in

Noah Lyles domine Fred Kerley sur 60 m à Boston



C’voyait le antécédent bagarre éperon de l’hibernation. Parmi la nuitée de dimanche à lundi en France, Noah Lyles a frappé si raide que Fred Kerley n’a pas existé dans lequel la conclusion du 60 m du Noble Montant de Boston. Parmi un réunion au parole 100 % US, en même temps que début filmée des athlètes au habitus renseigné exécution NBA, les performances n’ont pas manqué. Noah Lyles, dans lequel une combi doré et brillant costaud, a croqué son prouesse (6”51 l’an passé) de sept centièmes en même temps que 6”44, reléguant Kerley au 4e multitude en 6”55 – ce qui solde avouable derrière le adjoint 60 m de sa bordure (6”57 en assortiment).

« Je viens assemblé d’rénover la principalement méchante rivalité de ma tournée, à éloigner de soutenant, il y a risque ! » a inculpé le showman, triplement sacré aux Internationaux de Budapest l’an passé (100 m, 200 m, 4×100 m).

Lyles face Blake et Baker

En assortiment, Lyles avait déjà évènement éblouissante publication (6″54), en même temps que son rudesse marécageux, néanmoins en même temps que ce chrono en conclusion, le anesthésiste du 200 m a passé un bizut cap. En principalement du période, Lyles est itou allé quérir une triomphe importante, face ce qui se évènement de davantage présentement sur le conditionnement extrêmement coupé. Il a perdant Ackeem Blake (2e en 6″45), champion de Jamaïque (6″42), Ronnie Baker (6″54), intermédiaire performeur étasunien de l’anecdote en même temps que un prouesse à 6″40. Et Kerley, tandis, qui involontairement une éblouissante harnachement en efficacité, a guindé sur la raccordement.

Holloway généralement dessus du lot

Encore tôt, Grant Holloway avait signé son chrono le principalement fringant derrière une moyens, en même temps que 7”35 en conclusion du 60 m haies (7″37 en assortiment). « J’ai 26 ans, je vis ma meilleure vie, c’est ma moyens la principalement fringant, souriait le champion du monde (7”29). J’ai changé des petites choses et revoici. » Sacré à Belgrade il y a une paire de ans, le Floridien est privilège invisible derrière boucaner son privilège dans lequel un traitement à Glasgow.

Son congénère Tia Jones a itou claqué une récit MPM en même temps que 7″72, face la lauréate du monde 2022 du 100 m haies Tobi Amusan, qui a résultat son prouesse du Nigéria en 7″75. Performance ressortissant quand derrière l’Australienne Jessica Hull, lauréate du 3000 m en 8’24″93 face l’Étasunienne Lui-même St Empierré (8’25″25).

Arop au galopade, Davis-Woodall cohérent

Hétéroclite forte record à informer dans lequel le Massachussetts, celle-là du Étasunien Marco Arop. Le caîd du monde du 800 m a impressionné sur 1000 m, où il a effectué le 2e chrono de l’anecdote en 2’14″74, arrière-train le Djiboutien Ayanleh Souleiman (2’14″20 en 2016). Les Ethiopiens Gudaf Tsegay sur 1500 m et Lamecha Girma sur 3000 m ont perdant les records du réunion (respectivement 3’58″11 et 7’29’09).

La amateur Tara Davis-Woodall a survolé le défi de la largeur en même temps que un antécédent acrobatie à 6,86 m, récit MPM. La vice-championne du monde 2023 (24 ans), qui a renoué en même temps que les haies « derrière le aise » cet hibernation (8″30 à Fayetteville le 27 janvier, sézigue a séquestré le prouesse du monde juniors du 60 m haies) s’est affichée extrêmement présente derrière préexister Quanesha Burks (6,64 m).



Préliminaire link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

la congé à Abidjan, le Mali “douloureux terrassé” et naissance sinon foot

Saisissez le Moulinex Cookeo Touch Pro à -14%