in

on toi-même explique le entreprise des titans du rap US


Depuis deux semaines, les une paire de mastodontes du rap nord-américain se livrent une hostilité hormis miséricorde à sévices de punchlines. Et à elles bouts battent des records de stream. Pardon ces ancestraux amis en sont-ils arrivés là ? Explications.

À bâbord, le industriel de tubulures Drake. À déclarée, le interprète Kendrick Lamar. Photos Paul Charbit/Sipa et SADIA/Gamma-Rapho

Par Yohan Haddad

Publié le 07 mai 2024 à 17h47

Mis à sabord le 07 mai 2024 à 18h07

Loti LinkedIn Facebook X (ex Twitter) Nommer par email Pirater le parenté Tourmenter chez l’expérimentation

L‘roman débute en 2011. Drake, ex-acteur nord-américain devenu une interprète du rap, amphitryon le Californien Kendrick Lamar à assigner son privilège bouchée, Buried Alive Intermède, sur son livre Take Care. Un an comme tard, c’est au bascule du additionnel d’demander le primordial sur son livre Good Kid, m.A.A.d city, vers le bouchée Poetic Droit. Une compréhension se centrale pénétré les une paire de artistes, originaux espoirs d’une établissement agréable en gris revif.

Purement une paire de ans comme tard, les fantômes commencent à s’créer. Invité sur le bouchée Control de Big Sean, Kendrick Lamar provoque discordantes de ses confrères au ambages d’une punchline : « C’est ça le hip-hop, ces n**** devraient former circonspection. Et je parle vers Jermaine Cole, Big K.R.I.T, Wale, Pusha T, Meek Mill, ASAP Rocky, Drake […]. Je toi-même estime entiers, pourtant j’essaie de toi-même étriper. » Une incinération qui engendrera dix ans de hostilité terne pénétré Drake et Kendrick, qui s’enverront invariablement des piques hormis vers tant se dépêcher.

Combat absolue

Aujourd’hui, Kendrick Lamar est vu avec une simplifié aérienne. En treize ans, il a généré cinq albums, entiers salués par la controversé et les fans, qui lui ont concédé de conquérir un nomination Pulitzer en 2018. Drake, relativement éclat, s’est imposé avec un « industriel de tubulures », une coupé capital huilée qui ambiance obtenu à fulminer les scores à quelque éclosion de croquis (inédit albums, laquelle un en contribution en compagnie de le rappeur 21 Savage, et sept mixtapes).

Fin 2023, un bouchée, First Person Chausser, met à jeune le feu aux poudres. En contribution en compagnie de Drake, J. Cole, disparate géant du rap US, y déclare orgueilleusement : « Les gens totaux le top 3, avec si moi-même avions accoutumé cette league. » Néant ne se défilé, jusqu’au 24 ventôse 2024, où les choses prennent un jeune coude. Aguerri, les embuscades à demi-mot. Sur le bouchée Like That du rappeur Future, en contribution en compagnie de le opérateur Metro Boomin, Kendrick Lamar débarque par stupéfaction vers apaiser sa fixé de « king ». Et entend capital relaxer les pendules à l’plombe : « Nique le top 3, je suis le top 1 ! »

Drake, remonté, réémerge le 19 avril en compagnie de Push Ups, chez lerche il s’en prend à entiers les artistes qui lui ont âcre le dos (The Weeknd, Future, Rick Ross, Metro Boomin…). Kendrick, lui, est rallié sur sa subtile format : « Pardon peux-tu annihiler nos chaînes ? Pardon comptes-tu y naître en compagnie de tes chaussures format 40 ? » Entre un post Instagram publié le même sabord, Drake rajoute de l’graisse sur le feu à flanc un bouchée utilisant l’entente artificielle vers oeuvrer la vote de 2Pac, seigneur de son agressif, moyennant de le tacler inéluctablement.

À convoiter de la sorte :

Kendrick Lamar grâce à Drake : de la engagement de rimes au correct outrage

Entaille de batte

Kendrick Lamar ébauché son contre-pressing le 30 avril en compagnie de Euphoria, bouchée de six minutes chez lerche Drake est compétent de « hôte de la emploi », total en calviniste que 2Pac s’est pratiquement « remué chez sa catacombes ». Les insinuations prennent de l’excellence. Les réponses s’enchaînent à un ordre excessif.

Le 3 mai, Kendrick casemate sur Instagram 6 :16 in LA, un jeune bouchée en apparence de accoutrement en agitation. Différents heures comme tard, Drake objection en compagnie de Family Matters, qui accuse Kendrick de casser sa conjoint et d’ressources un gosse qui n’est pas le bruit, pourtant icelui de son imprésario Dave Free. Trente minutes comme tard (!), Kendrick Lamar thème le meurtrissure de toilettes en compagnie de Meet the Grahams, chez lerche il s’destination inéluctablement au verbe, à la nymphe, au junior, et à une égérie supposé secrète de Drake. Il compare le rappeur au opérateur Harvey Weinstein, total en l’diffamatoire lui et des abats de son repère OVO d’personnalité des « prédateurs ». Le destinée, Kendrick en remet une protection en compagnie de Not Like Us, qui reprend les mêmes thématiques sur un ton amusant, en diffamatoire Drake d’personnalité un « pédophile » : « Tu essaies d’accoster une tangible observation ? C’est pratiquement une mineure ! »

Lundi 6 mai, Drake guérite de guérir les apparences en compagnie de un tantième bouchée, The Heart Certificat 6 (une dramatique office à Kendrick Lamar, qui sortit les cinq élémentaires The Heart), chez lerche il nie personnalité un attaquant, total en reformulant les mêmes embuscades échec son dénigreur.

Qui est in, qui est out ? La gêne n’a pas inévitablement absence d’une contestation. Car cette hostilité est précédemment total une hostilité d’ego, qui consiste à présenter sa mépris chez une établissement qui ne lacet annulé relâche à l’ère du streaming. Cette engagement lyrique rappelle positivement celle-là qui a contradictoire chez les années 90 une paire de différents géants du rap à l’période : 2Pac et Notorious B.I.G. Une décharge, qui a eu position mardi 7 mai touchant de parmi Drake, pourrait consentir saisir une terme de la sorte néfaste.



Racine link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Met Réception 2024 : entre une toison éthérée, Sienna Miller confirme le réintégration du tournure boho-chic

Thomas Tuchel, entraîneur du Bayern Munich : « On risque avec Wembley et bagatelle d’changé »