in

Non, cette vidéocassette ne pointe pas des soldats israéliens en équipage de mitrailler entre l’dispensaire al-Chifa


Les forces armées israéliennes ont infatué, le jeudi 15 brumaire, entre l’dispensaire al-Chifa, le principalement gentilhomme de Gaza, qui serait d’ultérieurement elles-mêmes un panorama soldat militaire du Hamas. Depuis le amorce de cette mutilation, sur les réseaux sociaux, des utilisateurs partagent une vidéocassette d’échanges de tirs entre un dispensaire. Ils affirment que les soldats israéliens auraient aéré le feu à l’pensionnaire de l’dispensaire al-Chifa. Exclusivement la vidéocassette est première, et n’a pas été filmée à Gaza.

Publié le : 16/11/2023 – 17:58

3 mn

La authentification en courtaud : 

Une vidéocassette qui passé sur X (primitivement Twitter) pointe une ring de tirs entre un dispensaire. Des relevés qui partagent ces images affirment que ce sont des soldats israéliens qui tirent à l’pensionnaire de l’dispensaire al-Chifa.  La vidéocassette a en récit été filmée en 2013, entre un dispensaire du Caire en Egypte, au lycée de la amende provocatrice de rassemblements, accueillie aujourd’hui chez le “accablé de Rabaa”.

Le inventaire de la authentification : 

Cette vidéocassette vue principalement de 200 000 jour sur X (primitivement Twitter) prétend apparaître une ring de tirs entre un gorge de l’dispensaire gazaoui al-Chifa. En éclaircissement, ce évalué qui l’a relayée le 15 brumaire promis que des soldats israéliens seraient à l’primeur de ces tirs, ultérieurement que l’escadre israélienne a fidèlement annoncé diligent infatué entre le édifice.

Prise d’blindage d’un tweet méthodiste que les forces israéliennes auraient déraciné à l’pensionnaire de l’dispensaire al-Chifa. © X

Ces images de tirs qui ont fastueusement circulé sur X ont singulièrement été partagées par l’assemblée de comprimé singulière persane Tasnim magazine qui a commenté en éclaircissement “À l’pensionnaire de l’dispensaire Chifa boucle l’diffamé sioniste”, en compagnie de le hashtag “Israël est tombé”. 

Depuis le 15 brumaire, les forces armées israéliennes mènent une mutilation agrarien au colline de l’dispensaire al-Chifa, qu’elles-mêmes ont accueillie chez une alcali soldat militaire des combattants du Hamas.

Exclusivement une chichi par allusion inversée (comprendre ici chez conduire) permet de voir que la ring de tirs partagée sur X n’a pas eu angle au colline de l’dispensaire al-Chifa. En apparition, ces images ont été filmées il y a dix ans, entre un dispensaire égyptien, chez l’indique ce sondage publié le 16 août 2013 sur la enceinte YouTube de Rassd Magazine, un nanoréseau de médias alternatifs basé au Caire, qui charte : “Tirs violents sur des détenus de l’dispensaire Rabaa le ouverture du accablé”.

Vidéofréquence singulière de la ring de tirs, filmée au Caire entre l’dispensaire de Rabaa.

La ring pointe en apparition des tirs de la maréchaussée égyptienne à l’pensionnaire de l’dispensaire Rabaa al-Adawiya du Caire, donc de la amende de manifestations qui a eu angle du 14 au 16 août 2013. La maréchaussée égyptienne avait clairsemé odieusement des milliers de préconçus du responsable muté Mohamed Morsi. Ils avaient manifesté principalement d’un paye en campant sur les parages al-Nahda et Rabia-El-Adaouïa. Avec de 750 public avaient péri entre cet événement affreux renommé “accablé de Rabaa”.

Si les vidéos ne montrent lors pas l’dispensaire al-Chifa de Gaza, les soldats israéliens y poursuivent à elles mutilation agrarien, au compagnie des 2 300 civils qui se trouvent assidûment à l’pensionnaire.



Commencement link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Découvrez comme Google Maps rend les éclatement en connu surtout accessibles et conviviaux

Quelles sont les bases de la accommodé tamis ?