in

pas d’cadre revers l’Ukraine d’ici la fin de l’cycle



Maladresse d’concorde compris républicains et démocrates au Curie, les Bordereaux-Unis ne seront pas en prudent de raviver, ci-devant la fin de l’cycle, l’cadre de 61 milliards de dollars d’riche à l’Ukraine réclamée par Kiev et la Immeuble Blême. Les parlementaires américains feront à eux plan le 8 janvier.

Publié le : 20/12/2023 – 03:01

4 mn

Pas de originaux recette américains revers l’Ukraine en 2023 : les chefs du Curie des Bordereaux-Unis ont acté mardi 19 décembre le incident que le Concile terminerait l’cycle rien assurer l’cadre de 61 milliards de dollars réclamée envers persévérance par Kiev et la Immeuble Blême.

Les négociateurs républicains et démocrates ne sont pas parvenus à un concorde, cependant les pressions répétées du dirigeant nord-américain Joe Biden et les signaux de son identique ukrainien Volodymyr Zelensky. Les leaders du Curie, le républicain Chuck Schumer et le démocrate Mitch McConnell, ont dit présumer influence décider sur cette riche “en immersion d’cycle prochaine”.

C’est une échec de puis revers le dirigeant ukrainien, là-dedans une cycle composée par l’prévision déçu d’une prolixe contre-attaque, la condensation relais de la Russie sur le façade et l’revers du déblocage d’une riche de 50 milliards d’euros par l’Confusion occidentale. Et la Immeuble Blême a déjà éclairci qu’sézig serait “à nerveux de richesse” revers l’Ukraine “d’ici la fin de l’cycle”.

Volodymyr Zelensky voyait commencé à Washington pour sa part – son inconnue croisière là-dedans la mégalopole nord-américaine en un an – mi-décembre revers aventurer d’intensifier la condensation. Les Bordereaux-Unis “ne trahiront pas” l’Ukraine, avait-il assuré lorsque d’une conseil de tassé mardi.

“Comme abondamment qu’il le faudra”

C’est comme un outrage insatiable revers Joe Biden, qui a incident du armature à l’Ukraine et du amélioration de l’accord atlantique double grands marqueurs de sa habileté troisième. Verso confirmer cet bataille, le régisseur républicain, postulant à sa réélection en 2024, s’voyait même constat à Kiev en février – le préliminaire locomotion d’un dirigeant nord-américain sur un pays en affrontement non contrôlé par les Bordereaux-Unis.

Pourtant mitoyen de double ans postérieurement le immersion d’une affrontement qui s’enlise – et puis de 110 milliards de dollars déjà débloqués par le Concile – la corvée de la continuation de ce armature, “comme abondamment qu’il le faudra”, à l’Ukraine, se mièvrerie envers de puis en puis d’persévérance.

Les républicains en personnel ont venu à imaginer la annotation fort débauchée. Et ils avaient préparé à eux armature à cette histoire cadre à un radicalisation purgative de la habileté migratoire nord-américaine. Les tractations sur ce documentation déchaîné n’ont exclusivement pas atteint à climat.

Responsable que le sympathie d’obligation s’est empressé coupant à Washington depuis le immersion de la affrontement en 2022, le dirigeant Biden avait demandé au Concile de allier sa épreuve d’riche revers l’Ukraine à une distinct d’comme 14 milliards revers Israël, confédéré des Bordereaux-Unis en affrontement quelque le Hamas. Verso l’imminent, vainement.

Match le 8 janvier

Depuis le immersion du choc, le Kremlin enjeu sur l’ahanement de l’riche européenne, et toute réticence des alliés de Kiev conforte la Russie là-dedans l’estimation que son gageure sera leader.

L’revers du Concile à décider cette cadre ne augure pas revers également la fin du armature des Bordereaux-Unis à Kiev.  Les parlementaires américains font à eux plan le 8 janvier, et les chefs républicains et démocrates du Curie n’ont incident que preuve à eux arrière-pensée de assurer cette cadre, qui comprend un fermeture guerrier, humain et macro-économique.

C’est à la Tribunal des représentants, qui doit comme complimenter ces recette, que les choses se compliquent. Son neuf dirigeant, le démocrate Mike Johnson, n’est pas hostile, sur le archétype, à allonger l’assistant nord-américaine, exclusivement prétend que icelle n’est pas moyennement encadrée. “Ce que l’gouverne Biden semble réclamer, ce sont des milliards de dollars supplémentaires rien vérification adéquate, rien présente manoeuvre de conquête”, a-t-il asséné postérieurement son mise en relation envers Volodymyr Zelensky mi-décembre.

Le prédicateur vigile doit comme accoucher envers la précise méchante de son faction, des parlementaires qui ne veulent puis diriger le inférieur peuplier noir à l’Ukraine. Ces élus, proches de l’chevronné dirigeant Donald Trump, ont disgracié le nouveau prédicateur il y a malheureusement certains paye, l’médisant compris hétéroclites d’empressé convenu un “concorde mystère” sur l’Ukraine envers les démocrates.

Lorsque de sa conseil de tassé de mardi, Volodymyr Zelensky a d’distant éclairci qu’un augmentation de Donald Trump à la Immeuble Blême pourrait empressé un “agissant effet” sur la affrontement en Ukraine. 

Verso AFP



Origine link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

le Texte pratique irrémissiblement le commencement de loi

Chelsea se qualifie revers les demi-finales de la Coupure de la Complot frisette, Nkunku essentiel revers son solidarité