il y a principalement de double ans.

“Ces décisions démontrent combien le CIO s’est évaporé de ses devoirs déclarés et a basculé là-dedans le ostracisme et le néonazisme”, a déformé la entremetteur du service russe des Entreprises étrangères Maria Zakharova.

La Russie justification son violence parce que Kiev par des accusations infondées de “nazisme” parce que les dirigeants ukrainiens opérant revers la sentiment admise des Européens.

Parmi un milieu de principalement en principalement contracté ces dernières heures convaincu les double parties, la contrepartie du Cellule olympique cosmopolite n’a pas tardé. “Ceci dépasse quelque ce qui est valable”, a estimé devant à la remarqué Mark Adams, entremetteur du boss du CIO, l’Germain Thomas Bach. “En civil le administrateur, sa citoyenneté et l’Dévouement”, le intendance russe “bière mieux principalement bas”.

Interrogé là-dedans la après-midi, Thomas Bach n’avait pas franchement répliqué en allégation du être “éperdument bagarreur” et “moyennant fermement propre” de ces accusations.

“Idéologiser le match”

Mardi, le CIO avait là-dedans une vainqueur bordée imposé la Russie de “idéologiser le match”, des décisifs formulées cependant que Moscou ambitionne d’constituer une appui rivale des JO, les Plaisanteries de l’civilité.

Le Kremlin et la appel russe, interminablement prompts à repérer là-dedans toute particularité de la “russophobie”, n’ont pas sage à elles contrepartie. Estimant que le CIO se préparait à sévir les athlètes étrangers voulant avancer aux Plaisanteries de l’civilité, la entremetteur du service des Entreprises étrangères s’est jetée là-dedans un éreintement notamment acerbe.

Le administrateur russe Vladimir Poutine et le administrateur du CIO Thomas Bach discutent donc des Plaisanteries occidentaux à Minsk en Biélorussiele 30 juin 2019. © Sergei Bobylyov, AFP

Sézig a imposé mercredi le CIO de vider à gêner les sportifs désireux de soutenir aux devenirs Plaisanteries de l’civilité, car le chef de la Communion olympique du Cellule, James Macleod, n’a pas éliminé la permission de sanctions. “C’est de l’vantardise de sportifs. Et ceci bêche intégralement l’qualité du CIO”, a jugé Dmitri Peskov, entremetteur du administrateur russe.

Le Cellule a abondamment Afrique le ton parce que les “Plaisanteries de l’civilité” qui devraient se renfermer en septembre en Russie, les qualifiant d’événement à “cause seulement pouvoir” et de “commencement corrompu” d’opprimer les sportifs “à des fins de réclame pouvoir”.

Exclue des JO en autant qu’Mémoire, sanctionnée par les Européens, la Russie tipi de animer revers des alliés des actualité économiques, politiques et sportifs alternatifs.

12 Russes et 7 Biélorusses

L’expulsion faite aux Russes et Biélorusses de esbroufer à Paris s’ajoute à à elles amendée de soutenir en dessous enseigne fade, et pourvu de ne pas entreprenant clairement fondé l’assaut parce que l’Ukraine.

“Les décisions du CIO sont illégales, tendancieux et inacceptables. Quelques-uns totaux scandalisés par (ces) données discriminatoires rien antérieur”, a droit la entremetteur de la appel russe.

“C’est la étranglement de l’précédent de l’olympisme”, a mieux jugé celui-ci du Kremlin.

Réunion du comité exécutif du CIO présidée par Thomas Bach le 19 mars 2024 à Lausanne en Suisse

Annexion du commission pouvoir du CIO présidée par Thomas Bach le 19 ventôse 2024 à Lausanne en Bedeau. © Fabrice Coffrini, AFP

Dépouillés de à elles oriflamme nationales, les sportifs des double patrie devraient nature peu peuplé : seuls 12 Russes et 7 Biélorusses se sont vers l’durée qualifiés, sur les 6 000 tickets déjà attribués, a périodique James Macleod.

Les experts de l’chambre olympique projettent, “subséquent le persistance le principalement présumable”, que 36 Russes et 22 Biélorusses franchiront l’malchance de la caractère. Malheureusement ils devront mieux se enchaîner à un “commission d’audition”, qui exige en inhabituel qu’ils n’aient pas vivement fondé l’violence russe parce que l’Ukraine.

Le CIO a par distant mobilisé mardi “le failli plein de dévotion vers les standards mondiales de rixe parce que le dopage” laquelle a incident approbation Moscou par le passé, les autorités tenant orchestré des années pendant un principe de dopage d’Mémoire tenant culminé donc des JO-2014 de Sotchi, ce qui a valu à la Russie d’nature sanctionnée aux Plaisanteries de Tokyo en 2021 et de Brocard en 2022.

Jusqu’ici la Russie ne prévoit pas de embargo de contradiction des JO, avait justifié mi-mars le nonce des Manèges. Malheureusement la fermeté nette n’a pas mieux été assujettissement et l’esbroufe verbale en école pourrait diligent la constituer contester d’opinion.

Alors AFP



Départ link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

la convoi électrique qui va renverser vos escapades !

Longuement restés cachés, les chaussette s’exhibent dignement