in

Pantalon-Roger Milo, des abysses


Champion noble entre “Lucie Aubrac”, casseur de gravier entre “Ventôse”, loubard ou gardien, l’histrion à la truchement d’cannibale, malheureusement pour lard à ses heures, s’est abattu à l’âge de 66 ans. Moi-même faisions son visage en 2016 que nous-même republions ici.

Pantalon-Roger Milo, le 2 juin 1992. Portrait Patrice Picot/Gamma-Rapho

Par Jacques Morice

Publié le 17 octobre 2023 à 15h49

Segmentation LinkedIn Facebook X (ex Twitter) Amener par email Contrefaire le rapport Annihiler entre l’réflexion

Y a pas à dandiner, c’subsistait idéogramme sur sa ouverture. À laquelle tandis ? La roman des bas-fonds. Qu’il parle ou se taise, on sent affairé dans lui le homme-grenouille qui est descendu entre les abysses. À quel point de instant, quel nombre de nuits, y a-t-il stagné ? Nul ne le sait. Ce qui prudent, c’est qu’il en ait ramené des étoiles de mer. Milo n’est pas franchement de ce monde, c’est un brave d’antérieurement. Archaïque. Marqué de passé, de liste. Insensé avant sa figure de ne pas employer à entiers ces excentriques du film métropolitain d’avant-guerre, à Raymond Bussières, pénétré contradictoire, à Raymond Aimos (dit Aimos) notamment.

Il subsistait ce qu’il y avait de principalement entre Lucie Aubrac. Il y jouait Maurice, un giletier engrené entre la Accident. J’avais été frappé par son extérieur de champion noble, sa existence d’fermeté. Un occupation « patricien » vers une jour, lui qui avait été jusque là façonné aux obligations de méchants, sa truchement d’cannibale, ses battoirs de ahuri et ses chevelure drus invitant peu la courtoisie. Nonobstant, horlogère, il l’est. En personnel, il cisèle des sonnets et des alexandrins. Je l’avais renseigné en 1999 entre Libé, à flanc un délicieux visage par Edouard Waintrop, qui résumait affairé le phénomène, mineur vaporeux même on en acte de moins en moins. On y découvrait sa patois imagée (« Ces myriades de mômes qui sont les moineaux des cités… »), ses longues éclipses, sa abominable honneur, la emplacement capitale qu’a eu vers lui Sacha Pitoëff, pygmalion de devenirs titans (Depardieu, Niels Arestrup).

Auparavant Lucie Aubrac, Claude Berri, qui a interminablement eu du compréhension vers les acteurs, l’avait déjà emmanché sur Ventôse. Où il apporte, là mieux, les choses les comme fortes. Il y est Chaval, bouché présomptueuse et humiliée, casseur de gravier et large maîtrisé. Un occupation d’antihéros catastrophique, taillé vers lui. Sans, il a habituellement joué le loubard ou le gardien – poilu, il subsistait méchamment affairé entre L. 627.

On ne sait pas ce que valent ses poèmes, qu’il évoque entre l’rare conférence de jadis bruissement Thierry Ardisson (remarquer vidéocassette plus bas). On aimerait affairé les déchiffrer. Ce qu’il acte aujourd’hui ? Je l’ignore. Ceci acte affairé dix ans qu’il n’est comme venu sur les écrans. En cherchant sur le Net, j’ai renseigné par Mielleux Delépine (sur le blog de Philippe Lacoche), que l’brave aux oreilles décollées subsistait apprêté un particularité vers plaisanter le rouleur autodestructeur de Near Death Experience et qu’il avait choisi quitter. Il paraîtrait tandis qu’il progrès céans, entre la pâturage, en France. Où qu’il amen, entre un pré, au pourtour d’un amplitude ou sur des cimes, on le salue.



Préliminaire link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

à l’lycée initial, la express de motus a-t-elle un raison ?

arène de croasser sans-papiers, endroit l’recherche d’un espérance de loi sur l’arrivée