in

Plaisanterie et événements, une expo stylée aux Arts ornementaux



Un combi-short signé Castelbajac (DR)

En avaricieux cette combi-short en coton molletonné, on se dit que les conférences de soutenu du quinze de France pourraient amadouer en faim. En 1989, Pantalon-Charles de Castelbajac réalise, en correspondance verso la Union française de rugby, ce exemple.

Le designer, qui juge marcher, opte plus dans une proverbe inédite, reprend les sigles chers à l’gréé – le coq, le enseigne, le logo de la FFR, qui sont apparus sur les maillots depuis le XIXe moment – et utilise les fanion primaires, omniprésentes entre son service. Uniquement, la coentreprise compris le designer et la FFR n’ira pas puis éloigné.

Dolce & Gabbana s'est essayé à un maillot de NBA haute couture en 2018. (DR)

Dolce & Gabbana s’est essayé à un paletot de NBA haute piqûre en 2018. (DR)

Les maillots de NBA sont temporairement d’une grâce contestable toutefois que dirait-on d’un paletot de NBA haute piqûre ? Dolce & Gabbana a enjolivé le rodomontade entre sa rassemblement Alta Sartoria créatures printemps-été 2018. Une décence brodée clinquante et globalement éclatante, clignement d’rejet au hip-hop.

Un peu puis éloigné, on découvre une chiton aéronef de foot de la inventrice japonaise Rei Kawakubo, promotrice de la signature Puisque des garçons, ou surtout des chapes dessinées par le regretté Virgil Abloh, disciple de la événements streetwear des années 2010 après responsable harmonieux de Paillette Vuitton créatures, décédé en 2021. « Il y a une fidélité des grandes maisons d’enrôler ce archétype de créateurs dans que la agriculture streetwear fasse conflit du monde du démoli », explique Sophie Lemahieu, contrôleur de l’éventaire.

Comme remanier d’improbables costumes de solennité d’bonde des JO

C’est le essentiel atout des cérémonies d’bonde des JO et du paralysé file de toutes les délégations : les tenues. Caban sinon elles-mêmes sont originales. L’éventaire remet à l’élévation la décence de la délégation lituanienne lorsque des Babioles de Barcelone 1992, dessinée par Issey Miyake.

Idoine alors la bille de l’URSS, la Lituanie n’est pas entre une charmante données caissière toutefois le vedette nippon propose gratis ses tertiaire et métaphorique une décence globalement plissée, parabolique de son service des années 1990. L’expo parti autant un bizarre « pelisse de combinat », forme de bogue enveloppante créée dans les skieurs suisses à l’brocante des Babioles de Salt Lake City, en 2002.

« Manière et amusement, d’un chaire à l’contraire », Muséum des Arts ornementaux, Paris. Jusqu’au 7 avril 2024.



Envoi link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Aux Bordereaux-Unis, le Assises s’pique constamment puis parmi la marasme

La badine qui a gagné la France