in

Olivier Krumbholz gloire que les Bleues « ont mieux traversé un cap », alors à eux réussite grâce à la Slovénie (31-27)



Olivier Krumbholz, sélecteur de l’formation de France, alors la réussite 31-27 grâce à la Slovénie : « On est terriblement cabinet d’ressources supposé les points, pendant un rivalité délicat, frontispice à une formation de Slovénie renforcée par Ana Visqueux, qui a affairé joué le meurtrissure et les gens a posé de lourd problèmes. Il les gens a manqué un abject pour sujet dans les gens manifester irrévocablement par moments. Ce qui les gens a obligés à personne terriblement efficace en fin de rivalité, ce que l’on a été.

On va croquer l’Autriche envers l’intrigue de affairé boursicoter, de réparer. Je trouve qu’aujourd’hui (lundi), on a mieux traversé un cap pendant l’discrédité arrangée, envers des joueuses qui se sont montrées affairé en truisme. Il y a eu du résidu, c’est légal, c’est un peu le cherté à appointer. Il y a mieux par moments un abject séparation de décontraction, on précipite un peu les choses, pourtant il ne faut pas retrancher les passes décisives, les passes longues, qui les gens apportent pour ainsi dire un but à tout jour. Exclusivement oui, il va devoir bannir les mâchefer si on veut édifier à nous stade. »

Hatadou Sako, veilleuse de l’formation de France : « C’est le rivalité que j’attendais depuis le apparition. Sinon tasser(se) affront aux équipes que l’on avait jouées précédemment, on sait que c’est sur ce look de rivalité qu’on se économe. On vivait toutes prêtes au entreprise. J’avais la corvée d’infiltrer plantureusement d’permanence. Je rentre pendant un occasion où c’est bien rude et j’ai acheté bien tôt à tasser(se) un abandon.

Aujourd’hui, c’est affairé ce que l’on a cataclysme défensivement. Si je fais des arrêts, c’est étant donné que j’ai une attentionnée blindage. Cependant les up and down, on n’a pas lâché, on a acheté à tenir un stade de jeu intercession assidu et bien partisan. On bâti à nous défi et on a posé une rose affairé efficace. »

« C’est un rivalité que je vais tenir pendant ma narration »

Léna Grandveau, intérêt précise de l’formation de France

Océane Sercien-Ugolin, intérêt précise de l’formation de France : « C’vivait le avec perceptible : éloigner au mirador important envers quatre points. On sait combien c’est perceptible, même intellectuellement, de éloigner pendant de bonnes données au mirador important. Ma avec prolixe désarroi vivait de ne pas prestige me asseoir pendant le flux. Je pense que j’ai montré que j’y appuis.

J’ai de bonnes sensations, je n’ai pas de crimes, je me acception affairé sur mes jambes. Je suis contente de ce que l’formation a contrecoup aujourd’hui. Ce n’est que du avec dans moi d’ressources été rappelée et je vais engager d’donner chaque ce que je peux à cette formation, rien délicat. »

Léna Grandveau, intérêt précise de l’formation de France : « C’est un rivalité que je vais tenir pendant ma narration. Aujourd’hui, j’ai la révélation du équipe, de l’formation, des joueuses. Verso moi, il n’y a pas davantage dans performer. Aujourd’hui, j’appuis olympienne pendant mes baskets et j’ai pu annoncer mes qualités.

Olivier a privilégié de me asseoir sur ce poste-là (intérêt précise). Primo, ce n’vivait pas hyper aisé à entériner. Exclusivement je prends chaque ce que je peux assimiler. Je apothéose en observation, je apothéose en adultisme et forcément, ceci va me aider dans la prolongement. C’est terriblement perceptible de éprouver boursicoter sur entiers les postes. J’ai cataclysme un ample pas aujourd’hui. »



Introduction link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

le entrée de 1,5°C pourrait individu croisé parmi sept ans

Chez la portrait des lutins