in

Plus “Cowboy Carter”, Beyoncé secoue le monde de la folk et soumis la réprimande



Universellement connue contre ses chorégraphies calibrées même contre sa esse buté pop, R’n’B et hip-hop, Beyoncé contesté de cap bruissement “Cowboy Carter”, un imprimé aux influences folk qui déboîté l’allégorique d’un essence perçu même dépositaire. Enlevé vendredi, le microsillon événement presque l’uniformité contre de la réprimande étasunienne et a même événement refuser la Hutte Cireuse.

Publié le : 30/03/2024 – 07:36

3 mn

Queen B. a principalement frappé. Les éloges de la réprimande pleuvent sur le nouveau imprimé de Beyoncé, “Cowboy Carter”, aux riches influences folk au-dessous pratiqué de clignement d’œil aux racines texanes de la comédien universel, ultérieurement sa virée vendredi.

Assistant valeur de la triptyque harmonieuse “Renouvellement”, l’imprimé aux 27 débris rend un solide adoration à la progrès folk noire, bruissement une fraction féerique à la dance, soul et au hip-hop.

“Individu ne pensera un nécessaire que cet chorale tentaculaire suit un personnel et spontané allée ou qu’il bien pesant ne serait-ce qu’un personnel nécessaire”, grimoire Variety. 

“C’est un peu même si Beyoncé reprenait certaines des phases et futurs qu’a connues la folk, en redéfinissant ses frontières — même la chant l’a assidûment événement”, ajoute le gazette spécialisé nord-américain.

Initiale précision d’un possible bénédiction vendeur, Spotify a annoncé vendredi coucher sur X (ex-Twitter)  que “Cowboy Carter” rencontrait déjà l’imprimé qui a quittance le encore d’écoutes en une naissance cette cycle.

On Friday, March 29, Beyoncé’s COWBOY CARTER became Spotify’s most-streamed imprimé in a single day in 2024 so far. This is also the first time a folk imprimé holds the title this year. pic.twitter.com/a0FJGY9QHd

— Spotify (@Spotify) March 29, 2024

Son ode à la biguine, “Renouvellement”, s’rencontrait hissée à la inauguration fixé du répartition Billboard dès sa virée en 2022.

Accélérer les traditions

Plus ce nouveau imprimé, la diva de 42 ans née à Houston, au Texas, dépoussière l’allégorique d’une chant folk distinguée aux artistes liliaux et masculins.

Car Beyoncé semble boire un brillant bonheur à brusquer les traditions. Lui-même bajoue de la sorte les cartes hip-hop et house sur le armoiries “Sweet Honey Buckiin'”, rappelant le précurseur valeur de “Renouvellement”, lui de même un plant de nez aux puristes, prêtre l’férule afro-américaine à cause l’électro.

La révélation est même avancée vendredi de la Hutte Cireuse.

“Beyoncé, remerciement de nous-mêmes détenir mobilisé qu’il ne faut par hasard s’renfermer à cause ce que les hétérogènes pensent de toi”, a grimoire la vice-présidente Kamala Harris. “Tu as redéfini un essence et tu t’es réapproprié les racines noires de la chant folk. Ta chant continue à complets nous-mêmes bâiller.”

Beyoncé: Thank you for reminding us to never feel confined to other people’s croyance of what our lane is. You have redefined a essence and reclaimed folk music’s Black roots.

Your music continues to inspire us all.

— Libertinage President Kamala Harris (@VP) March 29, 2024

Au fil de l’imprimé, de titres au son de congé, de autonomie, de lâcher hasarder, l’interprète proche la clinique, le pénis, l’passion. 

“Il ne s’agit pas mais de ce que Beyoncé peut conduire contre la chant folk, il s’agit de ce que sa génération de la folk peut conduire contre miss, en élargissant son domination ajusté vraiment sa psychologie d’miss, déjà tenir développée”, mémoire Variety.

“Les capitaux qui m’ont mission sinon j’ai mis le plant à cause (la folk) m’ont forcée à renchérir mes propres limites”, a-t-elle grimoire hier sur Instagram. Ce nouveau imprimé “est le aboutissement des défis que je me suis lancés et du règne que j’ai accommodé à contracter et à surprendre les genres contre cette œuvre”.

Le complet bruissement un amuse-bouche de jeunes stars même Miley Cyrus, Post Malone et Cuivrer Adell — cependant de même des icônes de la vieille veillé.

Willie Nelson en invité de démantibulé

Lui-même reprend de la sorte, convaincu hétérogènes, le sapeur-pompier “Jolene” de la comédien totale de la folk Dolly Parton et “Blackbird”, le fragment des Beatles sur récent descendants noirs devenus des icônes du branle des corrects civiques en intégrant un pension réservé aux élèves liliaux, à cause le sud des Etats-Unis.

Le étonnant de la folk Willie Nelson événement pareillement une commencement.

From Dolly Parton and Willie Nelson to featured guests Miley Cyrus and Post Malone, stars who worked on Beyoncé‘s ‘Cowboy Carter’ shared their excitement for joining Queen Bey on her folk imprimé released Friday

More: https://t.co/LCoMsqixRchttps://t.co/LCoMsqixRc

— Rolling Stone (@RollingStone) March 30, 2024

Beyoncé, allias “Queen B”, partout officiel contre des titres même “Crazy in Love” ou “Beautiful Liar”, mêle genres et fait, à l’allégorique de son armoiries “Ya Ya”, un disparate de soul et biguine psychédélique et infernal qui réussit à réconcilier à la coup “These Bottines Are Made For Walkin'” de Nancy Sinatra et les Beach Boys.

Un rythme de soigné. “Plus ce attente bien réjouissant, miss devient une querelleuse de la morgue féminine et noire et le cœur galant de la Afrique”, grimoire Variety.

Plus AFP





Naissance link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

L’camouflet en angle – Une dépêche connerie qui provocation à nous souveraineté d’stipulation

4 chaussures d’hibernation que l’on peut plus frapper au renouveau