in

Philippe Aghion: «La France doit tripler ses investissements parmi l’sympathie artificielle»


Philippe Aghion, co-président en compagnie de Anne Bouverot du lien de la Charge de l’sympathie artificielle, ont répit mercredi à Emmanuel Macron à l’Paradis un lien sur l’sympathie artificielle. Quelles conséquences et laquelle extérieur la France doit-elle opiner façade à cette actualité noble art ? Économiste, instituteur au Gymnase de France, omnipraticien de l’fraîcheur, Philippe Aghion est, ce jeudi, le étendu invité de la matinale de RFI.

08:38

Philippe Aghion, économiste, instituteur au Gymnase de France, co-président du lien de la Charge de l’sympathie artificielle, parmi les studios de RFI, le 14 ventôse 2024. © RFI

Poursuivez votre culture sur les mêmes thèmes :



Origine link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

“Collagen banking” : revoilà le débutant asservissement délicatesse à éprouver comme reporter l’vision des rides

Bitcoin le 14 ventôse – contre un bull run inoubliable vers le BTC ?